Sport Wall Street ouvre en baisse, le conflit syrien inquiète

17:50  11 avril  2018
17:50  11 avril  2018 Source:   Reuters

** LES MARCHÉS à la clôture de Wall Street **

  ** LES MARCHÉS à la clôture de Wall Street ** PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 9 AVRIL: PAYS GMT INDICATEUR PÉRIODE CONSENSUS PRÉCÉDENT DE 06h00 Balance commerciale février +€21,4 mds +€21,3 mds EZ 08h30 Indice Sentix avril 20,0 24,0 LA CLÔTURE A WALL STREET Indices Dernier Var. Var. % YTD Points Dow Jones 23932,76 -572,46 -2,34% -3,18% S&P-500 2604,47 -58,37 -2,19% -2,59% Nasdaq 6915,11 -161,44 -2,28% +0,17% Nasdaq 100 6433,21 -161,63 -2,45% +0,58% Détail de la séance à Wall Street "The Day Ahead" - Le point sur la prochaine séance à Wall Street LA CLÔTURE EN EUROPE Indices Dernier Var. Var. % YTD Points Eurofirst 1469,06 -5,97 -0,40% -3,96% 300 Eurostoxx 50 3408,10 -21,85 -0,64% -2,74% CAC 40 5258,24 -18,43 -0,35% -1,02% Dax 30 12241,27 -63,92 -0,52% -5,24% FTSE 7183,64 -15,86 -0,22% -6,56% SMI 8671,04 -71,56 -0,82% -7,58% CHANGES Cours Veille Var.% YTD Euro/Dlr 1,2279 1,2238 +0,34% +2,36% Dlr/Yen 106,90 107,37 -0,44% -5,12% Euro/Yen 131,29 131,42 -0,10% -2,88% Dlr/CHF 0,9586 0,9632 -0,48% -1,61% Euro/CHF 1,1773 1,1791 -0,15% +0,74% Stg/Dlr 1,4090 1,4001 +0,64% +4,28% Indice $ 90,1190 90,4600 -0,38% -2,18% OR Cours Veille Var.% YTD Or Spot 1333,16 1326,15 +0,53% +2,36% TAUX Dernier Var. Spread/Bund (pts) Future Bund 159,57 +0,46 Bund 10 ans 0,49 -0,00 Bund 2 ans -0,58 -0,00 OAT 10 ans 0,74 +0,00 +24,46 Treasury 10 ans 2,78 -0,06 Treasury 2 2,27 -0,04 ans PETROLE (en dollars) Cours Précéden Var Var.

Wall Street a ouvert en nette baisse mercredi comme le laissaient présager les futures, affectée par les inquiétudes croissantes en Europe sur l'avenir de la Grèce et l'état de santé des banques espagnoles.

INTERNATIONAL - La Bourse de New York a ouvert en baisse jeudi, inquiète pour la croissance mondiale, après des chiffres mitigés en Chine et en Europe, en dépit de l'espoir d'un nouvel Wall Street avait clôturé sans direction mercredi, les investisseurs restant prudents sur la situation en

par Laetitia Volga

La Bourse de New York a ouvert mercredi en baisse, pâtissant des craintes des investisseurs avec le regain de tension entre les Etats-Unis et le Russie dans le dossier syrien, en attendant la publication du compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale.

L'indice Dow Jones perd 98,08 points, soit 0,4%, à 24.309,92 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,28% à 2.649,56 points et le Nasdaq Composite cède 0,15% à 7.083,72 points.

L'affrontement diplomatique entre les Etats-Unis et la Russie est encore monté d'un cran, Donald Trump prévenant mercredi Moscou que des frappes pourraient frapper la Syrie après l'attaque présumée aux armes chimiques de samedi à Douma.

POINT MARCHÉS-Wall Street ouvre en baisse, le conflit syrien inquiète

  POINT MARCHÉS-Wall Street ouvre en baisse, le conflit syrien inquiète La Bourse de New York a ouvert mercredi en baisse, pâtissant des craintes des investisseurs avec le regain de tension entre les Etats-Unis et le Russie dans le dossier syrien, en attendant la publication du compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale. L'indice Dow Jones perd 98,08 points, soit 0,4%, à 24.309,92 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,28% à 2.649,56 points et le Nasdaq Composite cède 0,15% à 7.083,72 points.

ÉCONOMIE - La Bourse de New York a ouvert en légère hausse vendredi, le Dow Jones cédant 0,16% et le Nasdaq 0,25%.

Wall Street signe sa plus forte baisse depuis l'élection de Trump (AFP/Archives/Bryan R. Smith). Wall Steet a terminé mercredi sur sa plus forte baisse depuis l'élection américaine en novembre, plombée par l'accumulation des déboires politiques du président Donald Trump: le Dow Jones a

Moins d'une heure après, le président américain a proposé de contribuer à la relance de l'économie russe et de mettre un terme à ce qu'il appelle une "course aux armements".

Plusieurs pays, dont la France et la Grande-Bretagne, ont suggéré de leur côté que des frappes visant le régime de Damas pourraient avoir lieu.

"Ce qui impacte les marchés, c'est le risque d'une escalade de la situation en Syrie, qui pourrait intensifier le conflit", déclare Peter Cardillo, économiste de marché pour First Standard Financial.

"Les investisseurs vont probablement adopter une approche un peu prudente jusqu'à ce que les tensions en Syrie diminuent", ajoute-t-il.

La poussée de tension au Moyen-Orient contribue à la hausse des cours du pétrole: le prix du baril de Brent a atteint son plus haut niveau depuis fin 2014 à 71,44 dollars. Le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) se traite quant à lui toujours tout près de 66 dollars.

Wall Street baisse, inquiétudes sur la Syrie et les taux

  Wall Street baisse, inquiétudes sur la Syrie et les taux par April Joyner

Wall Street reculait à l'ouverture vendredi, craignant un vent de protectionnisme mondial après l'annonce jeudi par Donald Trump de lourdes taxes sur les importations d'acier et d'aluminium aux Etats-Unis: le Dow Jones perdait 0,96% et le Nasdaq 1,13%.

La Bourse de New York a ouvert en légère baisse lundi, les investisseurs continuant de s' inquiéter des difficultés des dirigeants européens à résoudre la crise grecque: le Dow Jones perdait 0,25% et le Nasdaq 0,33%. Par Europe1.fr. wall street .

Aux changes, le dollar cède 0,09% face à un panier de devises de référence à un plus bas de deux semaines. L'or prend 0,92% à 1.351,46 dollars l'once.

Les tensions entre la Russie et les Etats-Unis relèguent au second plan le conflit commercial avec la Chine au lendemain des propos conciliants du président chinois Xi Jinping, qui a promis d'ouvrir davantage l'économie de son pays.

LÉGÈRE BAISSE DE L'INFLATION EN MARS

Au chapitre macroéconomique, l'indice des prix à la consommation (CPI) "core", c'est-à-dire hors éléments volatils (alimentation et énergie), a fléchi de 0,1% le mois dernier, la première baisse depuis mai 2017, après avoir progressé de 0,2% en février, a annoncé mercredi le département du Travail.

Ces chiffres n'ont pas eu d'impact significatif sur le dollar et les futures de Wall Street. En revanche, sur le marché obligataire le rendement des Treasuries à 10 ans a accentué ses pertes, reculant de plus de 4 points de base à 2,755% avant de revenir autour de 2,78%.

GE étudie des scissions, IPO et opérations "hybrides" écrit le Wall Street Journal

  GE étudie des scissions, IPO et opérations General Electric étudie une introduction en Bourse pour l'une de ses divisions et discute regroupement d'actifs avec des sociétés de droit public, écrit le Wall Street Journal jeudi, citant des sources proches du dossier. Les opérations "hybrides" permettraient aux actionnaires du conglomérat industriel d'avoir des participations dans de multiples entreprises publiques, ajoute le WSJ. © REUTERS/Arnd Wiegmann GE ÉTUDIE DES SCISSIONS, IPO ET OPÉRATIONS "HYBRIDES" ECRIT LE WALL STREET JOURNAL L'action gagne 1% environ à 13,08 dollars en avant-Bourse.

La Bourse de New York était ébranlée mercredi matin par le départ du conseiller économique de la Maison Blanche Gary Cohn, considéré par Wall Street comme un rempart face aux velléités protectionniste Wall Street termine une semaine éprouvante en forte baisse .

Les valeurs américaines ont fini en baisse vendredi, les investisseurs s'interrogeant sur la solidité de la reprise après l'annonce de destructions d'emplois aux États-Unis venues s'ajouter à plusieurs indicateurs jugés décevants.

Dans ce contexte, le marché prendra connaissance à 18h00 GMT du compte rendu de la dernière réunion de la Fed.

Aux valeurs, Facebook recule un peu alors que son PDG, Mark Zuckerberg, sera entendu dans la journée par la commission de l'Energie. La veille, il a réitéré ses excuses et assuré aux sénateurs américains que le réseau social s'efforçait de changer à la suite du détournement des données de dizaines de millions d'utilisateurs.

WALL STREET OUVRE EN BAISSE © REUTERS/Brendan McDermid WALL STREET OUVRE EN BAISSE

A l'heure de l'ouverture de Wall Street, les marchés européens sont orientés à la baisse. Le CAC 40 abandonne 0,34% et le Stoxx 600 0,39%.

(Avec Sruthi Shankar, édité par Patrick Vignal)

Wall Street dans le rouge, Apple et le pétrole pèsent .
par Laetitia Volga

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!