The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Bien-être La liste des médicaments qui abîment les cordes vocales

01:10  08 septembre  2017
01:10  08 septembre  2017 Source:   medisite.fr

Ces 3 médicaments pour les yeux augmentent le risque d'AVC

  Ces 3 médicaments pour les yeux augmentent le risque d'AVC La revue Prescrire alertent sur 3 médicaments qui augmentent le risque de formation d'un caillot dans le sang et multiplient le risque d'AVC par 2.Si vous êtes victimes de dégenérescence maculaire liée à l'âge attention ! La revue Prescrire conseille d'être vigilant après l'administration de médicaments avec effet anti-VEGF car ils augmenteraient le risque de thrombose. Ce type de médicament type ranibizumab (Lucentis®), le bévacizumab (Avastin®) et l'aflibercept (Eylea®), est injecté directement dans l'oeil et a pour but de bloquer le facteur VEGF et ihniber la prolifération des vaisseaux sanguins.

Corticoïdes, antihypertenseurs ou anti-inflammatoires. Mais quels sont les médicaments qui présentent un risque pour les cordes vocales ? Go To Topic Listing Sujets. Recently Browsing 0 members.

Certaines familles de médicaments sont susceptibles d’endommager les cordes vocales , entraînant une modification de la voix et des douleurs. La revue médicale Prescrire dresse la liste de ces substances.

Certaines familles de médicaments sont susceptibles d’endommager les cordes vocales, entraînant une modification de la voix et des douleurs. La revue médicale Prescrire dresse la liste de ces substances.

La liste des médicaments qui abîment les cordes vocales© AdobeStock La liste des médicaments qui abîment les cordes vocales

Timbre de voix modifié, douleurs, enrouement, voix rauque ou éraillée… Ces symptômes sont caractéristiques d’une atteinte des cordes vocales. Mais pourquoi ces replis de muqueuses situés dans la gorge s’abîment-ils ? Si une surutilisation des cordes vocales ou une exposition à différents toxiques (tabac, alcool, fumée ou poussière…) est parfois en cause, "certains médicaments induisent des atteintes des cordes vocales", rappelle la revue médicale indépendante Prescrire dans un article publié le 1er septembre 2017.

Excipients : des composants risqués dans les médicaments

  Excipients : des composants risqués dans les médicaments Des risques liés à certains excipients présents dans les médicaments sont réels mais leur réglementation et évaluation ne sont pas encore suffisantes, dénonce la revue médicale Prescrire dans son édition de juillet.   © iStock Excipients : des composants risqués dans les médicaments Présents dans les médicaments, certains excipients pourraient avoir des effets indésirables, qui, selon la revue Prescrire, ne sont pas assez connus de la population et des professionnels de santé. Des réglementations doivent être mises en place afin d'évaluer leurs risques.

Certaines familles de médicaments sont susceptibles d’endommager les cordes vocales , entraînant une modification de la voix et des douleurs. La revue médicale Prescrire dresse la liste de ces substances.

Certaines familles de médicaments sont susceptibles d’endommager les cordes vocales , entraînant une modification de la voix et des douleurs. La revue médicale Prescrire dresse la liste de ces substances. © AdobeStock La liste des médicaments qui abîment les cordes vocales Timbre de

Corticoïdes, antihypertenseurs ou anti-inflammatoires

Mais quels sont les médicaments qui présentent un risque pour les cordes vocales ? La revue Prescrire liste les familles suivantes :

- des corticoïdes inhalés,

- des atropiniques (antiparkinsoniens, antihistaminiques H1, etc.),

- des sympathomimétiques (pseudoéphédrine),

- des androgènes,

- des antihypertenseurs,

- des anti-inflammatoires non stéroïdiens,

- des antithrombotiques,

- des anticoagulants,

- des neuroleptiques,

- des antitumoraux anti-VEGF.

Une guérison "quelques heures à plusieurs mois" après l’arrêt du médicament

"Les atteintes des cordes vocales d'origine médicamenteuse apparaissent dans un délai variant de quelques heures à quelques mois", précise la revue. Et les mécanismes d’altération sont variés : "dépôts de substances sur la muqueuse, sécheresses des muqueuses et diminutions de la lubrification des cordes vocales, modifications de la composition salivaire, formation d'œdème, d'érythème, de nécrose ou d'hématomes au niveau de la muqueuse, paralysie des cordes vocales". Faut-il s’inquiéter si un trouble de la voix apparaît ? "L'arrêt du médicament est le plus souvent suivi de la guérison, dans un délai de quelques heures à plusieurs mois" rassure la revue. Mais dans certains cas, comme pour les médicaments androgènes, il existe un risque d’atteinte irréversible des cordes vocales.

Toux sèche : reconnaître une laryngite .
La toux est un symptôme très commun qui peut être associé à de nombreuses pathologies. Alors comment peut-on savoir si une toux sèche traduit une laryngite ? Et quel remède à la toux sèche peut-on proposer lorsqu’on est assuré qu’il s’agit bien d’une inflammation du larynx ?Qu’est-ce qu’une laryngite

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!