Bien-être Apnées et ronflements : l'innovation venue du japon

01:10  03 octobre  2017
01:10  03 octobre  2017 Source:   Version Femina

7 nouvelles alternatives au sucre bonnes pour le régime

  7 nouvelles alternatives au sucre bonnes pour le régime Le sucre, on l’adore ! Or, on sait que cet aliment doudou n’est pas l’ami ni de la santé ni de la ligne. Pour préserver la gourmandise, il existe des alternatives "minceur" qui gagnent à être connues. Olivia Charlet, nutritionniste et naturopathe, nous présente des produits sucrants épatants qui seraient un moindre mal. Faire la chasse au sucre, facile à dire ! La saveur sucrée étant innée, on ne peut pas s’en désaccoutumer en deux ou trois coups de cuillères à pot. "Il existe une véritable addiction aux sucres, reconnaît Olivia Charlet nutritionniste et naturopathe*. Et moins on en mange, moins on en a envie !". Pour nous accompagner dans la phase de sevrage, cette experte propose des alternatives à index glycémique plus bas, autrement dit qui ne font pas grimper à vitesse grand V le taux de sucre sanguin, un phénomène résolument néfaste pour la ligne et la santé (surpoids, diabète…). Le sucre de coco : Un parfum d’exotisme avec ce produit issu de la sève des fleurs de cocotier. Côté calories, c’est kif kif avec le saccharose ou sucre blanc. L’avantage, c’est son IG qui n’est que de 35, soit moitié moins que le sucre tradi. Il s’agit surtout d’un "sucre vivant", selon l’expression d’Olivia Charlet. Cela signifie qu’il apporte des minéraux ( zinc, potassium, phosphore, cuivre…) et des vitamines ( B1 et C). A utiliser avec parcimonie quand même parce que si c’est pour en mettre autant que du sucre blanc, cela n’a pas d’intérêt.

Le contexte auquel cette requête fait référence (-2) est inconnu. Le serveur a peut-être été redémarré depuis votre dernière requête.

Cette page n'est pas visible actuellement. Consultez la liste complète de nos formations.

Apnées et ronflements : l'innovation venue du japon © Getty Images Apnées et ronflements : l'innovation venue du japon

Conçue par le PDG du laboratoire Seven Dreamers, qui souffre lui-même de ronflements, cette première orthèse intranasale Nastent est commercialisée depuis trois ans au pays du Soleil Levant avec un franc succès. Il s'agit d'un fin tube souple en silicone recouvert d'un gel lubrifiant. On glisse ce dispositif médical à usage unique dans une narine, jusqu'à ce qu'il arrive près de la luette. Par un effet mécanique, il maintient les voies aériennes ouvertes afin de prévenir leur obstruction, cause de ronflements et d'apnées du sommeil. L'installation peut ne pas sembler évidente, mais c'est en général plus simple qu'on ne le pense – un peu comme avec les lentilles de contact. Un petit clip tient le tube à la narine, et l'expérience japonaise montre qu'il n'en résulte aucune gêne ni douleur. « Ce dispositif s'adresse aux personnes ayant une vibration ou une obstruction du passage de l'air au niveau du voile du palais, cas le plus fréquent. Il faut donc qu'un diagnostic soit posé, tout comme il importe de vérifier la présence ou non d'apnées du sommeil. En outre, la longueur du tube (8 tailles) doit être adaptée à sa morphologie afin d'agir correctement sur l'obstruction. Ce peut être précisé par un médecin », explique le Dr Marc Blumen, ORL au centre médical veille sommeil de Paris.

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

  Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite Les troubles du sommeil touchent énormément de gens en France. Pour remédier à cela, Shefinds a trouvé une astuce très simple, efficace et qui en plus n'est pas coûteuse.

Le site aroma-zone.com est actuellement inaccessible. Nos équipes techniques sont prévenues et font le maximum pour rétablir la situation. Nous vous conseillons de vous reconnecter d'ici quelques minutes.

Cette fiche ne peut être correctement affichée ( elle n'existe pas/plus).

Un kit avec les différentes longueurs est aussi en vente libre afin de faire soi-même le test. « En cas de ronflement simple, qui désespère tant de gens en raison des répercussions conjugales, ce dispositif ingénieux peut permettre de retrouver des nuits calmes. En présence d'apnées légères à modérées (jusqu'à 30 par heure), il est vivement conseillé de s'assurer au préalable de son efficacité par un enregistrement du sommeil, tube en place. Car les apnées peuvent avoir des conséquences sur la vigilance diurne et sur la santé cardiovasculaire », précise le Dr Blumen. Une fois ce point vérifié, le Nastent pourra être très pratique pour les personnes traitées par appareil de ventilation, qui n'auront plus à l'emporter avec elles quand elles voyagent. Et il peut être une alternative pour celles qui refusent la machine, l'orthèse dentaire ou la chirurgie.

Il va être présenté aux 3 000 ORL français, et disponible dans 15 000 pharmacies d'ici à la fin du mois (35 € la boîte de 7).

Renseignements et vente à tarifs préférentiels sur nastent.fr.

Une mauvaise hygiène de vie responsable d’un décès sur 5 .
Une mauvaise hygiène de vie serait à l'origine de près d'un décès sur cinq dans le monde, selon une enquête récente. Paradoxalement, l'espérance de vie s'allonge grâce aux progrès de la science. Tabac, alcool, mauvaise alimentation, sédentarité Voici les principales causes de décès dans le monde de nos jours. Un décès sur cinq serait d'ailleurs lié à cette mauvaise hygiène de vie Tel est l'un des enseignements d'une étude de l’Institut de mesure et d’évaluation de la santé à l’Université de Washington à Seattle (IHME) (USA), publiée le 15 septembre dans la revue The Lancet. La mauvaise alimentation à l'origine de nombreux décès Dans le monde, sur les 54,7 millions de décès enregistrés en 2016, 72 % étaient dus à des maladies non transmissibles (maladies cardiovasculaires, diabète) souvent liées au mode de vie. Obésité, excès de cholestérol sanguin, taux de sucre dans le sang et pression artérielle trop élevées font partie des dix principaux facteurs de risque de décès. Ainsi, près d’un décès sur cinq serait causé par une mauvaise alimentation, notamment celle pauvre en céréales complètes, fruits et légumes, noix et poissons ainsi que celle riche en sel. L'alimentation trop salée serait responsable de plus de dix millions de décès (18,8 %) dans le monde. Parmi toutes les formes de malnutrition, les mauvaises habitudes alimentaires représentent le principal risque de mortalité, selon les auteurs de la recherche.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!