The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Sport Sacchi égratigne encore le Paris SG

12:15  09 mars  2018
12:15  09 mars  2018 Source:   sport24.lefigaro.fr

Ligue 2: un Nîmes-Paris FC au goût de podium

  Ligue 2: un Nîmes-Paris FC au goût de podium La 28e journée de Ligue 2 sera surtout marquée par le duel entre Nîmes (2e) et le Paris FC (4e), qui peut revenir à hauteur de son rival en cas de succès samedi (15h). Le haut du classement est en effet toujours aussi serré avec six petits points qui séparent les Nîmois de la dixième place de Sochaux.Le Paris FC devra être attentif à sa fin de match. Il reste sur un nul à Orléans et une défaite contre Brest en craquant à chaque fois dans les dernières secondes.A Nîmes, le stade des Costières était "sous un épais manteau" de neige mercredi soir comme l'a twitté le club, même si un redoux est attendu pour la fin de semaine.

Arrigo Sacchi . Dans les colonnes de L’Equipe , ce vendredi, il se montre une nouvelle fois très critique : «J’ai trouvé que c’était très décevant dans l’attitude. Et oui, je le répète encore cette équipe n'a pas voulu jouer. Et à ce niveau c'est qu'il y a quelque chose de grave derrière cette volonté de ne pas

Même quand je gagnerai encore , encore , et encore , parce que c'est leur avis et je n'ai pas envie de changer ça», a ironisé Zidane. Sacchi égratigne encore le Paris SG .

sport24 © Panoramic sport24

Retiré des terrains depuis plus de quinze ans, Arrigo Sacchi demeure un observateur attentif du monde du football, notamment comme consultant pour la chaîne italienne Mediaset. Après le match retour perdu par le PSG, mercredi, contre le Real, l’Italien avait déjà noté : «Le Real a affronté un adversaire très faible. Le PSG est un groupe de joueurs, le mot jeu peut paraître abstrait, difficile à décrire, mais il a fait toute la différence. Les idées, ça ne s’achète pas. Le club passe toujours avant tout. Comme l’équipe passe toujours avant les joueurs. Il manque beaucoup de choses à ce PSG. Je pensais voir une équipe ce soir, couteau entre les dents. J’ai juste vu le Real jouer cigarette à la bouche».

JO: Tony Estanguet, président de Paris-2024, percevra 270.000 euros bruts par an

  JO: Tony Estanguet, président de Paris-2024, percevra 270.000 euros bruts par an Le président du Comité d'organisation des Jeux olympiques (Cojo) de Paris-2024 Tony Estanguet percevra une rémunération annuelle de 270.000 euros bruts jusqu'en 2020, a annoncé vendredi le Comité au terme de son premier conseil d'administration.Le directeur général Etienne Thobois percevra lui 260.000 euros bruts. Ces salaires pourront évoluer après 2020 dans une limite de 20%, en fonction de certains critères de performance. Ils ont été validés par le conseil d'administration qui a suivi en ce sens les recommandations du comité des rémunérations présidé par l'ancien patron de la poste Jean-Paul Bailly.

Vous êtes nouveau à Paris ? Vous y vivez depuis 20 ans ? Qu'à cela ne tienne ! Ici vous trouverez tout les derniers bons plans de la Capitale.Cliquez vite ! Le manoir de Paris : angoisses et sensations fortes garanties. Sébastien - 10 avril 2018. 0.

Accueil > La Liga Santander > Javier Tebas égratigne encore le PSG ! Depuis l’été dernier et le transfert de Neymar du FC Barcelone au Paris Saint-Germain contre 222 millions d’euros, Javier Tebas, le président de la Ligue de football espagnole, ne lâche pas le club de la capitale.

Dans les colonnes de L’Equipe, ce vendredi, il se montre une nouvelle fois très critique : «J’ai trouvé que c’était très décevant dans l’attitude. J’en attendais beaucoup plus dans l’agressivité, dans l’intensité. Je ne sais pas ce qui s’est passé dans leur tête. Ce que je peux dire, c’est que j’ai toujours considéré Emery comme un très bon entraîneur. La question est : est-ce qu’ils(les joueurs) le suivent ?(…) C’est comme le scénario d’un film. Quand le scénario est mauvais, de grands acteurs ne suffisent pas à faire un bon film. Donc un entraîneur doit être suivi par son équipe.»

Il en profite pour tacler Marco Verratti : «Je l’ai vu grandir depuis les mois de 17 ans jusqu’aux Espoirs et quand je vois son attitude l’autre soir… Non, à certains niveaux, on ne peut pas se comporter de telle façon. Et, s’il le fait, c’est qu’il y a un problème.»Et de rappeler : «Le club est la partie la plus importante du chantier. Parce que tout part du club, de son histoire, de sa vision, de ses règles et de son leadership. Le club vient avant l’équipe et l’équipe vient avant chaque individu. La sensation que j’ai, c’est que cette hiérarchie de valeurs est inversée au PSG(…) le PSG dépense beaucoup mais cela ne peut pas suffire. Les Parisiens n’ont pas une énorme histoire européenne. Alors, s’ils veulent vraiment gagner, il faut des idées, et des idées claires.»

Et pour lui, Neymar «aussi fort soit-il, n’est pas un projet. Neymar, ce n’est pas un projet !(…) Le jour où, avec ce qu’ils dépensent, les Parisiens auront aussi une organisation qui part du club, ils avanceront(…) Le plus important pour gagner, c’est le club, sa vision, sa compétence, avec ses règles et ses choix. Ensuite seulement vient l’équipe…»

C'est confirmé, vivre à Paris est hors de prix .
Vivre à Paris a un coût et ce ne sont pas ses habitants qui diront le contraire. Selon un classement publié par l’EIU (Economist Intelligence Unit), en ne prenant pas en compte le prix de l’immobilier et en comparant 150 produits de consommation courante dans 133 villes, la capitale française arrive à la seconde place ex aequo avec Zurich. Singapour est de son côté élu pour la 5 ème année consécutive cité la plus onéreuse. Si aucune métropoles américaines à commencer par New-York ne siège dans le top 10, c’est à cause des fluctuations des devises. Résultat notre capitale est 12% plus chère que la grosse pomme.1.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/sport/-80773-sacchi-egratigne-encore-le-paris-sg/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!