Tech & Science L'intelligence artificielle au travail inquiète les Français

22:50  10 octobre  2017
22:50  10 octobre  2017 Source:   Relaxnews (AFP)

Pornhub ajoute de l'intelligence artificielle dans son moteur de recherche

  Pornhub ajoute de l'intelligence artificielle dans son moteur de recherche La recherche de vidéo est complexe. Certes, vous pouvez taper « test iPhone 8 » et vous voir présentées moult vidéos traitant de l’iPhone 8 mais le contenu peut varier. L’intelligence artificielle peut permettre d’affiner la recherche. Et c’est ce que veut faire Pornhub pour faciliter l’accès à ses vidéos X. La société a récemment faire part de son projet d’appliquer la vision par ordinateur à ses vidéos pour identifier et taguer automatiquement les stars, notamment. Jusqu’à aujourd’hui, la manipulation était manuelle.

Oups Cet album est périmé ou a été désactivé. C'est le vôtre ? Contactez vite focale31 ! Ici, notre moteur de recherche pour trouver modèles ou photographes ! Je visite focale31

Post anything (from anywhere!), customize everything, and find and follow what you love. Create your own Tumblr blog today.

Plus des deux tiers des Français (69%) montrent un réel intérêt pour le développement de l'intelligence artificielle, même s'ils émettent des réserves à son sujet, selon l'étude "Le regard des Français sur l'intelligence artificielle" publiée par le spécialiste de la relation client Acticall Sitel Group.

Si une majorité de sondés concidère que cette nouvelle technologie devrait rendre les entreprises plus performantes à l'avenir (67%), dans tous les secteurs d'activités (66%), ils sont aussi nombreux (64%) à avouer que l'intelligence artificielle les inquiète. Sans surprise, ce sont les cadres et les professions intermédiaires qui montrent le plus d'intérêt (86%), juste devant les retraités (70%). Toutefois, ces derniers sont aussi les plus inquiets (67%).

Intel : une puce qui apprend toute seule destinée aux robots

  Intel : une puce qui apprend toute seule destinée aux robots L'Américain Intel vient de présenter un nouveau type de puce dotée de capacités cognitives comparables au cerveau humain, qui pourraient accélérer significativement les progrès dans le domaine de l'intelligence artificielle. Baptisée Intel Loihi, cette puce expérimentale est décrite par Intel comme « neuromorphique », c'est-à-dire capable d'apprendre de son environnement. Une puce pour la robotique industrielle et domestique L'intelligence artificielle, nouvelle marotte de la high-tech. D'innombrables produits se retrouvent commercialisés aujourd'hui en arborant souvent de manière abusive l'étiquette « intelligence artificielle embarquée ». Mais à en croire Intel, la promesse sera de plus en plus souvent tenue, si les constructeurs adoptent sa nouvelle invention : une puce digitale imitant les mécanismes du cerveau humain. Ce nouveau processeur baptisé Loihi a en effet la particularité d'offrir des capacités cognitives à l'appareil qu'il aura la charge d'animer. Ses applications potentielles dans l'intelligence artificielle sont nombreuses, mais Intel cible tout particulièrement deux domaines : les robots industriels et la robotique personnelle. Avec la puce Loihi, Intel promet que le processus d'apprentissage des machines sera plus rapide, plus efficace et moins gourmand en puissance de calcul.

erreur aucun n° de mandat trouvé. copyright 2015 - © A la lucarne de l'immobilier.

Le contexte auquel cette requête fait référence (-2) est inconnu. Le serveur a peut-être été redémarré depuis votre dernière requête.

Les personnes interrogées pensent notamment que l'intelligence artificielle pourrait bien, à terme, remplacer le travail des êtres humains dans certains domaines comme la banque (50%), l'industrie (49%), l'assurance (48%) ou encore la communication (45%).

Cette étude a été réalisée par l'Ifop pour Acticall Sitel Group par téléphone, les 20 et 21 septembre 2017, auprès d'un échantillon représentatif de la société française de 1.007 personnes âgées de 18 ans et plus.

Les personnes interrogées pensent notamment que l'intelligence artificielle pourrait bien, à terme, remplacer le travail des êtres humains. © Fournis par AFPRelaxNews Les personnes interrogées pensent notamment que l'intelligence artificielle pourrait bien, à terme, remplacer le travail des êtres humains.

UBS se voit "en Apple ou en IBM des services financiers" .
Le patron de la banque suisse, Sergio Ermotti l'a redressée en la repositionnant sur la gestion de fortune. Il estime que la technologie aura un impact aussi important que la régulation sur le métier dans les dix ans à venir, notamment sur les effectifs de la banque qui pourraient diminuer de 30%. Aux commandes depuis 2011, le patron de la banque suisse UBS, Sergio Ermotti, a livré le fond de sa pensée sur l'avenir du secteur dans un entretien fleuve au magazine Bloomberg Markets.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!