Cuisine Comment cuisiner les protéines de soja ?

01:20  05 janvier  2018
01:20  05 janvier  2018 Source:   Femme Actuelle

Comment choisir son lait infantile

  Comment choisir son lait infantile Le choix du lait infantile est souvent source de nombreux questionnements pour les jeunes parents. Comment le choisir, quand en changer, quel lait pour quel besoin spécifique ? Autant d’inquiétudes que la multitude de références disponibles n’aide pas à apaiser ! Voici nos conseils pour choisir le lait infantile de bébé en toute sécurité. Du lait fourni à la maternité au rayon du supermarché

Comment cuisiner la protéine de soja ? Les protéines de soja possèdent un goût relativement neutre, il convient donc de les cuisiner et de les assaisonner pour qu’elles deviennent savoureuses.

Riches en protéines , longue conservation sous leur forme sèche, très bon marché : les protéines de soja texturées ouvrent des perspectives inattendues. Et comme les pâtes, il faut bien sûr les cuisiner pour les consommer.

Les protéines de soja sont très prisées des végétariens et végétaliens. Très faciles à cuisiner, leur goût neutre permet de les incorporer à de nombreuses recettes. On vous explique comment cuisiner ces petits médaillons, pour changer de la viande et du poisson.

Souvent présentées comme une alternative à la viande, comme le tofu ou le seitan, les protéines de soja apportent protéines, fibres et nutriments.

  Comment cuisiner les protéines de soja ? © Fournis par Femme Actuelle

ArtCookStudio

Les protéines de soja, qu’est-ce que c’est ?

Médaillons de soja, protéines de soja texturées, coeur de soja, éclat de soja, perle de soja… autant d'appellations opaques qui ne nous renseignent pas beaucoup sur le produit. Les protéines de soja texturées sont fabriquées à base de farine de soja dont on a prélevé l’huile. Puis on mélange de l’eau à cette farine et on donne une forme à ce mélange : des médaillons, des “steaks”, etc… Parfois les protéines de soja peuvent être aromatisées, mais la plupart du temps on les trouve naturelles dans le commerce. Une fois ré-hydratées ces protéines peuvent être cuisinées comme on le souhaite.

Ce que mange le père aurait également un impact sur le développement du bébé

  Ce que mange le père aurait également un impact sur le développement du bébé D’après une étude américaine, l’hygiène de vie, et notamment le régime alimentaire du père peuvent avoir un impact, négatif ou positif sur le développement de l’embryon. De précédentes études ont déjà démontré l’importance d’une alimentation équilibrée chez la future maman. Une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’Université de Cincinnati (Etats-Unis), et publiée dans la revue Proceedings of the Royal Society, révèle cette fois que le régime alimentaire du père peut avoir un impact sur la santé de l’embryon. Pour en arriver à cette conclusion, Michel Polak et son équipe, ont réalisé des tests sur des mouches appelées Drosophila melanogaster.

Stockage Les protéines de soja texturées non réhydratées peuvent se conserver très longtemps ; plusieurs mois si elles sont dans un container hermétique. Une fois réhydratées, elles doivent être réfrigérées et mangées dans les jours suivants.

comment définir vos priorités et votre but dans la vie

Où en trouver ?

On peut trouver des protéines de soja dans la plupart des magasins bio. On peut aussi en trouver dans les rayons bio des grandes surfaces. Essayez de privilégier le soja bio au soja OGM. De nombreuses marques proposent des protéines de soja, de différentes formes et tailles.

Comment cuisiner les protéines de soja ? © Prisma Media Comment cuisiner les protéines de soja ?

Comment cuisiner les protéines de soja ?

Les protéines de soja ont été déshydratées, elles sont donc dures et non-consommable telles quelles. La plupart des protéines de soja texturées du commerce sont également sans aucun goût. Bien les cuisiner c’est donc bien les réhydrater, avec notamment un bouillon très parfumé. Selon le plat que l’on veut faire, le bouillon peut avoir des goûts différents.

La sauce soja: toutes nos recettes avec ce condiment qui ne sert pas qu’à manger des sushis

  La sauce soja: toutes nos recettes avec ce condiment qui ne sert pas qu’à manger des sushis Salée ou sucrée, la sauce soja chère à la cuisine japonaise est souvent indissociable d’un plateau de sushis et de makis. Pourtant ce condiment ne se limite pas qu’à ça ! Découvrez nos idées recettes pour utiliser cette sauce qui donne un peu d’exotisme à nos plats. La sauce soja, on en mange souvent avec nos sushis et autres brochettes de bœuf au fromage. Mais saviez-vous qu’il existe bien des façons de l’incorporer dans la cuisine du quotidien ? En soupe, en marinade ou en condiment dans un wok, la sauce soja révèle bien des surprises. Lancez-vous ! La sauce soja, qu’est-ce que c’est ?Salée ou sucrée, la sauce soja chère à la cuisine japonaise est souvent indissociable d’un plateau de sushis et de makis.

Désolé, vous ne pouvez pas lancer de recherche sur plus de 6 mots. Retour à la page précédente.

Nous avons change notre domaine sur www.animalsurnet.com.

Les plus pressés choisiront un bouillon de légumes, ou alors notre recette de bouillon à la sauce soja et au gingembre.

Techniquement les protéines de soja n’ont pas besoin d’être cuites (elles l’ont déjà été au moment de la fabrication). Mais il est plus courant de les cuire dans le bouillon, ainsi elles s'imprègnent mieux de la saveur.

Le temps d’hydratation varie selon la taille des médaillons. Plus ils sont gros, plus il faudra de temps pour les réhydrater. Comptez 30-40 minutes pour 400g de petites protéines de soja (dans 1L de bouillon).

Au moment de servir, vous pouvez légèrement éponger les protéines, si vos ne souhaitez pas qu’elles retiennent le bouillon. Mais vous pouvez également vous servir du bouillon pour créer une sauce.

Brochettes, spaghettis bolognaise ou couscous, vous pouvez maintenant adapter toutes vos recettes préférées avec des protéines de soja. 


Soupe de potimarron et sa chantilly vanille en 14 min. par Jean Imbert .
Une soupe de légumes revisitée par un chef, c’est sympa. Une soupe de légumes revisitée par un chef, c’est sympa. Pouvoir la préparer en moins d’un quart d’heure, c’est encore plus sympa. Un pari relevé haut la main par Jean Imbert.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!