Sport Naples, un match qui pourrait tout changer...

10:20  06 décembre  2017
10:20  06 décembre  2017 Source:   Sports.fr

Joon, la nouvelle compagnie d'Air France, fait ses grands débuts

  Joon, la nouvelle compagnie d'Air France, fait ses grands débuts La nouvelle filiale d'Air France, qui va décoller pour la première fois demain vendredi 1er décembre, a dévoilé ce jeudi la livrée de ses avions qui seront basés à Roissy. La direction a annoncé sept nouvelles destinations. A Roissy, ce jeudi 30 novembre, lors de la conférence de lancement de sa filiale Joon,  Franck Terner, directeur général d'Air France, a dévoilé les sept nouvelles destinations de la jeune compagnie : il y aura Rome, Naples, Oslo et Istanbul à partir du 25 mars 2018 à un prix d'appel de 39 euros TTC l'aller simple.

ERREUR.

Lorenzo Insigne © Reuters Lorenzo Insigne

Mercredi soir, le SSC Naples joue plus que sa survie en Ligue des champions sur la pelouse du Feyenoord Rotterdam. Entre une qualification pour les huitièmes de finale de la compétition ou un 16e de finale de Ligue Europa, c'est l'avenir du club qui est entre les mains des joueurs de Maurizio Sarri.

Le groupe F de la Ligue des champions est presque joué. Manchester City s'est montré sans rival et sera au rendez-vous du tour suivant, et là où le SSC Naples a déçu, le Shakhtar Donetsk a su en profiter. Et voilà les Ukrainiens qui disposent d'un matelas de trois points d'avance sur les pensionnaires du San Paolo avant les dernières rencontres de mercredi. Maurizio Sarri sait mieux que quiconque qu'il devra donc mener les siens à la victoire sur la pelouse du Feyenoord Rotterdam d'une part, tout en espérant dans le même temps que les Citizens ne se relâcheront pas sur le terrain de la Donbass Arena et y empocheront un nouveau succès.

Naples: Sarri pensait "mourir" avant de voir ça

  Naples: Sarri pensait Maurizio Sarri n’a pas du tout apprécié de voir le choc du championnat italien entre le Napoli et la Juventus (0-1) se disputer avec des maillots éloignés des couleurs habituelles des deux clubs. Maurizio Sarri a décidément passé une sale soirée, vendredi soir. L’entraîneur de Naples a d’abord vu son équipe connaître sa première défaite de la saison en Serie A face à la Juventus (0-1), lors du choc de la 15e journée du championnat italien. Mais surtout, l’entraîneur napolitain a vu les deux équipes jouer ce match sans leurs maillots habituels et cela l’a beaucoup chagriné. Vraiment beaucoup.

Nous avons change notre domaine sur www.animalsurnet.com.

Vous êtes sur la page d'erreur 404 de SOSPC20.COM car l'adresse que vous avez entrée ne renvoie aucune page Votre site de maintenance et dépannage informatique à changé SOSPC20 est tout neuf !! - Cette page a changé d'adresse

Les pensionnaires du San Paolo se savent au pied du mur, et n'ont de surcroît pas leur destin entre les mains. Sauf que le Napoli n'a pas la stabilité économique d'une Juventus Turin ou la puissance d'investisseurs étrangers dont bénéficient l'Inter Milan ou l'AC Milan. Autrement dit, si José Manuel Reina et ses coéquipiers sont reversés en 16e de finale de Ligue Europa mercredi soir, ce sont les ambitions de tout un club et de toute une ville qui devront être revues à la baisse au cours des prochaines années. L'équipe arrive progressivement en fin de cycle, et a su conserver quelques-uns de ses meilleurs atouts ces dernières années, mais une large saignée apparaît inévitable l'été prochain.

Empocher avant la saignée

Les Lorenzo Insigne, Dries Mertens, Kalidou Koulibaly, Faouzi Ghoulam et autre Jorginho sont courtisés par des formations plus riches et plus ambitieuses, et tout porte à croire que ces hommes, comme José Callejon ou Marek Hamsik à un degré moindre, vivent leurs derniers mois au pied du Vésuve, que le titre national s'offre ou non à eux au terme de l'exercice en cours. Il y aura donc des rentrées d'argent pour le président Aurelio de Laurentiis, mais insuffisamment pour pouvoir bâtir en réponse immédiate un effectif capable de viser à nouveau le Scudetto. Il faudrait alors repartir sur un cycle de quelques années et une construction progressive d'un groupe de qualité.

Beyoncé remet un prix à Colin Kaepernick

  Beyoncé remet un prix à Colin Kaepernick Colin Kaepernick a reçu des mains de Beyoncé le Gong, une récompense donnée aux athlètes qui utilisent leur célébrité pour promouvoir le changement, ce que Colin Kaepernick a définitivement fait en s'agenouillant durant l'hymne national américain pour attirer l'attention sur les discriminations raciales et les actes de brutalité policière envers la communauté afro-américaine. Son geste a inspiré des centaines d'autres stars de la NFL à l'imiter, résultant en une protestation nationale d'autant que le président Donald Trump a tweeté que les joueurs, qu'il a insulté au passage, prouvaient que la NFL « manquait de leadership ». En lui présentant le prix, Beyoncé a dit de l'ancien quaterback des 49ers de San Francisco : « Colin a agi sans peur des conséquences ou des répercussions, seulement avec l'espoir de faire changer le monde pour le mieux, changer la perception, changer la façon dont nous nous traitons les uns les autres et surtout les personnes de couleur ». Après cela, Colin Kaepernick qui a été licencié de son équipe après avoir débuté le mouvement de protestation, a fait l'éloge de ses soutiens. « Je dis ça en tant que personne qui reçoit un prix pour avoir utilisé sa plateforme pour lutter contre l'oppression systémique, l'injustice raciale et les conséquences du racisme anti-noir aux USA. J'accepte cette récompense non pour moi, mais pour le peuple.

Est-ce que tous les humains peuvent venir à Jésus en tout temps pour

Votre connexion mérite un carton jaune, merci de patienter

A moins que le Napoli ne parvienne à valider son billet pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions... Si l'équipe atteint ce premier tour à élimination directe, ce sont au moins 6 M€ supplémentaires qui seront directement injectés dans les caisses, en plus du million et demi promis par l'UEFA pour la victoire à Rotterdam. Sans même rêver des quarts de finale, cette qualification pourrait donc changer l'avenir à court terme du club, car il faudra y ajouter les revenus télé ou encore les recettes au guichet. A défaut, ce sont 500.000 € qui seront empochés pour avoir réussi à atteindre les 16e de finale de la Ligue Europa, compétition dont le grand vainqueur perçoit... 6,5 M€. La saison passée, la C1 avait rapporté 66 M€ aux Napolitains, et environ 35 M€, selon Il Mattino, depuis le début de la campagne 2017-2018. Oui, les Partenopei jouent très gros mercredi soir aux Pays-Bas...

Un après-match électrique à Manchester .
Un remake du « Battle of the Buffet » Le derby United-City de dimanche ne s'est pas terminé au coup de sifflet final, comme le rapporte la presse britannique. Non content d'entendre les Sky Blues fêter sans retenue leur succès (1-2) dans leur vestiaire, José Mourinho serait allé hausser le ton auprès de ses adversaires, s'embrouillant violemment avec Ederson avant de repartir sous les insultes et les jets d'eau et de lait.Par ailleurs, Mikel Arteta aurait fait les frais d'une bagarre dans le tunnel d'Old Trafford, durant laquelle les forces de l'ordre ont dû séparer une vingtaine d'hommes.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/sport/-71822-naples-un-match-qui-pourrait-tout-changer/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!