Tech & Science CES: robotique et intelligence artificielle à l'aide des handicapés

11:20  09 janvier  2017
11:20  09 janvier  2017 Source:   AFP

Japon : une intelligence artificielle est capable de remplacer 34 assureurs

  Japon : une intelligence artificielle est capable de remplacer 34 assureurs Pour la première fois, la technologie se substitue à des cols blancs et permet de réaliser 30% de gains de productivité.L'assureur Fukoku Mutual Life a annoncé s'être doté du logiciel "Watson Explorer" d'IBM, afin d'enregistrer et de classifier les données clients, de quoi rembourser plus rapidement les clients. La société espère réaliser ainsi un gain de productivité de 30%.

Introduction à l ' intelligence artificielle . Cette présentation à été faite dans le but de vous proposer une introduction à l ' intelligence artificielle . Certaines parties sont sonorisées. Elle a été développée par D.DUHAUT, J.VILLANEAU, G.MENIER et F.POIRIER.

Recherche en intelligence artificielle et systemes experts. Je présente mes excuses a tous les visiteurs de ce site car il est en cour de création. Mon espoir serait qu'il devienne la plateforme de tous les passionnés de robotique .

Prothèse de main capable d'interpréter les signaux envoyés par les muscles résiduels de l'utilisateur présentée par la start-up BrainRobotics au salon d'électronique CES de Las Vegas, le 7 janvier 2017 © Fournis par AFP Prothèse de main capable d'interpréter les signaux envoyés par les muscles résiduels de l'utilisateur présentée par la start-up BrainRobotics au salon d'électronique CES de Las Vegas, le 7 janvier 2017

Grâce aux progrès de la robotique et de l'intelligence artificielle, le secteur technologique offre de nouveaux espoirs pour améliorer la qualité de vie des handicapés.

La startup américaine BrainRobotics présentait ainsi cette semaine au salon d'électronique CES de Las Vegas une prothèse de main capable d'interpréter les signaux envoyés par les muscles résiduels de l'utilisateur.

High-Tech - VIDEOS. Salon CES de Las Vegas : ces objets qui décident à notre place

  High-Tech - VIDEOS. Salon CES de Las Vegas : ces objets qui décident à notre place Êtes-vous prêt à faire confiance à un objet qui, grâce à son intelligence virtuelle, apprend à vous connaître et à anticiper vos besoins ? C'est le pari que font de plus en plus de start-up et d'entreprises présentes cette année au CES (Consumer Electronics Show), plus grand salon au monde consacré à l'électronique grand public, qui ouvre ses portes aujourd'hui à Las Vegas (Etats-Unis). «L'intelligence artificielle est l'une des tendances les plus fortes de cette 50 e édition,

Avec la révolution robotique et l’avancée de l’ intelligence artificielle , deux visions s’opposent actuellement en droit. La première affirme que le droit de la responsabilité du fait des choses actuelles est à même de s’appliquer à tous les dommages créés par les robots. Vous commentez à l ' aide de votre compte WordPress.com.

Liseuse documents eyrolles. Chapitre 7 liminaire : Plages de données, matrices, auditet aides à la saisie.

Le fondateur de BrainRobotics, Bicheng Han, dit vouloir "fournir une prothèse à bas coût" mais "fonctionnelle", permettant un contrôle précis de la force exercée par chaque doigt.

L'entreprise ambitionne une commercialisation d'ici un an pour moins de 3.000 dollars, quand les produits similaires actuels peuvent selon elle en atteindre plusieurs dizaines de milliers.

"L'utilisateur peut contrôler (la prothèse) en se servant de la force de ses muscles", comme il le ferait de manière naturelle pour bouger les doigts de la main, selon Kacper Puczydlowski, un expert expliquant le fonctionnement du prototype à Las Vegas.

Le système d'intelligence artificielle repère certaines caractéristiques de ces signaux musculaires, comme leur ampleur par exemple, et "les passe à travers un algorithme de classification" qui "sépare les différents types de gestes" (poing fermé, index levé, etc). Il transmet ensuite celui qu'il a identifié et son intensité au moteur de l'appareil, détaille-t-il.

Electronique grand public: ce qu'on retient du CES de Las Vegas

  Electronique grand public: ce qu'on retient du CES de Las Vegas Le salon d'électronique grand public CES de Las Vegas a refermé ses portes dimanche. Voici les grandes tendances à en retenir. - Alexa est partoutLa guerre fait rage pour trouver la plateforme qui pourrait succéder au smartphone pour contrôler la vie connectée, et Alexa, l'assistant virtuel à commande vocale d'Amazon, semble faire la course en tête. Vedette surprise du salon, Alexa est intégrée à des dizaines de nouveaux produits et services, permettant par exemple de parler avec son réfrigérateur chez LG ou avec sa voiture chez Ford.

Si vous n'êtes pas automatiquement redirigé. Cliquez ici. Règlement sur l'admissibilité à l ' aide juridique.

MOOCS en robotique et intelligence artificielle . Cette entrée a été publiée dans Actualité Robotique le 18 fév 2014 par Akim Boukhelif. MOOC ? Massive Open Online Course ! Ces cours en ligne, accessibles à tous, souvent gratuits se multiplient ces dernières années. Pour les réfractaires à la langue de Shakespeare, on trouve aussi de très bons support de la part du GDR robotique (dont certains écrits par des collaborateurs de Humarobotics!) et de l’Inria.

La prothèse est calibrée initialement pour chaque individu en "entraînant" l'intelligence artificielle: l'utilisateur fournit une base de données de comparaison en répétant chaque "geste" à plusieurs reprises. La procédure, qui peut se faire à domicile, "devrait prendre moins d'un mois pour un utilisateur moyen, avec au moins 50% de musculature résiduelle", selon Kacper Puczydlowski.

- Parler à l'oreille -

L'intelligence artificielle peut aussi venir en aide aux mal-voyants. Facebook et Microsoft notamment ont dévoilé l'an passé des systèmes capables de "voir" des images et d'en décrire le contenu pour les aveugles.

Prothèse de main capable d'interpréter les signaux envoyés par les muscles résiduels de l'utilisateur présentée par la start-up BrainRobotics au salon d'électronique CES de Las Vegas, le 7 janvier 2017 © Fournis par AFP Prothèse de main capable d'interpréter les signaux envoyés par les muscles résiduels de l'utilisateur présentée par la start-up BrainRobotics au salon d'électronique CES de Las Vegas, le 7 janvier 2017

La société israélienne Orcam montre pour sa part au CES un petit appareil baptisé MyEye, qui s'adapte assez discrètement sur une branche de lunettes et est commercialisée depuis peu en France par l'intermédiaire d'Essilor.

Facebook lance un programme pour start-up à Paris avec Xavier Niel

  Facebook lance un programme pour start-up à Paris avec Xavier Niel Le plus grand réseau social mondial est l'un des premiers partenaires de "Station F", un complexe de 34.000 mètres carrés logés dans les locaux de la Halle Freyssinet, dans le XIIIe arrondissement de la capitale. La directrice générale adjointe de Facebook Sheryl Sandberg est à Paris ce mardi, et elle a participé à une conférence de presse avec Xavier Niel et la maire de Paris Anne Hidalgo.

Cette page a changé d'adresse, cliquez-ici.

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication. Intelligence artificielle : Facebook offre des serveurs.

Le dispositif intègre une caméra, qui "regarde" ce qui est devant l'utilisateur ou ce qu'il montre du doigt, et un haut-parleur qui lui parle à l'oreille. Il peut lire un texte, identifier des produits au supermarché ou des personnes, grâce aux technologies de reconnaissance visuelle d'une autre société israélienne avec laquelle Orcam partage un fondateur, MobilEye. Cette dernière est également fortement impliquée dans un autre domaine susceptible d'améliorer la mobilité des personnes handicapées: les voitures autonomes.

Chez le danois Oticon, ce sont les objets connectés de la maison qui parlent à l'oreille du consommateur, malentendant cette fois: l'appareil auditif connecté que montre l'entreprise au CES peut par exemple recevoir un message, directement dans l'oreille de son utilisateur, quand quelqu'un sonne à la porte, ou déclencher automatiquement la cafetière quand on l'allume le matin, suggère une porte-parole de l'entreprise.

- Bouger avec des exosquelettes -

Hyundai ambitionne de son côté de s'attaquer à la paralysie avec des exosquelettes robotisés. Un prototype montré au CES s'adresse plus particulièrement aux paraplégiques, auxquels il rend la capacité de se lever, marcher ou monter des escaliers, détaille Jung Kyungmo, un ingénieur de recherche du groupe sud-coréen.

Un fonds de 80 millions pour les startups européennes de la data

  Un fonds de 80 millions pour les startups européennes de la data La BPI, BNP et la Maif investissent dans le premier fonds européen doté de 80 millions d'euros créé par Serena Capital pour aider à grandir les pépites françaises de l'intelligence artificielle et du big data.Ces fonds ont été récoltés auprès d'acteurs institutionnels et de grandes entreprises de l'univers de la finance, très concerné par le traitement des données : Allianz, la Maif, la Maif, mais aussi la mutuelle de santé MACSF qui investit 13 millions d'euros et la BPI 20 millions d'euros. Des investisseurs privés et des family offices ont aussi ont aussi participé à ce fonds, qui sera complètement bouclé cet été et pourrait atteindre 100 millions d'euros.

Les chirurgiens s’entraînent aux opérations complexes sur des organes artificiels … PLANÈTE. Ce jeu vous sensibilise à la protection de la planète… Pourquoi a-t-on le ventre qui gargouille quand on a faim… Le plus grand instrument de musique au monde occupe 14…

aurait escroqué quatre caisses d'assurance-maladie à l ' aide de fausses de

L'appareil, baptisé H-MEX, longe le bas de la colonne vertébrale et tout l'arrière des jambes, avec des attaches au niveau de la taille, des cuisses, des genoux et des pieds. Un système de motorisation permet de déclencher des mouvements de rotation au niveau des articulations, depuis des boutons de commande placées sur les béquilles et par l'intermédiaire d'une connexion sans fil.

"Nous n'avons pas de plan pour produire des produits grand public", prévient Jung Kyungmo, mais "nous faisons des études cliniques dans des hôpitaux" pour le modèle H-MEX.

Le milieu médical, et plus particulièrement les centres de rééducation, c'est également le marché visé par la startup Japet de Lille (nord de la France) pour son exosquelette lombaire Atlas. Le dispositif repose sur quatre colonnes motorisées qui s'étirent "pour décompresser la colonne verticale et soulager les douleurs lombaires", explique un des cofondateurs, Damien Bratic.

Japet espère commercialiser son produit d'ici fin 2017 ou début 2018, et n'exclut pas par la suite de le décliner pour les problèmes au niveau des cervicales, ou pour les myopathies.

Royaume-Uni : une intelligence artificielle pour mieux détecter les maladies cardiaques .
Des chercheurs britanniques ont mis au point un logiciel capable de mieux détecter les risques de décès chez des patients atteints d'hypertension artérielle pulmonaire. Cette technologie pourrait ainsi améliorer l'espérance de vie de milliers de patients.>> Lire aussi : L'intelligence artificielle remplace-t-elle votre médecin ?

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/technologie-et-sciences/-33837-ces-robotique-et-intelligence-artificielle-a-laide-des-handicapes/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!