Tech & Science L'Indonésie bloque l'application de messagerie cryptée Telegram au nom de la lutte contre le terrorisme

16:45  17 juillet  2017
16:45  17 juillet  2017 Source:   Mashable FR

Amazon Anytime : la guerre est déclarée ?

  Amazon Anytime : la guerre est déclarée ? Ce graphique indique le nombre d'utilisateurs actifs mensuels des principales applications de messagerie, en millions. © Fournis par Statista GmbH Amazon Anytime : la guerre est déclarée ?

Cette page n'est pas visible actuellement. CONSULTEZ LE SITE DU SERVICE DE LA FORMATIOn Continue.

Après la Russie, c'est au tour de l'Indonésie de dénoncer l'utilisation de Telegram par des réseaux terroristes. Le gouvernement indonésien a suspendu l'appli sur ordinateur et menace de bloquer d'autres réseaux sociaux. 

  L'Indonésie bloque l'application de messagerie cryptée Telegram au nom de la lutte contre le terrorisme © DESIREE CATANI VIA FLICKR

Très prisée des terroristes, l'application de messagerie cryptée Telegram vient d'être partiellement suspendue par les autorités indonésiennes. Le gouvernement a d'abord bloqué l'appli sur ordinateur, vendredi 14 juillet, avant de menacer de bloquer totalement Telegram sur mobile si l'entreprise ne faisait rien pour censurer les contenus incitant au jihad. En réaction, Telegram a mobilisé une équipe de modérateurs pour supprimer "les contenus en lien avec le terrorisme".

Pourparlers sur la Syrie : l'envoyé spécial de l'ONU salue "des progrès graduels"

  Pourparlers sur la Syrie : l'envoyé spécial de l'ONU salue À l'issue de ce 7e round des pourparlers de paix en Syrie, l'envoyé spécial de l'ONU, Staffan de Mistura, espère désormais des discussions directes entre Damas et les rebelles. ""Nous avons fait, comme nous l'attendions et l'espérions, des progrès graduels. Pas de percée, pas d'effondrement, personne n'est parti". L'envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, s’est félicité lors d'une conférence de presse à Genève, vendredi 14 juillet, d'avancées réalisées lors du 7e round des pourparlers de paix en Syrie. Il a laissé espérer des discussions directes entre Damas et les rebelles.

Accueil. Offres d'emploi. Espace candidats. Espace recruteurs. Fonction Publique.

De retour dans 5 minutes.

Telegram doit sa renommée à son chiffrement qui permet à ses utilisateurs de partager du contenu sans aucun risque d'être surveillé ou espionné. De sorte que de nombreuses personnes affiliées à des réseaux terroristes utilisent l'appli. "Tous les mois, nous bloquons des centaines de chaînes de conversations publiques affiliées à l'État islamique", a affirmé le directeur de Telegram, Pavel Durov, au Wall Street Journal.

Après avoir identifié de trop nombreuses chaînes de conversations au sein desquelles transitaient des informations violentes, les autorités indonésiennes ont décidé d'agir fermement en bloquant l'ensemble des canaux de discussion liés à la propagande terroriste. Le ministre des communications, Rudiantara, a également mis en garde d'autres réseaux sociaux qui pourraient à leur tour être censurés s'ils ne parvenaient pas à filtrer les contenus faisant l'apologie du terrorisme. "Pour le moment, 50 % des contenus violents ont été filtrés par les réseaux sociaux. C'est décevant... Si nous ne constatons aucune amélioration, nous devrons fermer ces plateformes", a t-il déclaré, sans nommer précisément lesdits réseaux sociaux.

Blanchiment et terrorisme : explosion des signalements à Tracfin

  Blanchiment et terrorisme : explosion des signalements à Tracfin Le nombre de déclarations de soupçons à l'organisme a connu une hausse historique de 43% en 2016. Les professionnels, financiers mais aussi les notaires et comptables, se sont fortement impliqués, explique Tracfin dans son bilan annuel.« L'année 2016 a été marquée par une hausse sans précédent du nombre d'informations reçues par le service : 64 815 informations (+43 % par rapport à 2015 et +69 % par rapport à 2014), soit la plus forte hausse constatée depuis la création du service. La réception et la gestion de 20.000 informations supplémentaires a eu un impact considérable sur l'activité du service et des agents » indique le rapport.

Le support n'existe pas.

Telegram n'est pas une "amie des terroristes"

Au Wall Street Journal, le directeur de Telegram a de son côté affirmé que l'application avait beau être chiffré et orienté en faveur de la protection des données, cela ne faisait pas de l'appli une "amie des terroristes". "Je suis certain que nous allons éradiquer efficacement la propagande terroriste sans perturber l'usage légitime qui est fait de Telegram par des millions d'Indonésiens", a-t-il assuré.

Ces utilisateurs, estimés à 7 millions dans le pays selon Telegram, ont d'ailleurs exprimé leur mécontentement. Certains ont appelé Twitter à bloquer, en réaction, le compte du président Joko Widodo, via le hashtag #blokirjokowi.

"Je ne peux pas croire que l'Indonésie vient de bloquer Telegram, j'y ai des conversations importantes, comment suis-je supposé y accéder maintenant ?"

"Les manières chinoises s'appliquent désormais en Indonésie. Telegram est banni. Facebook et WhatsApp suivront. Le gouvernement peut bannir des entreprises sans aucune décision de justice"

"Est-ce à cause de ce sticker que @jokowi a bloqué @Telegram ?"

"Nous soutenons l'existence de Telegram en Indonésie. Nous bloquerons le compte du président d'Indonesié. #BlokirJokowi"

L'Indonésie n'est pas le premier pays à s'opposer au système de messagerie cryptée. Le Royaume-Uni et l'Australie ont tous deux exigé d'accéder aux conversations enregistrées en soutenant que les messageries cryptées entravaient les enquêtes des autorités en matière de propagande terroriste en ligne. Récemment, la Russie a accusé Telegram d'être responsable de l'attentat du métro de Saint Petersbourg, le 3 avril dernier. Comme le note la BBC, le groupe État islamique s'est en effet largement reposé ces dernières années sur cette application pour communiquer et diffuser sa propagande.

L'Indonésie a subi plusieurs attaques terroristes ces dernières années. En mai dernier, un double attentat suicide avait fait trois morts et sept blessés, dans un arrêt de bus de la capitale Jakarta.

– Adapté par Majda Abdellah. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Sénégal: au moins huit morts dans une bousculade dans un stade à Dakar .
<p>Le drame s'est produit ce samedi 15 juillet lors de la finale de la Coupe de la Ligue de football qui opposait le club de Ouakam à celui de Mbour au stade Demba Diop de Dakar, la capitale sénégalaise.&nbsp;</p> 

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!