Bien-être Fatiguée en permanence: et si c'était de l'hypersomnie ?

01:10  06 octobre  2017
01:10  06 octobre  2017 Source:   Fourchette & Bikini

Comment reprendre du poids après un régime ?

  Comment reprendre du poids après un régime ? L’obsession et le culte de la minceur ! Vous aussi, avez succombé aux sirènes de l’apparence. Un régime draconien, des privations et voilà, vous avez fondu de plusieurs kilos. Le souci, c’est que vous n’aviez pas besoin de les perdre : on voit désormais presque vos os ! Et en plus, vous vous sentez fatiguée, essoufflée, vous éprouvez des difficultés à effectuer vos activités courantes, votre garde-robe ne vous va plus, car vous flottez dans tous vos vêtements préférés. Et vous souhaitez reprendre du poids pour retrouver ce fameux poids de forme, celui qui correspond à un IMC normal pour la santé. Comment reprendre du poids après un régime ? Alors que d’autres cherchent à stabiliser leur poids ou enchaînent les régimes pour fondre de quelques kilos, à l’inverse, vous souhaitez regrossir après avoir effectué un régime. Perdre du poids n’est pas un acte anodin et peut s’avérer dangereux pour la santé (mentale) et physique si vous perdez trop de kilos. Vous courez le risque d’être dénutri, ce qui peut avoir des répercussions sur vos cheveux, votre teint, vos ongles, vos dents.. Avec votre régime, vous avez d’ailleurs fondu de partout : exit les formes généreuses et appétissantes de la poitrine, des hanches, des fesses, de tout ce qui caractérise la féminité. La maigreur ne fait pas envie. Adopter une alimentation hypocalorique Pour reprendre des kilos, le régime hypocalorique s’avère efficace.

Vous n'avez pas les droits d'accéder à ce document.

Le contexte auquel cette requête fait référence (-2) est inconnu. Le serveur a peut-être été redémarré depuis votre dernière requête.

Fatiguée en permanence: et si c'était de l'hypersomnie ? © CuisineAZ Fatiguée en permanence: et si c'était de l'hypersomnie ?

Tout comme l'apnée du sommeil, la fatigue chronique et la narcolepsie, l'hypersomnie est un trouble du sommeil qui affecte grandement la qualité de vie des personnes qui en souffrent.

Fourchette & Bikini nous en dit plus sur cette maladie rare très difficile à supporter au quotidien.

Qu'est-ce que l'hypersomnie idiopathique ?

L'hypersomnie est un trouble du sommeil caractérisé par un excès de sommeil non-réparateur et de nombreux épisodes de somnolence pendant la journée... qui n'atténuent pourtant pas la fatigue.

En effet, s'il est communément conseillé aux individus de dormir de 7 à 9h/nuit pour être en forme et récupérer, les personnes atteintes d'hypersomnie vont elles faire des nuits de minimum 10h... tout en éprouvant de grandes difficultés à se réveiller : c'est ce qu'on appelle l'ivresse du sommeil.

Sommeil : profitez de vos vacances pour calculer vos cycles

  Sommeil : profitez de vos vacances pour calculer vos cycles Le site de ladepeche.fr donne des astuces pour savoir de combien de temps nous avons besoin pour recharger nos batteries. Le site de ladepeche.fr donne des astuces pour savoir de combien de temps nous avons besoin pour recharger nos batteries.

Communiqué supprimé de l 'Espace Datapresse.

Label. 1. 1. Info. 0. 1. Aller aux exercices تصفح كتاب: Dragon 1 - 3ème année de l 'enseignement secondaire.

Et comme leur sommeil, bien que conséquent, n'est absolument pas récupérateur, elles se lèvent du lit sans aucune énergie, et éprouvent le besoin de faire plusieurs siestes dans la journée, quand elles ne subissent pas des phases d'endormissement partiel ou total. Mais comme ces épisodes de somnolence diurne ne sont pas non plus récupérateurs, une personne hypersomniaque pourra avoir fait une nuit de 11h et 3 siestes de 45 minutes dans la journée, au final, elle sera toujours aussi fatiguée, et aura irrépressiblement envie de dormir.

Les causes et les conséquences de l'hypersomnie

L'hypersomnie idiopathique est une maladie du sommeil assez rare, puisqu'elle ne touche pas plus d'une personne sur mille. Difficile à diagnostiquer (car l'unique symptôme visible est la fatigue), la maladie se déclare souvent entre 20 et 30 ans chez les individus.

Des aliments pas si sains pour votre teint et vos cheveux

  Des aliments pas si sains pour votre teint et vos cheveux Les cheveux Les patates douces : Les patates douces sont extrêmement riches en vitamine A, qui est à consommer avec modération. Trop de vitamine A peut entraîner la perte de cheveux. Les jus : Beaucoup de personnes optent pour un régime à base de jus. Ces régimes sans protéine sont très dangereux et rendront votre chevelure fragile. En plus de ça, les jus contiennent une grande quantité de sucres ce qui peut également conduire à la chute des cheveux. Le maquereau : Certains poissons contiennent une grande quantité de mercure qui rend les cheveux fins et peut provoquer leur chute. Cette perte de cheveux serait causée par la quantité excessive de mercure contenu dans le poisson. Trop de mercure peut rendre malade et très fatiguée et il faut donc veiller à ne pas trop en manger. La peau Les galettes de riz Les galettes de riz que l’on aime tant dévorer en snack sont en effet très mauvaises quand on en mange trop. Elles apportent une trop grande quantité de glucose dans le sang et peuvent donc être à l’origine d’un vieillissement prématuré de la peau. Le sucre : Tout comme les galettes de riz, le goût du sucre qu’on aime temps à des effets indésirables. Le sucre affecte les tissus de la peau et si vous aimez les choses sucrées, mieux vaut éviter de trop en manger. Le chocolat noir est une bonne alternative qui vous aidera à vaincre le petit creux de 16h. Le sel : Les chips salées sont aussi mauvaises que les bonbons. Le sel augmente le volume d’eau dans la peau ce qui la rendra gonflée. Cela affecte aussi les niveaux de collagène. Les plats frits : Les plats frits sont très mauvais pour la peau. Ils la rendent grasse et boutonneuse. Ces plats sont donc à éviter.

Cette fiche ne peut être correctement affichée (elle n'existe pas/plus).

Si vous êtes l'auteur de ce test, n'oubliez pas de vous connecter au club avant. Les tests créés par un utilisateur non identifié ne peuvent pas être modifiés.

Aujourd'hui, les causes exactes de l'hypersomnie sont encore assez obscures pour les chercheurs et les neurologues. Les principales hypothèses avancées sont des facteurs environnementaux, l'hérédité (sans qu'aucun gène n'ait encore été mis en cause), des facteurs physiologiques...

En termes de conséquences, l'hypersomnie est une maladie extrêmement compliquée à gérer au quotidien pour les personnes qui en souffrent. En effet, comment prétendre avoir une vie active, sociale et familiale normale quand on est fatigué(e) en permanence ? Et qu'on ne peut pas prendre sa voiture sous peine de s'endormir et d'avoir un accident, ou assister à une réunion professionnelle sans être certain(e) de ne pas sombrer dans les bras de Morphée en plein milieu ?

En raison de la fatigue constante et des phases de somnolence diurne, la qualité de vie des personnes hypersomniaques est hautement dégradée, ce qui les mène d'ailleurs parfois à la dépression.

Peut-on guérir quand on est hypersomniaque ?

Malheureusement pour les personnes qui en souffrent, l'hypersomnie est une maladie incurable. S'il existe des cas de guérison spontanée (20%), la majorité des patients vont devoir prendre toute leur vie des traitements à base de psychostimulants qui vont traiter uniquement les symptômes.

En clair, même s'ils ressentent toujours une immense fatigue, les stimulants les empêchent de dormir durant la journée.

Les femmes, premières victimes du stress? .
Les dossiers s'accumulent par piles sur le bureau, une réunion vient de s'ajouter à l'agenda déjà chargé. Résultat : au travail, le stress finit par nous envahir. Et les femmes en sont les premières victimes, rapporte une étude de Stimulus, cabinet de conseil spécialisé en bien-être et santé au travail, publiée le 23 novembre. © Fournis par Elle Surcharge au travail, course contre la montre, déferlement de mails... Le stress fait (malheureusement) bien souvent partie intégrante du monde du travail.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!