Tech & Science Infertilité : ce que la décroissance des spermatozoïdes dit de nous

22:56  09 août  2017
22:56  09 août  2017 Source:   GQ

Des chercheurs réussissent à corriger un gène défectueux dans des embryons humains

  Des chercheurs réussissent à corriger un gène défectueux dans des embryons humains En utilisant l’outil Crispr-Cas9, qui permet de modifier le génome, une équipe internationale a effacé une mutation génétique responsable d’une maladie cardiaque. © Fournis par Le Monde InteractifLes « ciseaux génétiques » Crispr-Cas9, qui permettent de faire du couper-coller dans le génome, ont encore frappé. Ainsi que l’annonce une étude publiée mercredi 2 août par la revue Nature, une équipe internationale de chercheurs a, grâce à cette technique, réussi à effacer chez des embryons humains une mutation à l’origine d’une grave maladie cardiaque.

Communiqué supprimé de l'Espace Datapresse.

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document.

decompte sperme civilisation © GQ decompte sperme civilisation

Comme noté hier (puisque cet article fait suite à l'état des lieux lamentables de la qualité de la semence occidentale), je voudrais insister sur la profonde ironie de notre débandaison collective : une société patriarcale s'enterre dans l'absence de pères. Nous avons bataillé toute notre histoire, ancienne et récente, sur les héritages culturels, les lignées, la filiation, le séquençage ADN... tout ça pour en arriver là ? Allons donc, ça cache forcément des racines profondes.

Quand nous observons les sources du « problème », c'est en apparence compliqué, multifactoriel, embêtant, donc impossible à contrer. On peut pourtant simplifier. Ce qui tue le sperme, c'est le capitalisme, via une cascade d'effets secondaires qui va du stress aux jeans moulants en passant par le carriérisme.

Liam Payne veut repartir en tournée avec les One Direction

  Liam Payne veut repartir en tournée avec les One Direction Les One Direction ont décidé de faire une pause fin 2015, moins de deux mois après avoir sorti leur cinquième album studio, Made in the A.M. Résultat, Liam Payne a le sentiment que le groupe n’est pas allé au bout des choses et doit se retrouver afin que les fans du monde entier puissent les voir jouer les chansons de leur album en live. Pendant leur pause, Liam Payne et ses camarades ont tous travaillé sur des projets solo. Il est également devenu papa d’un garçon nommé Bear, avec Cheryl. Les autres membres du groupe, Harry Styles, Niall Horan et Louis Tomlinson ont tous montré une certaine envie de se retrouver à un moment dans le futur, mais ils se concentrent d’abord sur leurs engagements solo.

Site oragora.com suspendu / contactez contact@hebline.com si vous souhaitez plus d'infos.

Liseuse documents eyrolles. Extrait chapitre 1 : Qu'est- ce que la falicitation graphique ?

Nous arrivons ici à un degré encore supplémentaire d'ironie : comme humains, nous sommes câblés pour rechercher le plaisir. Notre survie a jusqu'à très récemment reposé sur notre attirance pour la paresse, le gras, le salé, le sucré, l'accumulation de possessions, la conquête du pouvoir, la domination dans la hiérarchie... bref, dans une certaine mesure, sur un « nécessaire » capitalisme. Sauf que ces ressources si rares sont devenues non seulement omniprésentes, mais livrables en trois clics. Nous avons du mal à résister. Nous buvons, mangeons, clopons, consommons, n'importe quoi, n'importe comment, pour le plaisir – et même si les enfants font partie du pack-plaisir, ils constituent aussi une contrainte, donc on attend. On profite de la vie. On profite de sa sexualité, notamment, avant qu'elle soit perturbée par les nuits sans sommeil au milieu de couches-culottes suspectes.

Lallana out pour deux mois

  Lallana out pour deux mois Coup dur pour les Reds. En plus d’avoir perdu en finale de la prestigieuse Audi Cup contre l’Atlético Madrid, Liverpool avait aussi vu Adam Lallana se blesser à la cuisse durant la rencontre. Et le milieu des Reds pourrait ne pas retrouver les pelouses anglaises avant octobre.

Erreur! Vous tentez d'accèder à un Sujet qui n'existe plus.

Site en maintenance Je dois avouer que ce n’était pas très pratique.

Trop de plaisir tue le plaisir, nous le savions mais ça ne se cotait pas en bourse (n'est-ce pas). Nous avons donc littéralement fétichisé l'excès. Nos biopics au cinéma nous vendent des existences « bigger than life » - nous ne voulons pas seulement bien, mais plus. Y compris au lit. Selon l'Université de Boulder (Colorado), notre satisfaction sexuelle repose, entre autres, sur le fait d'avoir une meilleure vie sexuelle que celle des copains.

Alors évidemment, une explication de type « dessein intelligent » pourrait impliquer que ce talent dans le désastre constitue la preuve d'une conscience globale sur-humaine : nous avons besoin de réduire la surpopulation, attaquons donc ceux qui menacent la planète – les Occidentaux. D'accord. Mais quitte à entrer dans l'ésotérique, pénétrons le religieux. Comme mentionné hier, cette chute de la fertilité ne nous surprend pas. Comme Occidentaux, de culture essentiellement chrétienne, nous croyons que la sexualité est mauvaise. Qui vit par le glaive périra par le glaive, qui vit par le perturbateur endocrinien décédera d'avoir bu trop de sodas : la sexualité est un péché, et dans une certaine mesure, nous attentions d'être punis. C'est en train d'arriver.

LeBron James accuse Donald Trump de remettre la haine raciale "à la mode"

  LeBron James accuse Donald Trump de remettre la haine raciale La star du basket-ball américain LeBron James a accusé mardi Donald Trump de remettre la haine raciale "à la mode", après les propos du président américain sur les responsabilités des violences de Charlottesville qui doivent selon lui être recherchées "des deux côtés"."Il y a toujours eu de la haine raciale aux Etats-Unis. On le sait, mais Donald Trump l'a remise à la mode!", a tweeté le joueur des Cleveland Cavaliers.

Pour plus d'informations sur les prochaines sorties de jeux, rendez-vous sur : http://www.zylom.com/uk/blog/coming-soon/.

Untitled Document.

Vous n'êtes pas chrétien, répondrez-vous ? D'accord, mais peut-être êtes-vous sadien. Ou freudien. Ou sexiste. Peut-être pensez-vous que si les hommes ne peuvent plus tenir leur place d'hommes, alors leurs testicules affirment leur refus d'être pères. Peut-être êtes-vous pessimiste : entre égoïsme et altruisme, l'humain choisit toujours son plaisir immédiat à la survie de tous. Notre culture occidentale a trouvé, et trouve encore, mille moyens intellectuels pour associer plaisir et destruction, souffrance, négativité. D'où un constat tragique : si nous ne réagissons pas, c'est parce que nous croyons la partie perdue d'avance... sauf qu'elle n'est pas perdue d'avance. Notre impuissance fantasmée est sans doute notre première cause d'impuissance réelle. Nous pouvons secouer cette passivité suicidaire : si toute culture est un bouillon, touillons un peu. Notre ADN occidental comporte le Christ, d'accord, l'argent, certainement, le clonage, pourquoi pas, mais aussi la Grèce Antique – un solide vecteur de résilience, et un paquet de philosophies du plaisir raisonnable.

Car l'idée n'est pas de devenir des ascètes : peu d'entre nous sont équipés pour (je ne suis pas équipée du tout). Nous pouvons, cependant, décroître. Un peu. Dans la modération. Accepter des frustrations qui deviendront des attentes, des bonheurs. Il ne s'agit pas de renoncer au plaisir mais de le redéfinir. En inventant un nouveau (ou antique !) rapport à la consommation des biens, peut-être aurons-nous le loisir de nous attaquer à notre consommation des corps – projet indéniablement agréable, entre deux croissants. Car quelle est la juste place du plaisir ? Non seulement celle qui ne nous détruit pas, mais celle qui nous construit. (Le premier qui dit amen se mange... euh, un croissant.)

Mourinho confirme que Zlatan pourrait rempiler à Manchester .
Sacré champion dans tous les clubs où il est passé, Zlatan compte bien l'être avec United. Libre de tout contrat après une bonne saison à Old Trafford (28 buts toutes compétitions confondues), le buteur de 35 ans soigne actuellement sa grave blessure du genou... à Manchester United. Plus qu'un lieu de thérapie, le Suédois pourrait finalement bien rempiler à Manchester United à en croire José Mourinho.Même si le technicien portugais compte maintenant un autre attaquant de poids, Romelu Lukaku, il a clairement laissé la porte grande ouverte pour un retour de Zlatan après sa guérison.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/technologie-et-sciences/-55487-infertilite-ce-que-la-decroissance-des-spermatozoides-dit-de-nous/

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!