Sport Le président de Sika demande à St-Gobain de renoncer à son offre

16:05  17 avril  2018
16:05  17 avril  2018 Source:   Reuters

St-Gobain va quasi-doubler sa production de verre en Chine

  St-Gobain va quasi-doubler sa production de verre en Chine Saint-Gobain a annoncé mercredi prendre une participation de 50% dans une ligne de production de verreplat du groupe chinois JJG, située à Zibo, lui permettant de doubler quasiment sa production de verre de base en Chine. Le spécialiste des matériaux de construction dispose déjà d'une unité de production de verre plat de 100.000 tonnes par an en Chine. La ligne dans laquelle il prend une participation présente une capacité totale d’environ 160.000 tonnes par an.

Saint - Gobain n’a pas l’intention de procéder à une offre sur la totalité du capital de Sika et fait pleinement confiance à la société pour poursuivre son développement. Pierre-André de Chalendar, Président -Directeur Général de Saint - Gobain , a déclaré

Saint - Gobain et Sika seront indéniablement plus forts pour faire face ensemble à cette concurrence et le potentiel de synergies est significatif. A PROPOS DE SAINT - GOBAIN En 2015, Saint - Gobain fête ses 350 ans, 350 raisons de croire en l’avenir.

LE PRÉSIDENT DE SIKA DEMANDE À ST-GOBAIN DE RENONCER À SON OFFRE © REUTERS/Arnd Wiegmann LE PRÉSIDENT DE SIKA DEMANDE À ST-GOBAIN DE RENONCER À SON OFFRE

Le président du groupe suisse Sika a de nouveau demandé mardi au français Saint-Gobain de renoncer à son offre de prise de contrôle.

"Je l'ai dit lors des quatre dernières assemblées générales annuelles et je le répète une nouvelle fois aujourd'hui: Sika n'a pas besoin de Saint-Gobain", a déclaré Paul Hälg devant les actionnaires du spécialiste de la chimie pour le secteur de la construction.

"Cette offre hostile n'est pas dans l'intérêt de Sika. Elle donnerait à Saint-Gobain le contrôle de Sika, un contrôle que le groupe français n'exploiterait qu'à son propre avantage. Et toutes les autres parties prenantes finiraient par en payer le prix", a-t-il ajouté.

Saint-Gobain se renforce dans les matériaux pour la santé

  Saint-Gobain se renforce dans les matériaux pour la santé Saint-Gobain a annoncé vendredi l'acquisition des activités pharmaceutiques de la PME irlandaise Micro Hydraulics, spécialiste des composants et des systèmes à usage unique en plastique de haute performance pour le traitement des fluides, afin de se renforcer dans les matériaux pour la santé. Le numéro un mondial de la production, transformation et distribution de matériaux de construction, également présent dans le vitrage automobile, dispose aussi d'un pôle de matériaux de haute performance (céramiques, abrasifs, plastiques et tissus techniques).

La validité de la clause des statuts de Sika dispensant Saint - Gobain de lancer une offre publique obligatoire (« opt-out ») définitivement confirmée par le Tribunal Administratif Fédéral Suisse.

Avec son nouvel actionnaire Saint - Gobain , Sika poursuivra son développement dans les mêmes conditions que celles qui ont fait son succès. Saint - Gobain n’a pas l’intention de faire une offre pour les actions restantes.

Saint-Gobain a signé fin 2014 avec la famille Burkard, un accord de cession du contrôle du groupe suisse pour 2,3 milliards d'euros mais la direction de Sika et plusieurs de ses actionnaires ont multiplié depuis les procédures judiciaires pour empêcher la mise en oeuvre de cet accord, qui court jusqu'à fin juin mais pourrait être prolongé.

En début de journée, Sika a publié un chiffre d'affaires trimestriel légèrement supérieur aux attentes et dit prévoir une croissance de ses bénéfices sur l'ensemble de l'année.

La cotation de Sika sur le marché suisse a été suspendue jusqu'à la fin de l'AG.

(John Revill; Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Hammerson rejette l'offre améliorée de Klépierre .
Le groupe d'immobilier commercial britannique Hammerson a annoncé mercredi avoir rejeté une nouvelle offre d'achat du français Klépierre, jugeant qu'elle n'améliorait pas suffisamment la proposition initiale le valorisant 4,9 milliards de livres (5,6 milliards d'euros), qu'il avait déjà refusée.Hammerson, lancé lui-même dans un projet de rachat de l'exploitant de centres commerciaux Intu Properties d'un montant de 3,4 milliards de livres, estime que la nouvelle proposition de Klépierre à 635 pence par action Hammerson ne représente qu'une "augmentation marginale" par rapport à sa proposition initiale à 615 pence.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!