Sport Sanofi va céder son activité de médicaments génériques au fonds Advent

12:00  17 avril  2018
12:00  17 avril  2018 Source:   Le Figaro

Advent proche de racheter les génériques de Sanofi

  Advent proche de racheter les génériques de Sanofi Advent International tient la corde pour reprendre Zentiva, la filiale européenne de génériques de Sanofi, à laquelle s'intéressent également des groupes pharmaceutiques et plusieurs autres fonds d'investissement, a rapporté vendredi le Financial Times, citant trois sources au fait des discussions. © REUTERS/Christian Hartmann ADVENT PROCHE DE RACHETER LES GÉNÉRIQUES DE SANOFI Si le fonds britannique de capital-investissement réussit , il aura notamment écarté BC Partners, précise le journal, ajoutant que ce dernier pourrait également améliorer son offre.Sanofi joue Advent contre BC Partners, explique-t-il.

Aller au menu rubriques principales. Aller à la recherche. Partager. Taille de la police. : Bienvenue chez Sanofi . en Algérie. Menu rubriques principales Accueil >. Nos activités >. Médicaments génériques .

Selon un communiqué, le groupe pharmaceutique français et le petit laboratoire japonais vont créer en juin une société conjointe, Nichi-Iko Sanofi -Aventis, que détiendra à 51% le groupe français et à 49% son partenaire nippon, afin de proposer des médicaments génériques sur le marché japonais.

Le groupe pharmaceutique français a annoncé ce mardi être en phase de négociations avec Advent pour la cession de Zentiva, spécialisé dans les médicaments génériques. L'offre de rachat devrait être finalisée d'ici la fin de l'année.

figarofr: Sanofi avait annoncé sa décision de vendre sa division générique en Europe en 2015.© Philippe Wojazer/REUTERS Sanofi avait annoncé sa décision de vendre sa division générique en Europe en 2015.

Une partie des activités européennes de Sanofi sera bientôt entre des mains américaines. Advent International, le fonds d'investissement américain, est en effet proche d'un rachat de Zentiva, l'activité de médicaments génériques en Europe du géant pharmaceutique français Sanofi, pour 1,9 milliard d'euros, ont annoncé mardi les deux parties. Il s'agit pour l'instant de «négociations exclusives», mais «l'offre d'Advent est ferme, irrévocable et entièrement financée», selon le communiqué, qui précise que «la transaction devrait être conclue avant la fin de l'année».

Sanofi va céder ses génériques en Europe pour 1,9 milliards d'euros

  Sanofi va céder ses génériques en Europe pour 1,9 milliards d'euros Le géant pharmaceutique français Sanofi va vendre Zentiva, son activité de médicaments génériques en Europe, au fonds d'investissement américain Advent pour 1,9 milliard d'euros, mettant en oeuvre une cession décidée en 2015. Les deux groupes ont annoncé être en "négociations exclusives", mais "l'offre d'Advent est ferme, irrévocable et entièrement financée", selon leur communiqué commun, qui précise que "la transaction devrait être conclue avant la fin de l'année"."Zentiva est une activité solide (qui) a prouvé son potentiel de croissance", a déclaré Olivier Brandicourt, directeur général de Sanofi.

Menu navigation rapide : Aller au contenu. Bienvenue chez Sanofi en Suisse. Apporter des solutions thérapeutiques qui améliorent la santé de chacun est un combat de tous les jours que nous menons dans nos activités de recherche, de développement et de production de médicaments et de vaccins

Confronté à la concurrence des médicaments génériques , le groupe recherche activement des cibles potentielles, qui doivent lui permettre de trouver des relais de croissance. Selon Bloomberg, qui cite deux sources proches du dossier, Chris Viehbacher, directeur général de Sanofi

«Zentiva est une activité solide dotée de collaborateurs très talentueux et nous estimons qu'elle a prouvé son potentiel de croissance», a déclaré Olivier Brandicourt, directeur général de Sanofi. «À la suite d'un examen complet des options stratégiques pour notre activité de génériques en Europe, nous avons conclu que transférer cette activité à Advent constituait la meilleure option pour assurer son succès à long terme».

Ces déclarations confirment les informations révélées par le Financial Times la semaine dernière. Le quotidien financier britannique avait indiqué que le fonds de capital-investissement faisait figure de favori par les différentes offres de rachat.

Une place sur le marché des médicaments génériques en Europe

LEAD 1-Sanofi engage la vente de ses génériques en Europe pour €1,9 md

  LEAD 1-Sanofi engage la vente de ses génériques en Europe pour €1,9 md Sanofi a annoncé mardi avoir engagé des négociations exclusives avec Advent International pour céder à la société d'investissement son activité européenne de médicaments génériques, Zentiva, pour un montant de 1,9 milliard d'euros.L'offre d'Advent est ferme, irrévocable et entièrement financée, précise dans un communiqué le groupe pharmaceutique français, pour qui cette opération devrait être finalisée d'ici la fin de l'année.

Sanofi vend des produits OTC et des médicaments génériques destinés aux traitements de très nombreuses pathologies (maladies cardio-vasculaires, troubles du système nerveux, cancers, allergies, etc.). Afin de diversifier son activité , Sanofi a acquis en 2009 l’entreprise Merial, un leader mondial

Le quotidien indique que le médicament sera remboursé à 65% mais pas son prix de vente. "Notre objectif est désormais de commercialiser Multaq d'ici la fin de l'année", a affirmé Sanofi .

Le projet de céder Zentiva avait été annoncé dès novembre 2015 par Olivier Brandicourt, lors de la présentation de sa feuille de route stratégique pour le groupe dont il venait de prendre les rênes quelques mois auparavant. Ce désengagement avait été confirmé en octobre 2016, mais a pris du temps en raison notamment de l'éparpillement des lignes de production pour Zentiva sur les sites français de Sanofi. «Céder les génériques en Europe, activité non-cœur de cible, fait partie de la stratégie de simplification et de remodelage de l'entreprise», indique le communiqué.

Advent a de son côté indiqué vouloir investir dans Zentiva pour «bâtir un nouveau leader indépendant du marché européen des génériques». Nous avons toujours accordé beaucoup d'intérêt aux fabricants de médicaments génériques car ils permettent au plus grand nombre d'avoir accès à des traitements de grande qualité et à moindre coût», expliquent Tom Allen, patron de l'équipe Santé Europe d'Advent et Cédric Chateau, directeur associé et responsable du bureau d'Advent International en France. Les autorités réglementaires doivent encore donner leurs autorisations avant que l'opération de rachat ne soit officialisée.

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe .
Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris et en Europe, où les contrats à terme sur indices suggèrent une ouverture en légère hausse: * WPP. Martin Sorrell, fondateur et directeur général du premier groupe publicitaire mondial, a démissionné de ses fonctions samedi, sans attendre les conclusions de l'enquête interne sur des soupçons d'irrégularités financières.* MARIE BRIZARD WINE & SPIRITS a doublé vendredi l'estimation de sa perte d'Ebitda 2017 à la suite d'un audit sur ses activités en Pologne, où les ventes ont décroché l'an dernier.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!