Tech & Science Il hacke son université pour modifier ses notes

02:20  13 novembre  2017
02:20  13 novembre  2017 Source:   Clubic

Etats-Unis: il pirate son université pour avoir de meilleures notes

  Etats-Unis: il pirate son université pour avoir de meilleures notes Trevor Graves, 22 ans, a été démasqué par le FBI après une très longue enquête. Il encourt entre 10 et 20 ans de prison. © afp.com/Thomas Samson Malin mais pas prudent, l'étudiant avait laissé des preuves de son forfait un peu partout (Photo d'illustration). Cet ex-étudiant de l'université américaine de l'Iowa est considéré comme un "crack". Pas grâce à son travail assidu, mais parce qu'il a réussi à pirater le système informatique de sa faculté.

Cette page n'est pas visible actuellement. Université des enfants.

Département de biologie de l ' université de la Méditerranée - Aix-Marseille 2.

Un ancien étudiant de l'Université de l'Iowa (Etats-Unis) était jugé le 2 novembre pour avoir piraté le système informatique de sa faculté et changé à plus de 90 reprises ses notes, ainsi que celles de cinq autres étudiants.

L'étudiant s'est servi d'un keylogger, un logiciel espion qui lui a permis d'enregistrer les frappes de clavier des enseignants afin de récupérer leurs mots de passe.

Il risque 20 ans de prison

Trevor Graves était l'une des vedettes de la section de lutte gréco-romaine de son université. Mais c'est par le scandale que son nom figure aujourd'hui dans toute la presse américaine. L'ancien étudiant de 22 ans était jugé jeudi 2 novembre pour avoir piraté le système informatique de sa faculté, l'Université de l'Iowa. Un crime fédéral pour lequel l'ex-lutteur risque 20 ans de prison.

Les notes de Saint-Étienne

  Les notes de Saint-Étienne Soirée difficile pour les Verts, qui n'ont absolument pas été à la hauteur de l'événement.Soirée difficile pour les Verts, qui n'ont absolument pas été à la hauteur de l'événement. Que ce soit sur le plan offensif ou dans le domaine défensif, les vaincus du derby ont été en dessous de tout dans un match où ils devaient pourtant montrer qu'ils en avaient dans le bide.

Bienvenue sur OpenClassrooms ! En poursuivant votre navigation, vous acceptez l 'utilisation de cookies. En savoir plus ok.

Publicité.

Trevor Graves s'est en effet fait prendre après avoir installé discrètement sur plusieurs ordinateurs de son campus, dans des salles de cours et des laboratoires, un keylogger. Baptisé Pineapple, ce petit logiciel espion lui a permis de récupérer tout ce que les enseignants tapaient sur les machines en question, notamment les mots de passe de leurs comptes personnels.

hacker darknet pirate © Fournis par Clubic hacker darknet pirate

Un logiciel acheté moins de 50 dollars

A l'aide de ces informations, Trevor Graves se connectait aux comptes personnels des professeurs. Il y récupérait des informations précieuses : le contenu des examens, des devoirs à la maison et des tests à venir, mais surtout les notes attribuées aux étudiants, qu'il a modifiées pour lui-même et cinq de ses amis à 90 reprises dans plusieurs matières, sur une période de 21 mois.

Découvrez ces stars sur-diplômées que vous ne soupçonniez même pas !

  Découvrez ces stars sur-diplômées que vous ne soupçonniez même pas ! La plupart des célébrités n’ont pas fait de longues études en raison de leur parcours médiatique précoce. Les acteurs se lancent généralement très tôt dans le cinéma, ce qui les empêche de prolonger leurs études. Mais certains ont, tout de même, de beaux CV, regardez !Mais parfois, ce sont les stars que l’on sous-estimait le plus qui sont, en réalité, les plus intelligents, regardez ! 

Accueil. Offres d'emploi. Espace candidats. Espace recruteurs. Fonction Publique. Casablanca dans le cadre de son expansion

ERREUR. galaxy note 2.

Mais en décembre 2016, la combine est repérée par un enseignant qui découvre que ses notes ont été changées. Celui-ci alerte le service informatique de l'université, qui découvre alors que le keylogger a été implanté un peu partout dans son réseau. L'enquête a permis au FBI de saisir au domicile de Trevor Graves plusieurs copies du logiciel espion acheté moins de 50 dollars, ainsi que des conversations compromettantes dans son téléphone avec des étudiants, qui parlaient entre eux de sa combine comme de la "main de Dieu". Cette affaire n'est pas la première du genre aux Etats-Unis. L'an dernier, l'Université du Kansas a renvoyé un étudiant pour le même motif.

SFR : un million de clients exposés aux hackers ?Bug bounty : Google paiera les hackers 850 eurosLe FBI ne révélera pas comment il a hacké l'iPhoneFlash Player une nouvelle fois victime de hackersInstagram : des hackers ont obtenu les données de stars

iowa © Fournis par Clubic iowa

Donald Trump Jr. a été en contact avec WikiLeaks .
Selon le magazine « The Atlantic », le site de Julian Assange aurait notamment demandé au fils du président américain de collaborer avec lui en diffusant ses fuites. Donald Trump Jr. n’a eu d’autre choix que de confirmer. Lundi 13 novembre, le magazine The Atlantic a en effet dévoilé les extraits d’échanges entre le fils aîné du président des États-Unis et le site WikiLeaks avant et après l’élection de novembre 2016. Manifestement tirés des documents confiés aux commissions du Congrès qui enquêtent sur les interférences russes dans la campagne présidentielle américaine, ces échanges reconnus par Donald Trump Jr.

Source: http://fr.pressfrom.com/actualite/technologie-et-sciences/-69589-il-hacke-son-universite-pour-modifier-ses-notes/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!