Bien-être Grippe: des pharmaciens prêts à vacciner dans deux régions pilotes

17:35  08 octobre  2017
17:35  08 octobre  2017 Source:   Relaxnews (AFP)

Mal de gorge et fatigue : les premiers symptômes de la grippe

  Mal de gorge et fatigue : les premiers symptômes de la grippe Mal de gorge et fatigue sont bien souvent les deux premiers symptômes révélateurs de l’état grippal. Dès qu’ils apparaissent, il est fortement conseillé de prendre les mesures qui s’imposent. Il est alors urgent de consulter son médecin pour soulager la gorge et traiter efficacement la fatigue chronique. © iStock Mal de gorge et fatigue : les premiers symptômes de la grippe Mal de gorge et fatigue intense : les principaux symptômes de la grippeLa grippe est un virus très contagieux qui se déclare généralement dans les mois les plus froids de l’année. Contrairement à un simple rhume, cette infection virale peut être très dangereuse.

Dans les régions pilotes Nouvelle-Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes, 30% des pharmaciens sont autorisés depuis ce vendredi 6 octobre à vacciner contre la grippe une certaine partie de la Hérault : deux bébés déshydratés auprès de leur mère, sans vie.

(AFP) - Dans les régions pilotes Nouvelle-Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes, 30% des pharmaciens sont autorisés depuis vendredi à vacciner contre la grippe une certaine partie de la population, une première en France qui ne fait pas l'unanimité.

Pour le moment, près de 3.600 pharmaciens sur 11.000 en régions Nouvelle-Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes participent à cette expérimentation d'une durée de trois ans. © Fournis par AFPRelaxNews Pour le moment, près de 3.600 pharmaciens sur 11.000 en régions Nouvelle-Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes participent à cette expérimentation d'une durée de trois ans.

Dans les régions pilotes Nouvelle-Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes, 30% des pharmaciens sont autorisés depuis vendredi à vacciner contre la grippe une certaine partie de la population, une première en France qui ne fait pas l'unanimité.

"Nous avons décidé de nous insérer dans l'expérimentation parce que à la suite de la médiatisation de ce projet l'an dernier nous avons eu des demandes, et parce que le pays accuse un tel retard en terme de couverture vaccinale contre la grippe que franchement, si on peut y contribuer, on est plutôt pour", explique Michèle, pharmacienne à Flavignac, près de Limoges.

Gardasil 9 efficace contre le cancer du col de l'utérus !

  Gardasil 9 efficace contre le cancer du col de l'utérus ! Une recherche américaine vient de montrer que le vaccin de prévention contre le cancer de l'utérus, Gardasil 9, serait beaucoup plus efficace que l'ancienne version.Une recherche américaine vient de montrer que le vaccin de prévention contre le cancer de l'utérus, Gardasil 9, serait beaucoup plus efficace que l'ancienne version !

Dans les régions pilotes Nouvelle-Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes, 30 % des pharmaciens sont autorisés depuis vendredi à vacciner contre la grippe Pour le moment, près de 3.600 pharmaciens sur 11.000 dans ces deux régions participent à cette expérimentation d'une durée de trois ans.

Dans les régions pilotes Nouvelle-Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes, 30% des pharmaciens sont autorisés depuis vendredi à vacciner contre la grippe une certaine partie de la population, une première en France qui ne fait pas l'unanimité.

Pas de rendez-vous à prendre, simplicité des formalités... les pharmaciens entendent rendre un service - ils touchent 4,50 euros sur un vaccin vendu 6,10 euros - afin d'augmenter cette couverture à 75% contre 48% aujourd'hui pour les personnes à risque. "C'est un plus car je n'aime pas aller chez le médecin et payer une consultation", reconnaît René, un retraité de 68 ans à Cestas (Gironde).

Pour le moment, près de 3.600 pharmaciens sur 11.000 dans ces deux régions participent à cette expérimentation d'une durée de trois ans. Ce chiffre est en constante augmentation avec rien qu'en Auvergne-Rhône-Alpes, 60 à 100 demandes de formation par jour, selon le Conseil de l'ordre des pharmaciens.

-'Comme le Beaujolais nouveau !'-

Pour ce premier jour de vaccination, il n'y pas foule dans les officines, si ce n'est pour des demandes de vaccins et des questions. "La vaccination, c'est comme le Beaujolais nouveau, il y a une date précise mais tout le monde ne va pas se précipiter demain", plaisante un pharmacien girondin.

Grippe : de plus en plus de Français boudent la vaccination

  Grippe : de plus en plus de Français boudent la vaccination Alors que la campagne annuelle de vaccination contre la grippe débute vendredi, un sondage met en lumière la désaffection de certains Français à l’égard de ce vaccin. 7 Français sur 10 ne se feront pas vacciner cette année, ce qui correspond à une baisse de 5 point sur 5 ans d’après les résultats d’un sondage Ifop pour le réseau PharMAcie Référence. 71% des 1003 personnes interrogées ne se feront « probablement pas » ou « certainement pas » vacciner cet hiver. Sans surprise, ce sont majoritairement les plus jeunes qui passent leur tour (80% des 18/64 ans) mais 40 % des plus de 65 ans ne souhaitent pas se faire vacciner contre la grippe. Quels sont les freins à la vaccination ? Cette enquête montre que le prix du vaccin n’est pas en cause. Mais 62% des personnes qui ne bénéficieront pas de la vaccination « ne voient pas l’utilité d’une telle vaccination ». Une réponse majoritaire chez les plus jeunes. Plus étonnants, 22% des répondants ne souhaitent pas se faire vacciner car « les vaccins sont trop risqués ». Ces résultats montrent combien le débat sur l’obligation vaccinale chez les enfants a donné de l’écho aux anti-vaccins. Il y a encore quelques années, personne ou presque ne remettait en cause les progrès sanitaires liés à une bonne couverture vaccinale. Cependant, plusieurs affaires largement reprises par les médias ainsi que l’organisation des anti-vaccins sur les réseaux sociaux ont fait émerger ce nouveau débat.

Dans les régions pilotes Nouvelle-Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes, 30 % des pharmaciens sont autorisés depuis ce vendredi à vacciner contre la grippe une certaine partie de la population, une première en France qui ne fait pas l'unanimité.

Dessin avec deux feuilles.

Il attend du monde durant la deuxième quinzaine d'octobre mais tout est déjà prêt pour ce premier jour de vaccination contre la grippe: la formation d'un jour a été suivie et une salle a été mise à disposition au sein de la pharmacie, des conditions difficiles à respecter pour les petites officines.

"Il n'y a qu'un titulaire ici et il y a un problème de place, nous ne pouvons pas avoir une pièce dédiée", souligne Isabelle Quincy dans une pharmacie du centre-ville de Bordeaux, estimant que "la procédure est un peu lourde".

Les personnes vaccinés devront rester 30 minutes dans les locaux pour s'assurer que tout va bien, et surtout cette expérimentation est limitée aux personnes de plus de 65 ans, à celles aux pathologies particulières comme le diabète ou l'asthme, aux personnes obèses, au personnel navigant, aux individus qui ont des contacts directs avec des malades ou des nourrissons fragiles. Autre condition: être majeur et avoir déjà été vacciné contre la grippe.

Grippe : 4 choses à savoir avant de se faire vacciner

  Grippe : 4 choses à savoir avant de se faire vacciner Vous hésitez à vous faire vacciner contre la grippe ? Ces quatre infos peuvent vous aider à prendre une décision. Vous hésitez à vous faire vacciner contre la grippe ? Ces quatre infos peuvent vous aider à prendre une décision.

Une erreur est survenue. Merci de nous excuser pour la gene occasionnee.

"C'est un petit peu dommage dans la mesure où les gens qui pourraient être attirés par cette formule, ceux qui n'ont pas le temps d'aller chez le médecin par exemple, ne peuvent être vaccinés en pharmacie", regrette François, pharmacien dans la banlieue bordelaise, soulignant que les personnes âgées ou malades voient en revanche régulièrement leur docteur.

"Le plus, c'est surtout pour les gens en zone rurale où il y a peu ou pas d'infirmiers et de médecins", estime-t-il.

Un autre pharmacien en Charente pointe le risque de faire mal pendant la piqûre ou pire, le risque d'allergie, ce qui ferait "fuir la clientèle" et ternirait la réputation de l'officine. 

A Bordeaux, Valérie n'entend pas faire de l'ombre aux infirmiers et médecins qui pratiquent cette acte: "Je n'apprécierais pas que les médecins vendent des vaccins!". Olivier, infirmier libéral de Yenne, une commune savoyarde de 3000 habitants, est de son avis et "aimerait pouvoir garder cette activité".

Aucune crainte à avoir si l'on en croit les personnes interrogées par l'AFP, qui restent majoritairement fidèles à leur docteur. Ou à leur traitement habituel : "Depuis quatre ans, je prends de l'homéopathie d'octobre à décembre avec des compléments comme la vitamine C... et je n'ai pas eu la grippe", assure le Bordelais Lilian Barnabé, 74 ans, qui se méfie de ce que contient les vaccins. Sa femme et son fils, eux, ont été malades la seule fois où ils ont été vaccinés contre cette maladie: "du coup, c'est terminé!"

La grippe passe en seuil pré-épidémique dans deux régions de France .
Les voyants passent à l'orange pour deux régions de France dont le nombre de cas de consultations pour syndrome grippal dépasse le seuil épidémique depuis la semaine du 27 novembre au 3 décembre alerte Santé publique France. Comme tous les hivers la grippe fait son apparition. Cette semaine le rapport hebdomadaire concernant la semaine du 27 novembre au 3 décembre 2017 de Santé publique France alerte sur une augmentation de l'activité grippale en métropole, en particulier pour deux régions de France dont le niveau de d'alerte passe à l'orange. L'Ile-De-France et la Nouvelle-Aquitaine seraient en phase pré-épidémique.

Source: http://fr.pressfrom.com/lifestyle/sante/-65051-grippe-des-pharmaciens-prets-a-vacciner-dans-deux-regions-pilotes/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!