Sport Leno-Ulreich, concurrence éternelle

15:25  17 avril  2018
15:25  17 avril  2018 Source:   Sofoot

Le Bayern écrabouille Leverkusen

  Le Bayern écrabouille Leverkusen Bayer Leverkusen 2-6 Bayern Munich Buts : Bender (16e), Bailey (73e) pour le Bayer Leverkusen // Martinez (3e) Lewandowski (9e), Müller (52e, 64e, 78e), Alcantara (61e), pour le Bayern MunichVous connaissez le palmarès de la Coupe d’Allemagne ? Le Bayern Munich l’a remportée 18 fois, le Bayer Leverkusen une seule fois. Et même avec toute la bonne volonté du monde, difficile de lutter contre la force de l’habitude (et le talent et les pépettes, accessoirement). Le troisième du championnat allemand en a fait l’expérience ce mardi en s’inclinant lourdement, 6 à 2, en demi-finale de la compétition face aux copains de Thomas Müller.

Ce samedi, Sven Ulreich fêtera sa 200e cape en Bundesliga. L'ancien gardien du VfB Stuttgart est entre-temps devenu au Bayern bien plus qu'une simple doublure de Manuel Neuer, blessé depuis maintenant sept mois.

Contrairement à des Leno ou Trapp, il n'a jamais commis de bourde balle au pied. Et sur tous les autres secteurs, il les bouffe. En temps normal oui mais le debat Leno - Ulreich merite d’exister.

  Leno-Ulreich, concurrence éternelle © Fournis par Newsweb

Plus ou moins annoncé au Bayern Munich en cours de saison pour pallier la blessure de Manuel Neuer, Bernd Leno a finalement vu Sven Ulreich, son ex-concurrent de Stuttgart, reprendre le flambeau de belle manière. Et son départ avorté a même permis à Tom Starke, l’ancien du Bayer Leverkusen, de signer un dernier contrat avec l'ogre allemand.

Le monde est petit, a-t-on coutume de dire lorsque l’on croise une tête qu’on connaît dans un endroit improbable ou quand une histoire est liée, sans le savoir, à celle d’un proche. L’Allemagne fait partie de ce monde, et Bernd Leno va sûrement trouver son pays une nouvelle fois minuscule ce soir, lors de la demi-finale de Coupe du Bayer Leverkusen. Car se dressera devant lui le Bayern Munich, club qui aurait tenté de le recruter au cours de la saison actuelle, avec dans ses cages un certain Sven Ulreich, ancien concurrent direct lorsque les deux bonhommes évoluaient encore à Stuttgart.

Bayern: Ulreich, de l'ombre de Neuer aux lumières de l'Europe

  Bayern: Ulreich, de l'ombre de Neuer aux lumières de l'Europe "Ca va être difficile de revenir sur le banc" Sorti de l'ombre en septembre pour remplacer Manuel Neuer blessé, Sven Ulreich sera mercredi encore dans les buts du Bayern Munich en Ligue des champions contre Séville, mais sait qu'il devra rendre ses gants au retour du champion du monde. En six mois, avec le soutien inconditionnel de son coach Jupp Heynckes, le joueur de 29 ans s'est pourtant hissé au niveau de l'équipe, dont il est le seul joueur cadre à n'avoir jamais été international A.

Ce samedi, Sven Ulreich fêtera sa 200e cape en Bundesliga. L’ancien gardien du VfB Stuttgart est entre-temps devenu au Bayern bien plus qu’une simple doublure de Manuel Neuer, blessé depuis maintenant sept mois.

Le 12 mars 2018 à 19:31:10 Tappara a écrit : Neuer Ulreich Leno Ederson Lloris Alisson Handanovic Ter Stegen Cilessen Navas De Gea Butland Fahrmann Oblak Courtois. Voilà sans trop me creuser la tête, 15 gardiens meilleurs que Mandanda.

Octobre 2017. Noyé dans ses blessures, Manuel Neuer doit officiellement laisser sa place au sein des buts bavarois pour de longs mois. Son remplaçant attitré, Ulreich, n’a pas les épaules assez solides pour le suppléer aussi longtemps, selon certains. Très vite, des rumeurs – fondées ou non – envoient donc Leno au Bayern. Plutôt logique au vu des prouesses de ce dernier avec Leverkusen, et au regard de la réputation bancale tenue par la doublure de Neuer (seulement six matchs au compteur avec Munich entre 2015 et 2017). Pour beaucoup, le potentiel renfort est simplement plus fort que l’homme en place. Depuis très longtemps, d’ailleurs. « J’ai joué avec les deux gardiens à Stuttgart, et je peux dire que Bernd m’avait mille fois plus impressionné. Il était largement plus talentueux que Sven, commente Johan Audel, joueur du VfB entre 2010 et 2013. Sven, c’était le travail. Bernd, c’était la qualité. Et pourtant, Ulreich était titulaire. Mais si j’avais dû parier, c’est Leno que j’aurais vu au Bayern Munich. »

Échappées belles (France 5) - La Crète, ou les secrets de l’éternelle jeunesse

  Échappées belles (France 5) - La Crète, ou les secrets de l’éternelle jeunesse Cette semaine "Échappées belles" nous invite à la découverte de la Crète. Terre de caractères, de traditions et d'authenticité, imprégnée d'une douceur de vivre.On ne vante plus les vertus du régime crétois, pauvre en viande et en poisson, mais riche en légumes, herbes aromatiques, céréales, huile d’olive… Mais, si besoin était, ce voyage sur la plus grande île grecque devrait convaincre les plus sceptiques. Rendez-vous notamment à Kavousi, village réputé pour détenir le plus vieil olivier d’Europe (environ 3 500 ans), ainsi que la plus grande longévité de ses habitants. C’est là que réside Leonidas, dont le grand-père est décédé à 110 ans.

078-264 Éliminer la concurrence (Kaladesh) Rare. 0,20€ Ajouter au panier.

dire que « les premières années, il faut les descendre à tout prix, parce qu’à moyen terme, ça fait de la concurrence dans la ville« .

Leno, c'est finalement non

Sauf que contre toute attente, Ulreich déjoue les pronostics, et fait finalement très bien son travail en l’absence de Neuer. Au point d’. L’éventuel transfert de Leno, souvent démenti par le Bayern (les dirigeants parlant d’« intox complète » et assurant être « très satisfaits » du rendement de leurs gardiens dans Bild), se fossilise donc rapidement. Mais le dernier rempart de Leverkusen aurait-il fait mieux que celui du champion d’Allemagne, qualifié pour les demi-finales de Ligue des champions et toujours en course pour un triplé gargantuesque ?

Impossible à dire, tant le gardien munichois semble avoir pris confiance. « Leno, clairement, c’était un phénomène. Je me souviens d’un stage en Autriche où il avait tout arrêté, alors que personne ne le connaissait..., reprend Audel. C’est d’ailleurs après cet épisode qu’il est parti à Leverkusen, en 2011. Pour huit millions. Huit millions ! Pour un mec qui n’avait quasiment pas encore joué ! Je ne sais même pas s’il avait cinq matchs dans les jambes (zéro partie disputée avec l’équipe première, N.D.L.R.)... Si ça se trouve, c’est ce qui a poussé Sven à se surpasser et à travailler sans relâche pour atteindre le haut du panier. Voir ton remplaçant qui part pour un club plus huppé, ça peut te booster et te donner quelques idées. »

Le Bayern vainqueur et champion à Augsburg

  Le Bayern vainqueur et champion à Augsburg FC Augsburg 1-4 Bayern Munich Buts : Süle (18e, csc), Tolisso (32e), James (38e), Robben (62e), Wagner (84e) pour le Bayern Meister mein Bruder ! FC Augsburg 1-4 Bayern MunichButs : Süle (18e, csc), Tolisso (32e), James (38e), Robben (62e), Wagner (84e) pour le Bayern

La lutte éternelle : détecter, contrer et signaler la fraude tous les jours de l'année! Découvrez comment le Bureau de la concurrence protège et favorise la concurrence en veillant à la promotion de l’éthique publicitaire, en enquêtant sur les cartels, en prévenant les abus de puissance

Maintenant j’ai trouvé le moyen de ne pas me laisser atteindre par toutes ces choses. L’important, c’est l’opinion de l’entraîneur. Sven Ulreich . Manu sait que s’il est en forme, c’est lui qui joue, donc ce n’est pas vraiment une situation de concurrence ».

Starke, au milieu du duel

Puisqu’il est question de gardien, les bonnes performances de Sven couplées à la non-venue de Leno au Bayern ont également permis à Tom Starke de signer un nouveau – et sûrement dernier – contrat avec le géant allemand. Profitant d’un pépin physique d’Ulreich cette fois, le vétéran de 37 piges a même pu participer à deux rencontres de championnat en décembre (effaçant Ron Thorben Hoffmann, 18 bougies et jeune troisième choix de départ). Et puisqu'il est question du Bayer, la boucle pourrait se boucler parfaitement si Jupp Heynckes décidait d’aligner ce troisième élément ce mardi.

Lequel pourrait alors achever sa carrière contre un adversaire qui l’a lancé dans le grand bain (Starke a en effet commencé son long parcours à Leverkusen en 2000). Reste que cela ne devrait pas être le cas, l’entraîneur allemand ayant toujours fait confiance à Ulreich dans cette compétition (quatre titularisations sur les quatre tours). Il y aura donc à coup sûr un nouveau combat Ulreich-Leno. Peut-être l’ultime. Près de sept années après leur séparation.

Europa League: le meneur de jeu de Leipzig, Naby Keita, apte contre Marseille .
Le meneur de jeu du RB Leipzig Naby Keita sera opérationnel jeudi en Europa League contre Marseille, malgré un choc à une hanche qui l'a obligé à quitter le terrain lundi soir en championnat, a annoncé mardi son entraîneur Ralph Hasenhüttl. "Dieu merci ce n'est qu'une contusion à la hanche. Il n'y a pas de danger pour jeudi", a déclaré le coach, au lendemain de la sévère défaite du RB 1-4 à domicile contre Leverkusen.Keita, acheté par Liverpool pour la saison prochaine, était sorti à la 74e minute après un choc avec le gardien Bernd Leno.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!