Bien-être Antiepiléptiques : ces médicaments peuvent entraîner des problèmes de vue

01:20  06 septembre  2017
01:20  06 septembre  2017 Source:   medisite.fr

Ce médicament augmente les risque de mort par arrêt cardiaque

  Ce médicament augmente les risque de mort par arrêt cardiaque Des chercheurs canadiens alertent sur un type de médicament qui augmente de 215% le risque d'une maladie pouvant entraîner un arrêt cardiaque. © Adobe Stock Ce médicament augmente les risque de mort par arrêt cardiaque Si vous souffrez de problèmes pulmonaires attention aux opioïdes ! Une nouvelle étude canadienne met en garde contre un risque augmenté d'arrêt cardiaque chez les personnes à qui l'ont vient de prescrire ce type de médicament dans le cadre d'une bronchopneumopathie (BPCO).

Antiepiléptiques : ces médicaments peuvent entraîner des problèmes de vue . Certains médicaments antiépileptiques provoqueraient des troubles de la vue aigues, jusqu'à la cécité complète .

Antiepiléptiques : ces médicaments peuvent entraîner des problèmes de vue . Le thé serait bon pour la vue . Une étude américaine publiée dans le British Journal of Ophtalmology démontre qu'il existerait un lien entre la consommation […]

Certains médicaments antiépileptiques provoqueraient des troubles de la vue aigues, jusqu'à la cécité complète.

Antiepiléptiques : ces médicaments peuvent entraîner des problèmes de vue© AdobeStock Antiepiléptiques : ces médicaments peuvent entraîner des problèmes de vue

Si vous possédez des antiépileptiques, attention ! Selon dans un article, la revue Prescrire rapport que le centre de Pharmacovigilance néerlandais aurait découvert qu'ils pourraient provoquer des troubles de la vue.

Des troubles visuels à peine quelques heures après la prise

La prégabaline® (Lyrica) est un médicament utilisé contre les épilepsies, les douleurs neuropathiques et les troubles anxieux. Le Centre de Pharmacovigilance néerlandais (Pays-Bas) a fait une découverte surprenante concernant ce médicament. Mi-2017, après quelques analyses dans la base de données de pharmacovigilance de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le centre a remarqué 25 cas de troubles de la vision des couleurs causées par celui-ci. Avec un délai d’apparition relativement court compris entre quelques heures et quelques jours seulement après la première prise du médicament.

Ces 3 médicaments pour les yeux augmentent le risque d'AVC

  Ces 3 médicaments pour les yeux augmentent le risque d'AVC La revue Prescrire alertent sur 3 médicaments qui augmentent le risque de formation d'un caillot dans le sang et multiplient le risque d'AVC par 2.Si vous êtes victimes de dégenérescence maculaire liée à l'âge attention ! La revue Prescrire conseille d'être vigilant après l'administration de médicaments avec effet anti-VEGF car ils augmenteraient le risque de thrombose. Ce type de médicament type ranibizumab (Lucentis®), le bévacizumab (Avastin®) et l'aflibercept (Eylea®), est injecté directement dans l'oeil et a pour but de bloquer le facteur VEGF et ihniber la prolifération des vaisseaux sanguins.

Antiepiléptiques : ces médicaments peuvent entraîner des problèmes de vue . En cas de crise du nerf sciatique , la douleur ressentie est si violente que les personnes qui en souffrent ne peuvent rien faire à part […]

Antiepiléptiques : ces médicaments peuvent entraîner des problèmes de vue . Certains médicaments antiépileptiques provoqueraient des troubles de la vue aigues, jusqu'à la cécité complète .

Des troubles allant jusqu’à la cécité

En juin 2017, l’extrait en accès libre de la base de données de pharmacovigilance européenne relevait environ 3200 troubles visuels entrainés par la prégabaline, dont 1 000 visions troubles, 660 troubles divers de la vue, 430 diplopies (visions doubles) et 237 cécités. Des troubles et anomalies du champ visuel qui peuvent grandement impacter sur la qualité de vie des patients.

D’autres médicaments mis en cause :

Il existe également d’autres médicaments antiépileptiques de la même famille que la prégabaline® (gabaergiques) qui causent des troubles visuels. Ces troubles comprennent :

- l’amblyopie : lorsque l’acuité visuelle diffère selon les yeux

- la diplopie avec la gabapentine (Neurontin®) : le fait de voir double

Jus de pamplemousse : la boisson à ne pas boire en même temps que ses médicaments

  Jus de pamplemousse : la boisson à ne pas boire en même temps que ses médicaments Certains jus peuvent avoir une influence sur l'absorption des médicaments. C'est le cas du pamplemousse qui, selon les autorités sanitaires américaines peut entraîner un stockage élevé de médicaments dans le sang et mener à des effets secondaires plus graves. Certains médicaments ne doivent pas être pris avec du jus de pamplemousse. Selon l'Agence américaine des des aliments et des médicaments, la Food & Drug Administration (FDA), cela peut affecter la manière dont les médicaments agissent dans le corps, surtout si vous souffrez d’hypertension artérielle ou d’arythmie (battements cardiaques irréguliers ou anormaux).

Antiepiléptiques : ces médicaments peuvent entraîner des problèmes de vue . Certains médicaments antiépileptiques provoqueraient des troubles de la vue aigues, jusqu'à la cécité complète .

Vous recherchez un médicament , cette page vous permet d'accéder à des fiches descriptives abrégées sur les médicaments . Vous pouvez consulter : la liste des médicaments par nom commercial : (choisir la première lettre).

- des altérations du champ visuel avec la Tagiabine® (Gabitril)

- des cécités : absence complète de vision

D’après l’extrait de la base de données de pharmacovigilance européenne, la Gabapentine® aurait également causé plus de 800 troubles occulaires. Des restrictions concentriques du champ visuel ainsi que des affections rétiniennes et des atrophies du nerf optique sont imputées à la Vigabatrine® (Sabril). Selon Prescrire, si vous rencontrez ce problème, il est préférable d'en parler à votre médecin afin d'envisager un changement de médicament.

11 médicaments sans ordonnance sur 62 ne sont pas dangereux .
Dans leur dernière édition de décembre/janvier, 60 millions de consommateurs qui a passé en revue 62 médicaments sans ordonnance révèle que seul 21% d'entre-eux seraient sans risque. "Près d'un médicament sur 2 (45%) est à proscrire", c'est ce que révèle le magazine 60 millions de consommateurs dans leur dernière édition du mois de décembre/janvier. Après avoir évalué plus de 62 médicaments sans ordonnance parmi les plus vendus en 2015, les auteurs révèlent que 21% seulement seraient à privilégier, c'est-à-dire avec une balance bénéfice/risque ayant été jugée favorable.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!