The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Tech & Science Uber dépose un brevet d'intelligence artificielle pour détecter les passagers ivres

20:33  12 juin  2018
20:33  12 juin  2018 Source:   lefigaro.fr

Canada et France veulent créer un groupe international sur l'intelligence artificielle

  Canada et France veulent créer un groupe international sur l'intelligence artificielle Le Canada et la France ont appelé mercredi à la création d'un groupe international d'étude sur l'intelligence artificielle, "une révolution dont la portée se fait chaque jour davantage sentir", à l'occasion de la visite en sol canadien du président français Emmanuel Macron. L'intelligence artificielle "influencera dans un futur proche l'ensemble des activités humaines, ouvrant des perspectives inédites en matière de bénéfices économiques et sociaux", notent les deux gouvernements dans une déclaration commune transmise à l'AFP.

Un nouveau brevet déposé par Uber présente une technologie d ' intelligence artificielle . L'outil semble se fonder sur l'utilisation de l'app pour déterminer si un passager est potentiellement en état d'ébriété. Lire. Après les vélos, Uber vise le marché des trottinettes électriques en libre-service.

Uber vient de déposer un brevet , qui utiliserait l' Intelligence Artificielle pour détecter et analyser le comportement des utilisateurs. Ce système pourrait permettre aux conducteurs de « repérer » des passagers ivres plus facilement …

L'entreprise pourrait ainsi trier les passagers et laisser ses conducteurs choisir de prendre ou non ceux qui ont abusé de l'alcool.

figarofr: Rentrer de soirée relève parfois de l'exploit. © Nigel Roddis/REUTERS Rentrer de soirée relève parfois de l'exploit.

Celui qui commande un Uber, c'est celui qui ne boit pas. Afin d'éviter les désagréments de fin de soirée, et les passagers trop alcoolisés, la société de VTC a déposé une demande au bureau américain des brevets et des marques de commerce, rendu publique la semaine dernière. L'entreprise veut utiliser l'intelligence artificielle pour détecter les utilisateurs qui ont trop bu. Comme le rapporte la chaîne américaine CNN, l'outil intégré à l'application mobile pourrait analyser le comportement de l'utilisateur pour déterminer s'il est dans un état d'ébriété.

Google promet de ne pas utiliser l'intelligence artificielle pour des armes

  Google promet de ne pas utiliser l'intelligence artificielle pour des armes Le patron de Google, Sundar Pichai, a énoncé une série de principes éthiques sur l'usage de l'intelligence artificielle."Aujourd'hui, nous partageons nos principes", écrit le patron de la firme, Sundar Pichai. Jeudi 7 juin, Google a publié(lien en anglais) une série de principes éthiques sur l'usage de l'intelligence artificielle. Dans ce document, le géant du web développe sept objectifs à suivre, mais pas seulement. Google y détaille aussi les pratiques que la société s'interdit. Elle s'est notamment engagé à ce que ses travaux ne servent pas à fabriquer des armes "ou quoi que ce soit qui puisse causer des blessures".

utiliserait l’ intelligence artificielle afin de détecter l ’état d’ébriété des passagers qui commandent un Le 7 juin 2018, Uber a déposé une demande de brevet auprès de l’United States Patent and Si ce système venait à être mis en place, il pourrait éviter qu’un passager ivre se retrouve avec

Voiture autonome, autopilote, assistance : quelles différences entre les niveaux de conduite ? Tesla V9 : des fonctionnalités de conduite 100 % autonome à partir d'août 2018. Lire. 1. Uber dépose un brevet pour détecter si les passagers sont ivres .

Anticiper les problèmes

Uber part du principe qu'après plusieurs verres, un passager aura des difficultés à saisir son adresse sans erreur, qu'il tapera plus lentement sur son clavier, qu'il marchera moins vite et que sa précision sur les touches sera amoindrie. Les données collectées en temps réel seront comparées à la moyenne globale et au comportement du même individu lors des précédentes utilisations. En cas d'écart trop important, l'intelligence artificielle jugera que l'utilisateur est ivre. Si l'innovation peut prêter à sourire, elle est sérieuse pour le géant du VTC. Les chauffeurs seraient notifiés à l'avance de l'état du client et pourraient donc refuser la course. L'entreprise pourrait également retarder la prise en charge pour attendre que le passager ait retrouvé un état convenable.

Cette agence funéraire veut utiliser l'intelligence artificielle pour faire communiquer avec les défunts

  Cette agence funéraire veut utiliser l'intelligence artificielle pour faire communiquer avec les défunts En Suède, une agence funéraire cherche actuellement des volontaires pour un projet un peu particulier : permettre aux gens de communiquer avec leurs proches récemment décédés. Et c’est un projet tout à fait sérieux, et scientifique, à base d’intelligence artificielle. © Morgan Fromentin, übergizmo (FR) Les scientifiques du projet veulent créer non pas des robots ou des androïdes qui seraient “des copies pleinement conscientes des proches décédés” comme on peut le lire ici ou là dans certains media mais utiliser l’intelligence artificielle dans des algorithmes pour soulager la peine des vivants.

Veuillez saisir le nom de la ville la plus proche pour que nous puissions afficher les informations correspondant à votre zone. Select your language. FrançaisEnglish. Uber . Des courses à la demande. Installer. Passagers .

Uber cherche-t-il à éviter les passagers à problème ? La société de mise en relation avec des chauffeurs semble vouloir en tous cas Le site de CNN a repéré un brevet déposé par l’entreprise et décrivant un système capable de détecter , grâce à une intelligence artificielle , un changement de

Cette initiative pourrait néanmoins aussi poser problème pour les passagers les plus vulnérables. Uber a déjà été accusé de laxisme face à son traitement des viols ou d'agressions sexuelles de la part de ses chauffeurs. En quatre ans, une centaine de cas ont été signalés à Uber rien qu'aux États-Unis, d'après une enquête de CNN. Ces agressions visent souvent des passagers en état d'ébriété.

Enfin, à grande échelle, le projet pourrait prendre une dimension différente. Uber pourrait utiliser ce programme d'intelligence artificielle pour déterminer les zones où se trouvent de nombreuses personnes alcoolisées, grâce à la géolocalisation. L'entreprise de VTC souhaite à terme développer une flotte de véhicules autonomes et même des «taxis volants», prévus pour 2023. Malgré des tests suspendus aux États-Unis à cause d'un accident mortel en mars dernier, Uber croit à un modèle sans chauffeur. Le géant américain prépare donc des fonctionnalités pour gérer ses clients sans la présence d'un humain. En avril, l'entreprise annonçait pénaliser financièrement les passagers qui arrivent en retard au lieu de prise en charge. En plus d'être ponctuel, on pourrait exiger du client Uber d'être sobre.

Faut-il limiter la vente d’alcool dans les aéroports? .
C'est ce que souhaite la compagnie irlandaise Ryanair qui a dû détourner une nouvelle fois un de ses avions à cause de passagers alcoolisés et devenus incontrôlables… © CHAMUSSY/SIPA Des passagers qui embarquent dans un appareil Ryanair à l'aéroport de Beauvais. Parti de Dublin pour Ibiza en Espagne, un avion de Ryanair a été contraint de se poser à l’aéroport de Beauvais (Oise) samedi en raison de la présence à bord de trois passagers ivres perturbant le vol.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!