Sport Chine: levée des restrictions pour les investisseurs étrangers dans l’automobile

16:15  17 avril  2018
16:15  17 avril  2018 Source:   RFI

LEAD 1-Xi Jinping promet d'ouvrir l'économie chinoise, en réponse à Trump

  LEAD 1-Xi Jinping promet d'ouvrir l'économie chinoise, en réponse à Trump Le président chinois Xi Jinping a promis mardi d'ouvrir davantage l'économie de son pays et d'abaisser dès cette année les droits de douane sur certains produits, notamment dans le secteur automobile, rassurant les marchés financiers en prenant le contre-pied des mesures protectionnistes annoncées par son homologue américain Donald Trump. Bien que la plupart de ces engagements ne fassent que reprendre des mesures précédemment annoncées par Pékin, les déclarations de Xi ont été salués par les marchés financiers, d'abord en Asie puis en Europe. Elles ont aussi soutenu les futures sur indices à Wall Street ainsi que le dollar.

Le lendemain de la visite en Chine du Président américain Donald Trump, Pékin a annoncé la levée des restrictions sur les capitaux étrangers dans les banques chinoises.

Des investisseurs étrangers pourront également avoir accès à des secteurs qui leur étaient jusque-là farouchement fermés, dont l'audit et le design d'architecture, poursuit la déclaration. Levée des restrictions .

La Chine ouvre son marché automobile, le premier dans le monde. Pékin va supprimer d'ici 2022 les restrictions qui empêchent les groupes étrangers de détenir une participation majoritaire. Même tolérance pour l’aéronautique et la construction navale.

Actuellement, les groupes étrangers qui investissent dans l’automobile en Chine ne peuvent posséder plus de 50% de leur filiale. Ce plafond sera supprimé dès cette année pour la production de véhicules électriques et hybrides. D'ici 2020, ce sont les véhicules commerciaux qui vont profiter de la levée des restrictions, puis les voitures individuelles d'ici à 2022.

Ford lance cinq nouveaux modèles en Chine

  Ford lance cinq nouveaux modèles en Chine Ford Motor a dévoilé mardi cinq nouveaux modèles qui seront commercialisés en Chine, premier marché automobile mondial où le constructeur américain peine à relancer ses ventes. © REUTERS/Bobby Yip FORD LANCE CINQ NOUVEAUX MODÈLES EN CHINE Ces lancements s'inscrivent dans le cadre d'un projet visant à sortir plus de 50 nouveaux véhicules d'ici 2025.Les cinq modèles devraient être disponibles chez les concessionnaires chinois "dans le courant de l'année", a déclaré un porte-parole de Ford lors de cette présentation officielle à Chongqing.

Surtout connue pour avoir conduit l’entrée d’Amway en Chine en 1991, elle a occupé le poste de En outre, Laurent Freixe est membre du Conseil consultatif pour les investisseurs nationaux et étrangers en Ukraine, Vice-président de vote et la modification ou la levée de ces limitations re-quièrent la

2) Les restrictions pour les investisseurs étrangers existent également sur les marchés financiers. Prenons un exemple du marché de l'assurance. L'autorité de surveillance pour le marché financier est maintenant la Banque de Russie.

La concurrence entre les concessionnaires automobiles va s'accentuer. Ici au Salon de l'Automobile de Shanghai, Audi dévoile son e-tron Sportback et se positionne comme concurrente de la Tesla Model S, avril 2017. © Reuters La concurrence entre les concessionnaires automobiles va s'accentuer. Ici au Salon de l'Automobile de Shanghai, Audi dévoile son e-tron Sportback et se positionne comme concurrente de la Tesla Model S, avril 2017.

Une fois passée la période de transition de cinq ans, toutes les barrières seront levées.

L'assouplissement de cette réglementation pourrait notamment profiter à Tesla. Le fabricant américain de voitures électriques avait déjà conclu un accord avec les autorités de Shanghaï pour y installer son usine sans devoir s'associer à un partenaire local. Tesla espère donc préserver ses secrets industriels, tout en utilisant les sous-traitants chinois.

Les Européens, eux aussi, réclamaient ce geste, qui concernera par ailleurs l’aéronautique, et la construction navale. Des industries jusque-là dominées par des groupes étatiques.

Chine: plongeon en Bourse des titres automobiles après un geste d'ouverture du marché par Pékin .
Les titres en Bourse des principaux constructeurs automobiles chinois ont dégringolé mercredi, à l'unisson d'entreprises de construction navale, après l'annonce que Pékin mettra fin aux restrictions limitant les participations de groupes étrangers dans ces secteurs. Actuellement, tout groupe automobile étranger désirant produire en Chine doit obligatoirement créer une coentreprise avec un fabricant chinois, et de Volkswagen à PSA, en passant par Ford, aucun constructeur étranger ne peut posséder plus de 50% de cette "joint-venture".

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/sport/-93113-chine-levee-des-restrictions-pour-les-investisseurs-etrangers-dans-l-automobile/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!