Sport Oléoduc controversé au Canada: l'Alberta veut couper les livraisons à son voisin

02:35  17 avril  2018
02:35  17 avril  2018 Source:   AFP

Majorité de Canadiens favorables à un oléoduc controversé (sondage)

  Majorité de Canadiens favorables à un oléoduc controversé (sondage) Une majorité de Canadiens soutient l'agrandissement d'un oléoduc vers le Pacifique, objet d'une vive controverse entre les provinces voisines de l'Alberta et de la Colombie-Britannique, selon un sondage paru mercredi. Cinquante-cinq pour cent des personnes interrogées soutiennent le projet de tripler la capacité de l'oléoduc Trans Mountain, pour la faire passer de 300.000 à 890.000 barils par jour, selon ce sondage de l'institut Angus Reid.Les soutiens à ce projet sont en hausse, car seulement 49% des sondés y étaient favorables en février, selon Angus Reid.

L' oléoduc Trans Mountain sera construit. Justin Trudeau, premier ministre du Canada . La Colombie-Britannique veut restreindre les livraisons de bitume le long de ses côtes en attendant la mise en place Trans Mountain : l ’ Alberta et la Colombie-Britannique s’engagent dans la bataille juridique.

Le gouvernement fédéral rejette le controversé projet d' oléoduc Northern Gateway d'Enbridge, qui devait se rendre jusqu'au nord-ouest de la Colombie-Britannique, mais Le gouvernement donne également son feu vert au prolongement de la canalisation 3 d'Enbridge entre l ' Alberta et le Wisconsin.

Les députés de la province de l'Alberta, dans l'ouest canadien, ont adopté en première lecture lundi une loi donnant les pouvoirs au gouvernement provincial de couper les livraisons de carburants à la Colombie-Britannique voisine.

Les deux provinces sont à couteaux tirés depuis plusieurs semaines sur l'extension de l'oléoduc Trans Mountain de la société américaine Kinder Morgan.

Selon le texte de loi, le ministre albertain de l'Energie aura la capacité d'accorder et de résilier des licences d'expédition de pétrole.

Comme celle de plusieurs provinces canadiennes, l'économie de la Colombie-Britannique est largement dépendante du pétrole de l'Alberta et devrait alors trouver d'autres fournisseurs aux Etats-Unis ou en Asie.

Canada: Trudeau bouscule son agenda international pour régler un épineux dossier

  Canada: Trudeau bouscule son agenda international pour régler un épineux dossier Le Premier ministre Justin Trudeau va revenir au Canada dimanche, entre le Sommet des Amériques qui finit samedi à Lima et une visite en France qui commence lundi, afin de trouver une issue dans le dossier de l'oléoduc Trans Mountain, a annoncé jeudi son cabinet. Le chef du gouvernement canadien doit recevoir dimanche à Ottawa les Premiers ministres de Colombie-Britannique et d'Alberta, "afin de discuter des prochaines étapes pour faire avancer le projet" de pipeline qui divise ces deux provinces, a tweeté Cameron Ahmad, son porte-parole.

Son climat est de type Sahélien Il est entouré par le Mali au Nord et à l’Ouest, le Niger à l’Est, le Bénin au Sud-Est, le Togo le Ghana au Sud et le Sud-Ouest par la Côte d’Ivoire. La capitale Ouagadougou est située au centre du pays. Le Burkina Faso est membre de l’Union Africaine (UA)

La construction de nouveaux oléoducs , alors que la production de pétrole tirée des sables bitumineux de l ' Alberta ne cesse d'augmenter, suscite la controverse au Canada . Face aux contestations, la société TransCanada

Dimanche, le Premier ministre canadien Justin Trudeau a donné implicitement son appui à l'Alberta en affirmant que l'agrandissement de l'oléoduc serait réalisé car il représente un "intérêt stratégique vital" pour le Canada.

Le projet d'extension de Trans Mountain prévoit le triplement de la capacité de l'oléoduc entre les sables bitumineux de l'Alberta et le port de Vancouver.

Le gouvernement de la Colombie-Britannique, pourtant de même tendance centre gauche qu'en Alberta, s'oppose à cette extension devant les tribunaux. Des communautés autochtones et des groupes écologistes bataillent également depuis plusieurs mois sur le terrain pour s'opposer à cet agrandissement en raison des risques environnementaux.

Le projet de 7,4 milliards de dollars canadiens (4,8 milliards d'euros) du groupe américain Kinder Morgan est actuellement le seul pouvant à court terme permettre à l'industrie pétrolière de l'Alberta d'écouler sa production en augmentation croissante alors que le réseau canadien d'oléoducs est saturé.

Face aux retards, aux oppositions et aux complications sur le plan légal, Kinder Morgan a suspendu ses travaux début avril en fixant au 31 mai un ultimatum aux différentes parties pour trouver un accord.

mbr/sab/elc

KINDER MORGAN INC.

Trudeau à Paris pour vanter le Ceta à l'unisson de Macron .
Le Premier ministre canadien Justin Trudeau et le président français Emmanuel Macron ont souligné lundi leurs "convergences", en particulier sur le traité de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada (Ceta), qui produit "déjà" des bénéfices, selon eux."Nous avons une convergence de vues très forte", a assuré M. Macron lors d'une conférence de presse conjointe à Paris, où M. Trudeau effectue sa première visite officielle, jusqu'à mardi.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/sport/-92861-oleoduc-controverse-au-canada-lalberta-veut-couper-les-livraisons-a-son-voisin/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!