Sport Le pétrole termine en baisse de quelque 1,7% à New York

22:40  16 avril  2018
22:40  16 avril  2018 Source:   fr.reuters.com

Le pétrole termine en nette hausse à New York

  Le pétrole termine en nette hausse à New York Les cours du pétrole ont terminé en forte hausse mardi sur le Nymex, les investisseurs espérant que le différend commercial entre Pékin et Washington sera aplani avant de dégénérer. Ils ont été encourés en cela par le président chinois Xi Jinping qui s'est engagé mardi à ouvrir davantage l'économie et d'abaisser dès cette année les droits de douane sur certains produits, notamment dans l'automobile, prenant le contre-pied des mesures protectionnistes annoncées par son homologue américain Donald Trump. Le marché attend à présent les statistiques des stocks hebdomadaires de l'Institut américain du pétrole (API) ce mardi et de l'Administration américaine d'informat

ALERTE - Le pétrole termine en baisse de 1 ,67 dollar à New York après les sanctions contre l'Iran. (©AFP / 08 mai 2018 19h06).

Le pétrole coté à New York a terminé la séance en baisse jeudi, ne parvenant pas à rester au-dessus de la barre des 50 dollars après un rapport mitigé de l’Opep, optimiste sur la demande mais montrant aussi une hausse de la production du cartel.

Les cours du pétrole ont terminé en baisse de plus de 1,7% lundi sur le marché new-yorkais Nymex, en raison à la fois d'un apaisement des craintes d'une escalade du conflit syrien et de données montrant que la production de pétrole et de gaz de schiste américaine va encore augmenter en mai.

Le contrat mai sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a perdu 1,17 dollar, soit 1,74%, à 66,22 dollars le baril. Au moment de la clôture du Nymex, le Brent cédait également 1,17 dollar (-1,61%) à 71,41 dollars.

La semaine dernière, les deux cours de référence de l'or noir avaient bondi de 8% sur fond de tensions géopolitiques au Moyen-Orient.

Pétrole-Le brut termine en hausse à New York, le Brent stable

  Pétrole-Le brut termine en hausse à New York, le Brent stable Les cours du pétrole ont terminé jeudi en petite hausse sur le marché new-yorkais Nymex mais en deçà de leurs pics depuis fin 2014 touchés la veille. Le contrat mai sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a gagné 25 cents, soit 0,37%, à 67,07 dollars le baril après avoir grimpé mercredi jusqu'à 67,45 dollars.Au moment de la clôture du Nymex, le Brent était quasiment stable, en recul de 4 cents (-0,06%) à 72,02 dollars alors qu'il avait dépassé les 73 dollars la veille.

Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi sur le marché new -yorkais Nymex, le brut américain en particulier ayant touché un plus haut depuis décembre 2014, porté par l'encadrement de la product

Les cours du pétrole ont terminé mardi en baisse sur le marché new -yorkais Nymex, sans s'éloigner beaucoup de leurs pics de cinq mois auxquels ils sont remontés en fin de semaine dernière.

Après les tirs de missiles américains, britanniques et français de samedi contre des installations militaires et chimiques syriennes, les craintes d'une escalade militaire ont été en partie apaisées par les déclarations des capitales occidentales.

"Un certain soulagement au sujet de la Syrie est le principal élément qui fait baisser les cours du pétrole", a déclaré Phil Streibe, analyste marché chez RJO Futures.

Selon l'Agence américaine d'information sur l'énergie, la production de pétrole et de gaz de schiste aux Etats-Unis devrait augmenter de 125.000 barils en mai, à sept millions de barils. Il s'agira de la quatrième hausse mensuelle de suite de cette production. (Jessica Resnick-Ault, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Le pétrole termine en hausse à New York .
Les cours du pétrole ont terminé en progression mercredi sur le marché new-yorkais Nymex, en dépit de la hausse des stocks d'essence et de brut aux Etats-Unis la semaine dernière. Les réductions de production mises en place par l'OPEP et ses partenaires, les tensions géopolitiques et un marché en contango ont favorisé les prises de positions à l'achat sur le pétrole cette année.La hausse des taux longs aux Etats-Unis, avec un rendement des Treasuries à 10 ans passé au-dessus de 3% pour la première fois depuis 2013 cette semaine, a certes freiné l'appétit des investisseurs pour le risque.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!