Sport Feu vert US à la fusion Monsanto-Bayer, selon le Wall Street Journal

04:18  10 avril  2018
04:18  10 avril  2018 Source:   Reuters

Spotify, le Suédois qui a conquis Wall Street

  Spotify, le Suédois qui a conquis Wall Street Ce graphique montre la valorisation d'une sélection d'entreprises tech lors de leur introduction en bourse. © Fournis par Statista GmbH Spotify, le Suédois qui a conquis Wall Street

Ma Provence premium. Le journal numérique dès 6h du matin. Comment Mélenchon veut faire de Marseille le symbole de la convergence des luttes. Le leader de la France insoumise veut rassembler les luttes le 14 avril à Marseille.

Zurich (awp) - Le directeur général (CEO) de Syngenta Erik Fyrwald s'intéresse à des actifs de Bayer après la fusion entre le groupe allemand et l'américain Monsanto . Dans les une à cinq prochaines années, des opportunités se présenteront avec un volume de milliards de dollars, selon lui.

Le département américain de la Justice (DoJ) a autorisé le projet d'acquisition de Monsanto par l'allemand Bayer après avoir obtenu l'engagement des deux groupes de céder des actifs supplémentaires, rapporte lundi le Wall Street Journal en citant des sources.

L'opération de 62,5 milliards de dollars (50,7 milliards d'euros), annoncée en septembre 2016, a obtenu le mois dernier le feu vert de la Commission européenne, conditionné déjà à des cessions d'actifs.

Le groupe issu de la fusion contrôlera plus d'un quart du marché mondial des semences et pesticides.

FEU VERT US À LA FUSION MONSANTO-BAYER © REUTERS/Brendan McDermid FEU VERT US À LA FUSION MONSANTO-BAYER

Le DoJ s'est refusé à tout commentaire sur l'information du WSJ et un porte-parole de Bayer n'a pu être joint dans l'immédiat.

A Wall Street, l'action Monsanto a gagné jusqu'à 7,6% en réaction à la nouvelle, à son meilleur niveau depuis juillet 2014, et affiche vers 18h20 GMT un gain de 6,52% à 125,54 dollars dans de gros volumes.

Le certificat de dépôt (ADR) de Bayer s'adjuge dans le même temps 2,2%.

(Karan Nagarkatti, Véronique Tison pour le service français)

GE étudie des scissions, IPO et opérations "hybrides" écrit le Wall Street Journal .
General Electric étudie une introduction en Bourse pour l'une de ses divisions et discute regroupement d'actifs avec des sociétés de droit public, écrit le Wall Street Journal jeudi, citant des sources proches du dossier. Les opérations "hybrides" permettraient aux actionnaires du conglomérat industriel d'avoir des participations dans de multiples entreprises publiques, ajoute le WSJ. © REUTERS/Arnd Wiegmann GE ÉTUDIE DES SCISSIONS, IPO ET OPÉRATIONS "HYBRIDES" ECRIT LE WALL STREET JOURNAL L'action gagne 1% environ à 13,08 dollars en avant-Bourse.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!