Tech & Science Lesson Pod, le petit robot de Casio pour apprendre l'anglais

11:01  16 février  2017
11:01  16 février  2017 Source:   BFMTV

Dyson : l’intelligence artificielle dans tous vos appareils électroménagers ?

  Dyson : l’intelligence artificielle dans tous vos appareils électroménagers ? S'il y a un constructeur d'appareils électroménagers qui est sorti du lot ces dernières années, c'est sans aucun doute Dyson. La firme britannique fondée en 1991 s'est démarquée avec des produits ultra-design et très technologiques dans tous les domaines : du classique aspirateur (c'est avec ce type de produit que Dyson a commencé) aux sèche-cheveux, en passant par des ventilateurs sans pales Le groupe a décidé de ne pas rater le coche de la maison connectée et de l'intelligence artificielle qui va marquer les années à venir : Dyson a ouvert un nouveau centre de recherche et développement à Singapour, spécialisé dans ce domaine.

Duolingo est le moyen le plus populaire pour apprendre une langue. C'est gratuit, fun et scientifiquement prouvé. Apprends sur duolingo.com ou sur les applis !

Merci de vous connecter au club afin de pouvoir poster. Si vous n'avez pas encore de compte, créez-en un ! Revenir au site pour apprendre l ' anglais .

Apprendre l’anglais tout seul est particulièrement difficile. Pour aider ceux qui se lancent dans cette aventure, Casio a créé un petit robot ressemblant un peu aux fantômes de PacMan, le Lesson Pod.

  Lesson Pod, le petit robot de Casio pour apprendre l'anglais © Fournis par BFMNews

Cet accessoire a à peu près le format d’une canette: il mesure 11 centimètres de haut sur 8 de large et ne pèse que 310 grammes. Il pourra donc accompagner son utilisateur partout dans la maison. Y compris dans la cuisine et la salle de bains, puisqu’il est étanche. Autre détail technique intéressant, le Lesson Pod peut être synchronisé en Wi-Fi avec un smartphone pour que "l’élève" puisse suivre ses progrès.

La taxe robot divise le Parlement européen

  La taxe robot divise le Parlement européen Un cadre légal en matière de robotique sera voté demain au Parlement européen. La taxation des robots et le revenu universel en sont les deux points les plus clivants. © Vincent Kessler / Reuters/REUTERS figarofr Un cadre juridique pour les robots. Jeudi 16 février, le Parlement européen se prononcera au sujet d'un texte porté par l'eurodéputée Luxembourgeoise Mady Delvaux.

Les+lus. Le meilleur du web. Les partis pris. En images. Extra. Au hasard. Les blogs. MOOC Rue89. Pour améliorer Wikipédia, une armée de robots trime en coulisse.

Vous ne pouvez pas consulter ce billet. Veuillez patienter pendant que nous vous redirigeons ou cliquez ici. Tout le réseau ADSL anglais en panne !

Mais que fait donc ce Lesson Pod? C’est un véritable professeur. D’une touche sur le haut de sa tête (ou via le smartphone avec lequel il est appairé), il se met en route et propose des leçons de prononciation avec des explications sur la position de la langue et la forme des lèvres pour obtenir le bon son, des cours de grammaire ainsi que des quiz et des jeux. Il peut aussi être une sorte de partenaire de conversation pour faire utiliser des expressions de la vie quotidienne et des phrases utiles en voyage.

Bientôt d'autres langues que l'anglais

Sa batterie doit lui permettre, selon Casio, de tenir environ quatre jours sur un rythme de trois leçons quotidiennes (chacune dure une dizaine de minutes). Ce n’est donc pas de l’apprentissage intensif.

Petits bonus, le Lesson Pod salue son utilisateur en anglais lorsqu’il approche et peut lui indiquer la date et l’heure grâce à une horloge et un calendrier internes. Enfin, Casio indique que des contenus et des langues supplémentaires seront disponibles dans le futur grâce à une coopération avec différents éditeurs.

Cela dit, si cet outil (qui coûte 29.333 yens, soit environ 243 euros) semble intéressant pour ceux qui voudraient approfondir leur connaissance de l’anglais, il n’est pour le moment disponible que pour les Japonais essayant d’apprendre la langue de Shakespeare. Dommage.

"Nous avons toujours comme principe de produire localement" .
À l'occasion de la présentation des résultats du groupe Seb, qui détient notamment les marques Tefal, Moulinex, Krups et Rowenta, son PDG Thierry de La Tour d'Artaise était l'invité de BFM Business ce mardi. Il s'est notamment félicité que son groupe ait franchi la barre des 5 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2016. "C'est important, parce qu'il y a quinze ans, nous étions à moins de deux milliards", a rappelé le patron du géant mondial des accessoires de cuisine. D'autant que ce niveau de ventes ne comprend pas celles de WMF, la marque allemande dont l'acquisition a constitué l'événement marquant de l'année passée pour Seb.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!