Sport JO-2018: l'Américaine Jamie Anderson sacrée dans le vent en slopestyle

16:56  12 février  2018
16:56  12 février  2018 Source:   AFP

Jamie Dornan et Dakota Johnson enflamment Paris pour "Cinquante nuances plus claires"

  Jamie Dornan et Dakota Johnson enflamment Paris pour Malgré le froid et la neige, les fans étaient nombreux à l'entrée de la Salle Pleyel pour accueillir le casting de «Cinquante nuances plus claires». La première mondiale du dernier opus de la saga «Cinquante nuances» a été organisée à Paris, dans un quartier bouclé par la sécurité et par les chutes de neige déjà fortes. L'arrivée des héros, surtout celle de Jamie Dornan accompagné de son épouse Amelia Warner, a été saluée par les cris des fans, dont une poignée avait pu se faufiler à l'intérieur pour une séance de dédicaces inopinée avant le tapis rouge, bien heureusement organisé à l'intérieur. A lire : Quatorze minutes hot avec Jamie Dornan et Dakota Johnson Pour clore ce dernier film de la trilogie, dont une partie a été tournée à Paris, une bonne partie du casting avait fait le déplacement : Jamie Dornan et Dakota Johnson, évidemment, mais aussi Rita Ora, qui incarne la petite soeur du milliardaire sado-maso Christian Grey et qui interprète «For You», la chanson titre du film -les deux jeunes femmes, qui se sont liées d'amitié sur le tournage, étaient en blanc (Prada pour Dakota Johnson, Stéphane Rolland pour Rita Ora). Liam Payne, ex-One Direction qui chante le titre en duo avec l'Anglaise, se trouvait aussi à Paris -encore une fois, pour le plaisir des fans. E. L. James, l'auteur de la saga qui a démarré comme un roman auto-édité sur internet, était elle aussi de la partie, comme Eric Johnson, qui interprète le «méchant» Jack Hyde, dans les deuxième et troisième films, et le réalisateur James Foley. «Cinquante nuances de Grey» et «Cinquante nuances plus sombres» ont presque atteint à eux deux le milliard de dollars de recettes à travers le monde -pallier qui sera sans aucun doute franchi avec la clôture de la saga érotique.

JO 2018 L ' américain de 17 ans a devancé les favoris en décrochant l'or du slopestyle aux JO 2018 de Pyeongchang. Le sacre de l ' Américain a du reste épousé un scenario qui avait quelque chose de hollywoodien.

Dans la même rubrique. JO d’hiver 2018 - SKI FREESTYLEPerrine Laffont, pour l’éternité. Au terme d'une finale fortement perturbée par le vent , l ' Américaine Jamie Anderson a conservé son titre de championne olympique de snowboard slopestyle .

L'Américaine Jamie Anderson remporte l'or aux JO de Pyeongchang le 12 février 2018 © Fournis par AFP L'Américaine Jamie Anderson remporte l'or aux JO de Pyeongchang le 12 février 2018

L'Américaine Jamie Anderson a remporté l'or olympique des JO de Pyeongchang lundi en snowboard slopestyle, au bout d'une épreuve perturbée par un vent violent.

La Canadienne Laurie Blouin a pris la médaille d'argent et la Finlandaise Enni Rukajavi celle de bronze.

Disputée dans des conditions très difficiles, avec de fortes rafales de vent qui balayaient la piste du Phoenix Snowpark, l'épreuve a été marquée par une cascade de chutes, de nombreuses concurrentes renonçant même parfois à s'élancer sur les tremplins de la fin de parcours.

Jamie Dornan et Dakota Johnson enflamment Paris pour "Cinquante nuances plus claires"

  Jamie Dornan et Dakota Johnson enflamment Paris pour Malgré le froid et la neige, les fans étaient nombreux à l'entrée de la Salle Pleyel pour accueillir le casting de «Cinquante nuances plus claires». La première mondiale du dernier opus de la saga «Cinquante nuances» a été organisée à Paris, dans un quartier bouclé par la sécurité et par les chutes de neige déjà fortes. L'arrivée des héros, surtout celle de Jamie Dornan accompagné de son épouse Amelia Warner, a été saluée par les cris des fans, dont une poignée avait pu se faufiler à l'intérieur pour une séance de dédicaces inopinée avant le tapis rouge, bien heureusement organisé à l'intérieur. A lire : Quatorze minutes hot avec Jamie Dornan et Dakota Johnson Pour clore ce dernier film de la trilogie, dont une partie a été tournée à Paris, une bonne partie du casting avait fait le déplacement : Jamie Dornan et Dakota Johnson, évidemment, mais aussi Rita Ora, qui incarne la petite soeur du milliardaire sado-maso Christian Grey et qui interprète «For You», la chanson titre du film -les deux jeunes femmes, qui se sont liées d'amitié sur le tournage, étaient en blanc (Prada pour Dakota Johnson, Stéphane Rolland pour Rita Ora). Liam Payne, ex-One Direction qui chante le titre en duo avec l'Anglaise, se trouvait aussi à Paris -encore une fois, pour le plaisir des fans. E. L. James, l'auteur de la saga qui a démarré comme un roman auto-édité sur internet, était elle aussi de la partie, comme Eric Johnson, qui interprète le «méchant» Jack Hyde, dans les deuxième et troisième films, et le réalisateur James Foley. «Cinquante nuances de Grey» et «Cinquante nuances plus sombres» ont presque atteint à eux deux le milliard de dollars de recettes à travers le monde -pallier qui sera sans aucun doute franchi avec la clôture de la saga érotique.

JO 2018 L ' américain de 17 ans a devancé les favoris en décrochant l'or du slopestyle aux JO 2018 de Pyeongchang. Le sacre de l ' Américain , plus jeune finaliste en lice, a du reste épousé un scenario qui avait quelque JO 2018 Un vent trop fort a poussé à annuler la descente messieurs de Pyeongchang.

JO 2018 Un vent trop fort a poussé à annuler la descente messieurs de Pyeongchang. JO 2018 L ' américain de 17 ans a devancé les favoris en décrochant l'or du slopestyle aux JO 2018 de Pyeongchang. Plus

Lors de la première manche de la finale, les huit premières concurrentes ont ainsi chuté et il a fallu attendre le passage de la neuvième pour voir un "run" sans faute.

Anderson, elle, en a réussi un parfait à son premier passage. Vu les conditions, c'était plus que suffisant et son deuxième "run" a été disputé pour la forme, alors qu'elle savait déjà qu'elle était championne olympique.

"J'avais beaucoup de pression, je suis tellement fière de moi", a déclaré l'Américaine. "Les conditions étaient vraiment difficiles aujourd'hui et beaucoup de concurrentes ont eu du mal. Je voulais mieux faire sur mon deuxième run, mais franchement, je suis juste folle de joie."

Dans ces conditions, la Finlandaise Rukajavi qui a décroché le bronze s'est dite "heureuse de terminer en un seul morceau".

Le vent déclaré ennemi public à Pyeongchang !

  Le vent déclaré ennemi public à Pyeongchang ! Une nuit olympique encore très contrariée par les rafales de vents à Pyeongchang. Le slalom géant a été sagement et logiquement reporté à jeudi, à l’inverse de l’épreuve du slopestyle disputée dans des conditions plus que limites… Des portes qui penchent sérieusement à chaque rafale, des télésièges qui ne demandent qu’à faire le tour autour de leur câble… Les images de la nuit ne laissent aucune place au doute et les rafales à plus de 100 km/h n’auraient de toute manière pas permis que le slalom géant ne se dispute en toute sécurité.

Il n’y a pas de médaille au bout du compte mais une place dans le Top 10. Un commentaire signé Romain Van Der Pluym, notre envoyé spécial en Corée du Sud. Vous souhaitez lire la suite de ce contenu réservé aux abonnés ?

JO 2018 L ' américain de 17 ans a devancé les favoris en décrochant l'or du slopestyle aux JO 2018 de Pyeongchang. Le sacre de l ' Américain a du reste épousé un scenario qui avait quelque chose de hollywoodien.

La Française Lucile Lefèvre aux JO de Pyeongchang le 12 février 2018 © Fournis par AFP La Française Lucile Lefèvre aux JO de Pyeongchang le 12 février 2018

La Française Lucile Lefèvre a pris la 25e place sur 26 finalistes. Les qualifications prévues dimanche avaient déjà été annulées à cause du vent pour laisser la place à une finale directe, disputée en deux "runs" au lieu de trois normalement.

Les salaires des patrons de banques de Wall Street ne connaissent pas la crise .
Les salaires des PDG de banques de Wall Street ne connaissent pas la criseTout va pour le mieux dans le meilleur des mondes pour les patrons de banques américaines. Selon le Wall Street Journal, le patron d'une banque est rémunéré en moyenne 25,3 millions de dollars, un salaire en hausse de 17% par rapport à 2017 selon le Wall Street Journal. Les banquiers tirent les fruits de la politique de dérégulation de Donald Trump ainsi que de la poursuite du resserrement monétaire réalisé par la banque centrale américaine.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!