Tech & Science Uber espionnait Lyft avec un programme diabolique

13:20  14 avril  2017
13:20  14 avril  2017 Source:   Clubic

Italie: les chauffeurs Uber inquiets après l'interdiction

  Italie: les chauffeurs Uber inquiets après l'interdiction Les chauffeurs de véhicules Uber en Italie exprimaient lundi leur inquiétude après la décision de la justice italienne d'interdire sur l'ensemble du territoire les services de la plateforme de réservation en ligne pour "concurrence déloyale"."S'ils bloquent Uber, je me retrouve sans rien, à mille kilomètres de chez moi", explique dans le journal La Repubblica Gregorio Maurizio, 44 ans, qui a quitté il y a un an son emploi dans un supermarché de Sicile pour se lancer à Rome dans le service de voiture de transport avec chauffeur (VTC).

Le prestataire. Programmation indicateurs ou programmes sur plateforme de trading.

Dinoutoo a fermé ses portes. Programme télé de la soirée.

Les déboires de la start-up milliardaire Uber et son PDG et fondateur Travis Kalanick semblent loin d'être terminés. Non seulement le groupe a perdu de nombreux cadres dirigeants, dernière en date la directrice de la communication qui a quitté son poste le 12 avril 2017, mais il doit faire face à des accusations de sexisme de la part d'employés et de violation de brevets de la part de Google. Sans compter les procès ouverts dans le cadre de ses activités.

Voilà que le site d'investigation The Information en remet une couche avec un article potentiellement explosif le 12 avril 2017 : il y dévoile un programme d'espionnage industriel complet mis en place par la start-up.

VTC: Lyft lève plus d’un demi milliard, KKR au tour de table

  VTC: Lyft lève plus d’un demi milliard, KKR au tour de table Le concurrent américain d'Uber annonce avoir levé 600 millions de dollars. Cela porte la valorisation de la licorne à 7,5 milliards de dollars.Des projets de voitures autonomes

La page recherchée a été déplacée, renommée ou supprimée. Veuillez nous en excuser. The requested page has been moved, renamed or deleted. Please excuse us for the inconvenience.

Edifices chimiquespour etudier les questions de ce programme qu'ils

"Hell", ou quand Uber veut faire vivre l'enfer à son rival Lyft

Si avoir un programme d'espionnage industriel est déjà illégal, qu'il soit dévoilé par la presse n'est jamais une bonne chose. Alors quand en plus ce programme s'appelle "Hell" ("Enfer" en français) ... C'est clairement mauvais signe. C'est pourtant bien ce qui se passe depuis le 12 avril 2017 chez Uber. The Information a dévoilé, source interne anonyme à l'appui, le programme "Hell" mise en place par Uber.

Le but de ce programme est assez simple : surveiller son principal concurrent, Lyft. L'autre start-up du secteur des VTC est bien moins puissante qu'Uber mais réussit tout de même à tenir tête au géant. "Hell", lancé en 2014 et connu uniquement par une poignée de hauts-dirigeants, avait pour but d'empêcher l'entreprise de trop se développer tout en en surveillant les moindres faits et gestes.

Uber: la directrice de la communication du groupe jette l'éponge elle aussi

  Uber: la directrice de la communication du groupe jette l'éponge elle aussi Après deux ans chez le géant du VTC, Rachel Whetstone a annoncé sa décision sans donner d'explication. Son bras droit Jill Hazelbaker la remplacera.Adoucir le ton

Se connecter. Un programme de gouvernement pour le siècle dernier - WebRadar.

Uber chauffeur vtc © Fournis par Clubic Uber chauffeur vtc

Récupérer les chauffeurs qui travaillaient pour Uber et Lyft en même temps

Pour surveiller Lyft, Uber aurait infiltré la plateforme concurrente avec des faux chauffeurs chargés de récupérer des informations sur Lyft, ses zones d'activité et, surtout, ses chauffeurs. Certains chauffeurs Uber travaillaient pour les deux entreprises afin d'augmenter leur chiffre d'affaires : il n'y a pas de contrat d'exclusivité.

En les identifiant, Uber réussissait à les inciter à ne travailler que pour elle, notamment via des incitations financières. Lyft se retrouvait alors privé d'une partie de ses chauffeurs ce qui en ralentissait, de fait, l'expansion et le chiffre d'affaires.

L'application Uber, géant mondial du véhicule de tourisme avec chauffeur, prise en photo dans une voiture à Berlin, le 24 avril 2014 © DPA/AFP/Archives L'application Uber, géant mondial du véhicule de tourisme avec chauffeur, prise en photo dans une voiture à Berlin, le 24 avril 2014

Un Volvo XC90 autonome d'Uber impliqué dans un crash .
Les déboires continuent pour le pilote automatique d'Uber : après avoir mené des tests sans aucune autorisation à San Francisco, c'est aujourd'hui le crash d'un de ses Volvo XC90 sans conducteur qui fait cette fois couler beaucoup d'encre.Mais cette fois, Uber n'est qu'une simple victime dans l'histoire puisque la police de la ville de Tempe, en Arizona, là où l'entreprise organise maintenant ses tests après avoir été bannie de la Californie, a confirmé que le XC90 autonome n'était pas le fautif dans cet accident qui n'a heureusement fait aucun blessé grave.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/technologie-et-sciences/-45421-uber-espionnait-lyft-avec-un-programme-diabolique/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!