The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Sport BCE: les achats d'actifs cesseront quand l'inflation sera jugée suffisante

13:40  14 mars  2018
13:40  14 mars  2018 Source:   afp.com

La BCE ajuste à la hausse sa prévision de croissance 2018

  La BCE ajuste à la hausse sa prévision de croissance 2018 Les opérateurs suivent depuis 14H30 la traditionnelle conférence de presse de Mario Draghi suite à la décision de la BCE sur ses taux et son programme de rachat d'actifs.Les opérateurs suivent depuis 14H30 la traditionnelle conférence de presse de Mario Draghi suite à la décision de la BCE sur ses taux et son programme de rachat d'actifs.

Les achats nets (le "QE") de dette sur le marché "arriveront à leur terme lorsque les progrès vers un ajustement soutenu de la trajectoire de l ' inflation seront jugés suffisants ", a déclaré Mario Draghi, président de la BCE , lors d'une conférence organisée par l'Université Goethe à Francfort.

Les achats nets (le "QE") de dette sur le marché "arriveront à leur terme lorsque les progrès vers un ajustement soutenu de la trajectoire de l ' inflation seront jugés suffisants ", a déclaré Mario Draghi, président de la BCE , lors d'une conférence organisée par l'Université Goethe à Francfort.

Mario Draghi lors de la conférence de presse suivant la réunion de politique monétaire de la BCE, à Francfort, le 8 mars 2018 © Fournis par AFP Mario Draghi lors de la conférence de presse suivant la réunion de politique monétaire de la BCE, à Francfort, le 8 mars 2018

La Banque centrale européenne voit l'inflation converger en zone euro vers son objectif à moyen terme, mais pas au point de pouvoir décider d'en finir avec son programme de soutien à l'économie, a déclaré mercredi son président.

Les achats nets (le "QE") de dette sur le marché "arriveront à leur terme lorsque les progrès vers un ajustement soutenu de la trajectoire de l'inflation seront jugés suffisants", a déclaré Mario Draghi, président de la BCE, lors d'une conférence organisée par l'Université Goethe à Francfort.

Retour de l’inflation : une mauvaise nouvelle pour les épargnants

  Retour de l’inflation : une mauvaise nouvelle pour les épargnants La Banque de France vient de relever sa prévision. Or, les rendements des placements les plus courants ne devraient pas suivre la même pente. L’inflation semble bel et bien de retour. Alors qu’elle a été en moyenne de 1% en 2017, le gouvernement avait bâti son budget 2018 sur une projection de 1,1%. Mais les prix pourraient progresser à un rythme plus soutenu. Récemment la Banque de France tablait par exemple sur 1,4% et elle vient de relever sa prévision à 1,6%.Un tel niveau ne serait évidemment pas sans conséquences pour les épargnants.

Iran: la décision américaine, douche froide pour les entreprises européennes. L'hebdomadaire "Vraiment", lancé en mars, cesse sa parution. Badr Hari : Ronaldo est tombé sous le charme du Maroc.

BCE : les achats d ' actifs cesseront quand l ' inflation sera jugée suffisante . Aux Etats-Unis, le désarroi des petits producteurs de lait bio.

Jeudi dernier, le conseil des gouverneurs de la BCE a décidé d'abandonner un engagement de longue date pour augmenter ses achats d'obligations si nécessaire. Les marchés guettent désormais tout indice indiquant un prochain resserrement monétaire.

Alors que le spectre de déflation a disparu et que la zone euro affiche sa cinquième année d'affilée de croissance, en partie grâce au QE, la BCE est attendue pour mettre un terme en fin d'année à ses rachats de dette effectués à plus de 2.300 milliards d'euros depuis 2015.

Mais l'inflation demeure en deçà de l'objectif "proche de 2%" fixé par la BCE, laquelle a abaissé sa prévision à 1,4% pour 2019 et l'a maintenue à 1,7% à l'horizon 2020.

L'inflation hors prix de l'énergie et des matières premières "reste modérée par rapport aux reprises précédentes" et des risques à la baisse subsistent avec "les possibles retombées des nouvelles mesures commerciales annoncées par l'administration américaine" ainsi que les taux de change, a souligné M. Draghi.

Fusion Monsanto-Bayer : les Etats-Unis posent des conditions !

  Fusion Monsanto-Bayer : les Etats-Unis posent des conditions ! Le département de la justice s'inquiète pour la concurrence et réclamerait des cessions d'actifs avant de donner son aval au rachat de Monsanto par le groupe chimiste allemand. Le rachat du géant américain de l'agro-chimie Monsanto par le groupe chimiste et pharmaceutique allemand Bayer rencontre des obstacles aux Etats-Unis. Le département de la Justice s'inquiète pour la concurrence et réclamerait des cessions d'actifs, selon des sources citées jeudi par l'agence 'Bloomberg'.

BCE : les achats d ' actifs cesseront quand l ' inflation sera jugée suffisante . Siemens voit grand au Brésil et s'engage à investir 1 milliard d'euros. Chine: amende record pour manipulation des cours de Bourse.

Draghi remet en question la date butoir d’octobre 2018 ; il vient de déclarer que les achats d ’ actifs par la BCE cesseront seulement quand l ’ inflation sera jugée suffisante …. Si l’on considère les graphiques de la dette mondiale, du Dow Jones, de l’or et des obligations

Un euro fort constitue un frein à l'inflation, en rendant les importations meilleur marché pendant que cela nuit à la compétitivité des exportations.

La BCE veut voir le jour venir où l'inflation en sera à un stade où elle peut se passer du soutien des achats d'actifs, ce qui signifie qu'elle soit "résiliente" dans le vocabulaire de banquier central.

Le "défi" pour la BCE est de trouver le moment pour mettre un terme au QE sans que cela change les conditions financières "à tel point que l'objectif d'inflation soit compromis", a déclaré Peter Praet, chef économiste de la BCE, lors de la même conférence.

"Toute modification de l’orientation monétaire crée un choc, positif ou négatif, sur l’économie", a pour sa part souligné Yves Mersch, membre du directoire de la BCE, dans un entretien mercredi au Luxemburger Wort.

GSK se retire de la course pour les actifs de Pfizer .
GlaxoSmithKline a annoncé vendredi s'être retiré de la course pour le rachat des actifs de santé grand public de Pfizer qui, selon le laboratoire américain, pourrait être valorisés à 20 milliards de dollars (16,2 milliards d'euros).Cet abandon a provoqué une forte progression de l'action GSK qui gagne 3,76% dans les premiers échanges, alors que la Bourse de Londres recule de 0,47%.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/sport/-81698-bce-les-achats-dactifs-cesseront-quand-linflation-sera-jugee-suffisante/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!