Alors que beaucoup de détracteurs de la légalisation du cannabis aux Etats-Unis faisaient de la consommation des adolescents un argument de poids, ceux-ci pourraient s’être trompés. En effet, une étude a montré que la tendance était même à la baisse

Beaucoup pensaient que la légalisation (à des fins médicales ou récréatives) du cannabis allait faire augmenter les chiffres de la consommation chez les adolescents. Et pourtant, étonnamment, il se pourrait même que ce soit l’inverse qui se produise. En effet, une récente étude menée par l’Institut national de lutte contre l’abus des drogues (National Institute on Drug Abuse) a montré que la consommation avait chuté aux Etats-Unis. A tel point que chez les collégiens et lycéens des états concernés par les lois rendant légal le cannabis, les chiffres seraient au plus bas depuis 1990.

Alerte sur le trafic de drogue au CHU de Nantes

  Alerte sur le trafic de drogue au CHU de Nantes Les soignants dénoncent la vente de stupéfiants à des patients accueillis en psychiatrie. Un trafic qui se fait au grand jour. « Il faut ouvrir les yeux : la drogue circule à Saint-Jacques depuis très longtemps, mais, aujourd’hui, elle est abondante. C’est terrible et aberrant pour un lieu de soins… » Cet infirmier, qui compte plus de trente ans d’activité, exprime tout haut le malaise qui cavale dans les couloirs de l’hôpital Saint-Jacques, l’un des sept établissements du CHU de Nantes (Loire-Atlantique).

«L'âge de l'expérimentation du tabac baisse et les jeunes qui fument du cannabis fument généralement déjà du tabac», note Julien Morel d'Arleux, directeur de C'est cela oui, sondage non représentatif qui va juste dans le sens de la pensée dominante a savoir la non légalisation .

Avec notre correspondant à Dublin,Julien Lagache. Les milliers de manifestants rassemblés à Belfast ce samedi réclament rien de moins qu’un droit plein et entier à l’avortement, non seulement interdit aujourd’hui en Irlande du Nord mais également passible de prison à vie. USA : malgré la légalisation

Plus de 60 millions d’Américains vivent actuellement dans l’un des 28 états où des lois rendent la marijuana accessible. Et pour beaucoup de chercheurs, c’est le sentiment de surprise qui prédomine. « Je n’ai pas d’explication. […] Nous avions prédit en nous basant sur nos analyses, que la consommation augmenterait, mais ce n’est pas le cas« , expliquait à un journaliste de US News la docteur Nora Volkow, qui fait partie de l’institut qui a mené cette étude.

Le Colorado, échantillon test

Parmi les chiffres intéressants, l’étude démontre qu’au collège, la consommation est passée de 6,5% à un peu plus de 5,4%. De la même manière, les chiffres restent stables concernant la consommation des lycéens américains. Mais ces chiffres sont au plus bas depuis plus de deux décennies. Parallèlement à ces résultats, l’études démontre également un changement majeur dans la perception qu’ont les gens du sujet : la légalisation du cannabis rencontre un succès grandissant. En l’espace de 10 ans, le nombre de citoyens américains estimant que la marijuana devrait être légale est passé de 32% à 57%.

Journée des aidants : 300.000 jeunes de moins de 25 ans aident un proche malade

  Journée des aidants : 300.000 jeunes de moins de 25 ans aident un proche malade Environ 11 millions de personnes aident régulièrement des proches malades ou dépendants. Parmi eux, 300.000 sont des jeunes qui voient leur quotidien chamboulé. © JEFF PACHOUD / AFP Journée des aidants : 300.000 jeunes de moins de 25 ans aident un proche malade On ne pense pas forcément à eux et pourtant, les jeunes sont parfois en première ligne quand il s'agit d'aider un de leurs proches malades. Sur les 11 millions d'aidants recensés en France, environ 300.

Contrairement à la logique qui pourrait immédiatement nous venir à l'esprit lorsque l'on évoque la légalisation du cannabis, celle-ci n'entraîne pas d'augmentation Au pays de Van Gogh et des blunts goût champagne, où l'herbe est dépénalisée depuis 1976, les jeunes fument de moins en moins.

La réponse apportée est une réponse pénale, malgré l ’inscription dans la loi de 1970 sur les Stupéfiants d’une possibilité de réponse La légalisation signifie, elle, que les consommateurs ne seront plus sanctionnés (à moins qu’ils fument au volant ou en public, par exemple), mais surtout que

Nous avons toujours soutenu que le fait de sortir la marijuana du marché criminel et que ce soit des détaillants qui deviennent responsables des ventes rendrait la tâche plus difficile aux jeunes

Plusieurs études ont déjà été menées, dont une certain nombre au Colorado, états qui avait opté pour une légalisation du cannabis à usage récréatif. D’après un sondage commandé par le gouvernement du Colorado, la consommation y était restée stable chez les collégiens et lycéens, et restait également inférieure à la moyenne nationale. Là encore, beaucoup s’attendaient à une montée en flèche des chiffres, mais il n’en fut rien.

D’autres s’attendaient cependant à ces résultats. Tom Angell, le président de Marijuana Majority, un groupe politique prônant la légalisation du cannabis expliquait : « Nous avons toujours soutenu que le fait de sortir la marijuana du marché criminel et que ce soit des détaillants qui deviennent responsables des ventes rendrait la tâche plus difficile aux jeunes. […] Les nouvelles données confirment ceci, et c’est juste du bon sens. » Et ce n’est visiblement pas le gouvernement du Colorado qui va se plaindre non plus : l’an passé, celui-ci a pu tirer un enveloppe de 200 millions d’euros.