Sport JO 2018 : combien rapportent les médailles aux athlètes français ?

21:25  12 février  2018
21:25  12 février  2018 Source:   Le Figaro

Ski de fond : plus de 290 athlètes soupçonnés de dopage, dont des Français

  Ski de fond : plus de 290 athlètes soupçonnés de dopage, dont des Français Une cinquantaine de skieurs concernés par ces tests sanguins "suspects" sont qualifiés pour les JO d'hiver 2018, révèle une enquête de plusieurs médias européens. © Fournis par Francetv info Le dopage n'épargne pas le ski. Dimanche 4 février, une enquête publiée par plusieurs médias européens, dont le quotidien britannique The Times, révèle que plus de 290 skieurs de fond, dont 50 qualifiés pour les Jeux olympiques 2018 en Corée du Sud, présentent des résultats de tests sanguins "suspects". Parmi eux, 18 skieurs français seraient concernés.

Mais combien gagnent les athlètes grâce à ces victoires? Primes olympiques et sponsors Chaque nation fixe ses propres primes. Aux derniers JO de Pékin en 2008, Michael Phelps qui a remporté huit médailles d'or ©2012- 2018 , Boursier.com. Comment. Nombre de caractères autorisé : 500.

Parmi les chiffres des JO 2018 de Pyeongchang, venons-en aux plus conséquents À commencer par le nombre de médailles d'or qui seront remises aux différents sportifs : 102. À Sotchi en 2014, il avait terminé sixième, comme le rapportent les commentateurs de France 2.

50 000 euros pour une médaille d'or, combien pour l'argent et le bronze aux Jeux d'hiver de Pyeongchang ?

figarofr: Les médailles aux Jeux d'hiver de Pyeongchang. © STEPHEN YANG/Action Images / Panoramic Les médailles aux Jeux d'hiver de Pyeongchang.

On évoque toujours les médaillés mais rarement ce que leurs récompenses rapportent. En France, ces primes sont très encadrées et fixées par arrêté ministériel puisque l'équipe de France olympique dépend du CNOSF, qui dispose lui-même d'une délégation de l'État. Du coup, les primes n'ont pas évolué depuis les Jeux d'été 2012 de Londres et pour les sportifs français, elles sont de:

-50 000 euros pour une médaille d'or,

JO d'hiver 2018 : Martin Fourcade décroche l'or sur le fil en mass start et devient le Français le plus titré de l'histoire des Jeux olympiques

  JO d'hiver 2018 : Martin Fourcade décroche l'or sur le fil en mass start et devient le Français le plus titré de l'histoire des Jeux olympiques La France totalise désormais 10 médailles au Jeux olympiques de Pyeongchang. © Fournis par Francetv info Martin Fourcade entre dans la légende. Dimanche 18 février, le biathlète a remporté l'or en mass start. Il gagne sur le fil, départagé à la photo finish face à l'Allemand Simon Schempp. Martin Fourcade avait déjà décroché la médaille d'or pendant ces Jeux olympiques de Pyeongchang, en poursuite de biathlon. Avec quatre titres, il devient le Français le plus titré de l'histoire des Jeux olympiques, à égalité avec Lucien Gaudin et Christian d'Oriola.

Cette saison 2018 de biathlon a déjà rapporté près de 180.000€ à Martin Fourcade. Sans le sponsoring et avant le début des JO de Pyeongchang. – JO 2018 – Elles valent combien les médailles olympiques ? février 11th | by Thomas.

La ministre a refusé de mettre les athlètes français "dans l'insécurité" en raison des tensions en Corée du Nord. La France pourrait-elle faire une croix sur les JO 2018 ? A lire aussiFlessel annonce la couleur : en 2024, la France veut doubler son nombre de médailles .

-20 000 euros pour une médaille d'argent,

-13 000 euros pour médaille de bronze.

Il n'y a aucune distinction entre les hommes et les femmes ni entre les disciplines. Un skieur touchera le même montant qu'un snowboarder, par exemple. Les athlètes paralympiques remportent également les mêmes primes et leur guide aussi, s'ils ont été accompagnés lors de l'épreuve.

Une partie pour les fédérations

Cet argent ne va cependant pas directement dans la poche des athlètes. En effet, les fédérations et l'encadrement du ou des médaillé(s) s'en voient verser une partie. Ce reversement ne peut toutefois pas dépasser un certain pourcentage de celui versé à l'athlète. Par exemple, ce seuil était de 50% aux Jeux d'été 2016 à Rio. Ainsi, pour les cinq médailles en judo (deux d'or, deux d'argent et une de bronze), sur les 153 000 euros remportés, 76 500 ont été distribués à la Fédération française de judo.

Fourcade, géant en France, nain dans le monde

  Fourcade, géant en France, nain dans le monde Vainqueur de la mass-start, Martin Fourcade est désormais le Français le plus titré de l’histoire des Jeux. L’attente a été longue et de son propre aveu, Martin Fourcade était persuadé de devoir se contenter de la deuxième place de la mass-start ce dimanche. Comme il y a quatre ans lorsqu’après l’avoir emporté sur la poursuite et la course individuelle, il avait dû se contenter de l’argent, devancé à la photo-finish par Emil Svendsen.

Au menu: des compétitions, des nations différentes, des médailles et de jolies athlètes . Votez pour votre préférée dans notre sondage. Toutes les infos des JO 2018 . Ski nordique: l'interview WhatsApp de Nathalie Von Siebenthal.

JO 2018 Pyeongchang 2018 , c'est parti! Résultats, médailles , coulisses, réactions: ne ratez rien de l'actualité avec notre direct. JO 2018 A Pyeongchang, Alain Berset a répété combien la Suisse avait un rôle important dans la réconciliation des deux Corées.

Les primes pour les médailles n'englobent pas les contrats de pub et autres primes versées par les sponsors. En 2014 à Sotchi, lors des derniers Jeux d'hiver, plus de 400 000 euros avaient été versés aux membres de l'équipe de France olympique et à leurs fédérations.



AUSSI SUR MSN : Deuxième médaille française à Pyeongchang


Chaque semaine, ne manquez pas le meilleur de l'info!


JO 2018 : Dopé... au curling, l’athlète russe rend sa médaille .
Membre de la délégation russe engagée aux JO de Pyeongchang, parmi les "athlètes propres", ou annoncés comme tels par le CIO, Alexander Krushelnitsky, suite à son contrôle positif au meldonium, doit rendre sa médaille de bronze de l’épreuve de double mixte de curling. © Reuters Alexander Krushelnitsky jure être la victime d'un complot. Voilà une nouvelle qui ne manquera pas de conforter tous les partisans d'une interdiction pure et simple de concourir pour les athlètes russes à Pyeongchang, suite aux révélations sur le système de dopage d’État (entre 2011 et 2015, notamment lors des JO 2014).

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!