Sport Lloris, boulettes de printemps

15:25  17 avril  2018
15:25  17 avril  2018 Source:   Sofoot

Boulettes de poulet au citron : la recette simple et rapide signée Laurent Mariotte

  Boulettes de poulet au citron : la recette simple et rapide signée Laurent Mariotte Cette volaille si facile à cuisiner réunira à coup sûr tous les suffrages ! L'animateur des Petits plats en équilibre sur TF1, Laurent Mariotte, a sélectionné des recettes rapides et succulentes pour Bien manger. Cette collection de livres, truffée des conseils et d'astuces pour se faciliter la vie et choisir les bons produits de saison, est en vente chaque semaine chez votre marchand de journaux et sur www.collectionlaurentmariotte.fr. Découvrez sa recette des boulettes de poulet au citron, extraite du livre Suprêmes Volailles. La recette des boulettes de poulet au citronPour 4 personnes.

» Dimanche, Hugo Lloris (31 ans) a préféré prendre avec philosophie sa belle boulette qui a permis à Alvaro Morata et Chelsea d'ouvrir le score. Il faut dire que Christian Eriksen et Dele Alli, auteur d'un doublé, ont permis à Tottenham de finalement s'imposer

Enfin de printemps ! C'est le renouveau dans votre assiette.

  Lloris, boulettes de printemps © Fournis par Newsweb

De nouveau bousculé face à Manchester City samedi, Hugo Lloris se retrouve au milieu des fléchettes depuis plusieurs semaines.

Une vieille histoire du foot et un sale réflexe de bord de terrain. « Mais c’est quoi ça ? » Pour la première fois de sa vie, le gamin vient au stade. Il découvre un monde où les mains n’existent pas, où on lui parle de contrôle orienté et de conduite de balle. C’est l’histoire du passage de témoin et de l’espoir du père qui rêve de voir un jour son fils relever son col après un but. Puis, ce dernier tourne la tête et s’interroge : qui est cet individu seul, debout dans le froid, couvert de gadoue, qu’on s’amuse à couvrir d’insultes ? Pourquoi est-il habillé de cette manière ? Pourquoi doit-il défendre des couleurs qu’il n’a jamais la chance de porter ? « Parce que plonger dans la boue, c’est ce qu’on aime, répondait récemment Baptise Reynet lors d’un documentaire réalisé sur le poste de gardien par Canal Plus. Au fond, on est des petits cochons. » Samedi soir, enfoncé dans un siège à Wembley, le supporter de Tottenham venu assister à la débâcle des siens face à Manchester City (1-3) est probablement redevenu, lui aussi, un animal : « Mais c’est quoi ça ? C’est quoi ce gardien ? » Pour la troisième rencontre consécutive, Hugo Lloris vient alors de passer à côté de son match.

Une nouvelle bourde pour Lloris…

  Une nouvelle bourde pour Lloris… Si Tottenham s’est imposé à Stoke City (1-2), samedi en Premier League, Hugo Lloris a commis une nouvelle erreur, grossière, sur le but inscrit par les Potters. Décidément, Hugo Lloris est dans une mauvaise passe… Lors de la victoire de Tottenham sur le terrain de Chelsea (1-3), dimanche dernier, le gardien de l’équipe de France s’était distingué par une sortie ratée sur l’ouverture du score d’Alvaro Morata. Ce samedi, il a donné un but à Stoke City en dégageant directement sur Mame Biram Diouf, qui a alors égalisé pour les Potters (57e).Le but gag du week-end en Premier League signé @MameDiouf99pic.twitter.

L'Italie et les Pays-Bas en voudront peut-être un jour à Hugo Lloris (30 ans, 94 sélections). La raison ? Le gardien français avait offert la victoire à la Suède (1-2) en juin dernier avec une boulette en fin de rencontre lors des éliminatoires du Mondial 2018.

Une semaine après sa boulette contre Chelsea (voir la brève du dimanche 1/04), Hugo Lloris (31 ans, 30 matchs en Premier League cette saison) s'est encore troué lors de la victoire de Tottenham face à Stoke City (2-1) ce samedi.

« Il faut avoir été un peu gardien pour comprendre »

Cette fois, ça s’est dessiné de cette manière : une sortie foireuse dans les pieds de Raheem Sterling à la vingt-cinquième minute et un ballon mal repoussé dans ceux du même Sterling 47 minutes plus tard. Et, au bout, les Spurs ont concédé leur première défaite depuis quatre mois en championnat. Pour Lloris, ce sont les premières vraies conséquences après une sortie aérienne ratée lors de la victoire de Tottenham à Stamford Bridge le 1er avril dernier (1-3) et une intervention manquée au pied à Stoke une semaine plus tard (1-2). Est-ce grave ? Non, selon Mauricio Pochettino qui a câliné lundi le gardien tricolore avant le déplacement des Spurs à Brighton : « Depuis mon arrivée au club, Hugo n’a cessé de progresser. Pour moi, aujourd’hui, c’est l’un des meilleurs gardiens du monde et il n’y a aucun doute à avoir sur la confiance que je lui accorde. Mais vous savez, parfois, la perception des gens... » Interrogé il y a quelque temps, Lloris en personne avait tiré dans le sens de son entraîneur : « Je pense qu’il faut avoir été un peu gardien de but pour comprendre un gardien de but, mais bon, je respecte les différents avis. » Soit : chacun peut nous juger, mais personne ne peut vraiment nous comprendre.

Nouvelle bourde de Lloris avec Tottenham

  Nouvelle bourde de Lloris avec Tottenham Le gardien de l'Equipe de France, Hugo Lloris, a commis ce samedi une erreur qui a abouti à un but. Une de plus avec Tottenham cette saison.Les Spurs l'ont emporté 2-1 au Britannia Stadium. Mais, ils auraient pu s'offrir un clean sheet si leur dernier rempart français n'avait pas commis une boulette c'était à la 57e minute sur une réalisation de Mame Biram Diouf. Sur une balle en profondeur de l'équipe adverse, il est sorti de sa surface pour dégager le ballon. Mais, il a frappé directement sur l'attaquant sénégalais et ce dernier en a profité pour aller pousser le cuir dans les buts vides.

Une semaine après sa boulette contre Chelsea (voir la brève du dimanche 1/04), Hugo Lloris (31 ans, 30 matchs en Premier League cette saison) s'est encore troué lors de la victoire de Tottenham face à Stoke City (2-1) ce samedi.

De l’Irlande à l’Euro, Lloris a toujours répondu présent dans les moments importants avec le maillot tricolore. Des " boulettes ", Lloris en commettra encore. Mais quand il faudra sortir l’arrêt décisif à 0-0, il y a aussi de grandes chances pour qu’il réponde présent.

Réducteur

Dans le fond, Hugo Lloris ne tape pas à côté : la faute d’un gardien de but est difficile à établir. Samedi, certains supporters de Tottenham sont tombés sur le portier des Bleus pour une sortie jugée trop tardive sur l’ouverture du score de Gabriel Jesus. Reste que Davinson Sánchez, irréprochable depuis le début de saison, mais complètement passé à côté de son duel face à City, aurait dû intervenir à la retombée de la transversale de Vincent Kompany. Bref, on ne peut refaire le match, mais on peut constater les faits : cette saison, Lloris a déjà commis six erreurs qui ont conduit à un but selon les différentes agences statistiques, son plus haut total depuis son arrivée en Angleterre, mais aussi le plus élevé du Royaume à égalité avec Petr Čech. Assez pour parler d’un exercice raté ? Ce serait réducteur et trop simple alors que la défense des Spurs est moins souveraine que lors de la saison 2016-2017, surtout lorsqu'on sait que le Niçois a sauvé les siens à de nombreuses reprises, notamment à Madrid en Ligue des champions. Problème : les critiques à l’égard du gardien français n’ont jamais été aussi fortes. Mardi soir, il devra impérativement répondre du côté de Brighton : pour lui, c’est le moment de replonger dans la boue. C’est aussi le prix de la confiance.

Courgette : comment bien la choisir et la cuisiner ? .
Avec l'arrivée des beaux jours, cette petite courge ensoleille nos plats et enchante tous les palais. Pas de temps à perdre ! La courgette, une invention italienneAu début, il y avait les courges, originaires d'Amérique centrale, que les Indiens appelaient "askutasquash". Elles furent rapportées sur le Vieux Continent comme bien d'autres fruits et légumes. Elles étaient alors cultivées jusqu'à complète maturité, mais leur peau était très dure et leur chair gorgée de pépins. C'est au XVIIIe siècle que les Italiens commencèrent à les récolter très jeunes, d'où leur nom : courge d'Italie.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!