Sport Un Di Maria "énervé" peut-il doubler Mbappé au PSG ?

18:45  04 février  2018
18:45  04 février  2018 Source:   Sports.fr

Mbappé et l’affront au Real Madrid

  Mbappé et l’affront au Real Madrid Le Paris Saint-Germain avait toutes les raisons de mettre le paquet sur Mbappé. Débarqué juste après Neymar, le PSG a compris que s’il ne bougeait pas, il manquerait une opportunité en or. D’autant que d’autres clubs, dont le Real Madrid proposaient les mêmes sommes… © ICON SPORT Kylian Mbappé. Le choix de Kylian Mbappé. C’est ce qui explique peut-être le courroux du Real Madrid. Vadim Vasilyev, président de Monaco, s’est montré limpide à l’heure d’évoquer le transfert de Kylian Mbappé.

Erreur! Vous tentez d'accèder à un Sujet qui n'existe plus.

Mercato ASSE : Il pourrait finalement faire le bohneur des Verts jusqu'en juin ! 30/01/2018 à 09:12. Mercato PSG : Les échanges avec un milieu de terrain se sont multipliés ces dernières heures !

Un Angel Di Maria transfiguré ces dernières semaines met la pression sur son entraîneur à l’approche du choc face au Real. Unai Emery, lui, se réjouit de voir l’Argentin attiser la concurrence au sein de l’attaque du PSG. Au point de lui offrir ses galons de titulaire dans 10 jours à Madrid ?

Angel Di Maria Kylian Mbappé: Angel Di Maria, avec un bilan de 6 buts et 6 passes décisives en 9 matches joués sur le seul mois de janvier, met la pression sur Mbappé et son coach. © ICON SPORT Angel Di Maria, avec un bilan de 6 buts et 6 passes décisives en 9 matches joués sur le seul mois de janvier, met la pression sur Mbappé et son coach.

Oublié le Di Maria du début de saison qui arborait le masque en marquant face à Anderlecht. Trois mois plus tard et "El Fideo" est méconnaissable, devenu presque indispensable au PSG sur ce mois de janvier avec un bilan de 6 buts et 6 passes décisives en 9 matches joués. Les statistiques d’un titulaire en puissance. Et ses partenaires ne s’y trompent pas. À commencer par Neymar lui-même: "C’est un crack et j’espère qu’il va continuer comme ça parce qu’il nous aide beaucoup avec ses buts et ses passes décisives", apprécie l’ancien Barcelonais au micro de Téléfoot. Malgré la rivalité entre Brésiliens et Argentins, Dani Alves abonde dans le même sens: "Il travaille comme nous tous ici pour avoir sa place ; il a su saisir son opportunité et… c’est un Argentin (sourire)… Et les Argentins sont toujours des battants !"  

Paris SG: comme à Rennes, Pastore titulaire à Lille

  Paris SG: comme à Rennes, Pastore titulaire à Lille L'Argentin Javier Pastore, évoqué dans le sens des départs lors du mercato d'hiver mais finalement toujours au Paris SG, a été titularisé au milieu de terrain pour le match à Lille samedi (17h00), selon la feuille de match. © Fournis par AFP L'attaquant argentin du PSG, Javier Pastore (g), rivalise avec le milieu de Rennes, Benjamin Bourigeaud, lors du match de Coupe de la Ligue au Roazhon Park, le 30 janvier 2018 "El Flaco", qui avait à de multiples reprises réclamé plus de temps de jeu et laissé entendre qu'il pourrait quitter Paris, figurait déjà dans le onze de départ du PSG mardi à Rennes, en demi-finale de la Co

Le blog des méthodes douces.

Page not Found

Di Maria fait à nouveau l’unanimité au PSG, après avoir failli rejoindre l’été dernier le Barça, dont l’offre de 40 M€ a été refusée. La trêve hivernale aurait pu amener son lot de nouvelles convoitises pour un joueur dont la cote reste haute sur le marché, mais le gaucher, qui à un an de la fin de son contrat n’a a priori pas été sollicité,  a pu se concentrer sur sa relance: "Ça m’a permis de me ressourcer, de retrouver de bonnes sensations et de revenir avec une nouvelle envie pour relever tous les défis."

Avec ses stats, il va pousser Émery à changer de système de jeu

Edouard Cissé (consultant pour TF1)

Un état d’esprit qui n’a pas échappé à son entraîneur Unai Emery, bien décidé à tirer profit de cette concurrence exacerbée par Di Maria dans son secteur offensif : "Tu peux gagner beaucoup de matchs avec des joueurs qui débutent sur le banc et qui sont prêts à entrer, précisait-il vendredi, avant de titulariser une nouvelle fois l'ancien Madrilène face à Lille (3-0). Je veux des remplaçants énervés, mais qui sont performants." De là à imaginer que le joueur de l’Albiceleste transcende ce statut pour bousculer la hiérarchie des titulaires en attaque…

Di Maria et la cruauté d'Internet

  Di Maria et la cruauté d'Internet L'enfer d'Angel. Angel Di Maria a admis au micro du média argentin TYC Sports que les joueurs de l'Albiceleste avaient été très affectés par les moqueries et les memes subies pendant la campagne de qualification pour la Coupe du Monde.Qualifiés sur le fil lors de la dernière journée grâce à un triplé de Messi, les Argentins avaient été la cible de railleries sur les réseaux sociaux, une situation très mal vécue par el Fideo : « Ça nous a fait super mal, le genre de choses qui vous fait penser à quitter la sélection.

Au moment où un Kylian Mbappé, suspendu, affiche une certaine nervosité, qui peut nuire au PSG dans les grands rendez-vous, Di Maria, à dix jours du huitième de finale de Ligue des champions à Madrid, face au Real, son ancien club, met la pression sur son coach. Au point de le pousser à bouleverser son schéma tactique ? "Avec ses stats, il va pousser Émery à changer de système de jeu, estime Édouard Cissé, consultant pour TF1. Il peut jouer juste derrière Cavani, et dans ce cas-là, ce ne serait plus un triangle avec pointe basse, mais un triangle avec pointe haute. Après, il y aurait un gros problème au milieu parce qu’il faudrait sortir soit Rabiot, soit Verratti, soit Motta ou soit Diarra. Quoi qu’il arrive, jouer avec un Di Maria en 10 pourrait être une solution intéressante."  

Mbappé, le prodige qui a dit non au Real Madrid .
En visite à Bernabeu mercredi en Coupe d’Europe, l’attaquant du PSG a éconduit deux fois le mythique club espagnol.Invité à Madrid par Zinédine Zidane, alors en charge des jeunes du Real, Mbappé, tout juste 14 ans, en avait pris plein les yeux cette semaine de décembre 2012 : visite des installations, match à Bernabeu et selfies à gogo. Le Real sort le grand jeu pour le futur crack. Mais le joyau de l’INF Clairefontaine préfère finalement le centre de formation de Monaco à celui des Merengue. «  Zinédine Zidane avait été touchant et sincère avec moi. Mais je voulais rester dans mon pays. Partir si tôt, ça ne l’aurait pas fait », racontait le prodige à TF1 l’an dernier.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!