Bien-être Et si le secret du bonheur était d'accepter vos émotions négatives ?

01:10  11 octobre  2017
01:10  11 octobre  2017 Source:   Terrafemina

Savoir aimer, est-ce que ça s'apprend?

  Savoir aimer, est-ce que ça s'apprend? Ça, c'est le refrain favori de Florent Pagny : « apprendre à aimer, aimer sans attendre, aimer à tout prendre ». Et si la chanson disait vrai ? Pour Jean-Michel Jakobowicz, hypnothérapeute et spécialiste du couple, l'amour, ça s'apprend Il nous explique tout.Ça, c'est le refrain favori de Florent Pagny : « apprendre à aimer, aimer sans attendre, aimer à tout prendre... ». Et si la chanson disait vrai ? Pour Jean-Michel Jakobowicz, hypnothérapeute et spécialiste du couple, l'amour, ça s'apprend... Il nous explique tout.

Et si cette qualité était le secret des couples heureux ? Ce qu'il faut surtout retenir de cette étude, c'est que le bonheur ne se contente pas des émotions positives. En conclusion, si vous souhaitez réellement être heureuse, ne refoulez pas vos émotions négatives .

Le Bonheur d'Emma.

Et si le secret du bonheur était d'accepter vos émotions négatives ?: Et si le secret du bonheur était de ne pas ressentir uniquement des émotions positives ? © Getty Images Et si le secret du bonheur était de ne pas ressentir uniquement des émotions positives ?

Comme nous le chante Baloo dans le Livre de la Jungle, "chassez de votre esprit tous vos soucis"! Depuis toujours, on nous assomme de conseils pour être enfin heureuse. Des scientifiques auraient même trouvé la clé du bonheur (et ce n'est pas pas la sécurité financière...). Mais le bonheur n'est-il pas une notion purement subjective ? Être heureux ne veut pas forcément dire que tout va bien dans notre vie. Selon une récente étude publiée dans The Journal of Personality and Social Psychology, ce serait même plutôt le contraire. En effet, les chercheurs affirment que les gens seraient plus heureux en ressentant les émotions qu'ils désirent ressentir, y compris lorsque celles-ci ne sont pas positives.

Le secret d'une bonne vieillesse est de garder un but dans la vie

  Le secret d'une bonne vieillesse est de garder un but dans la vie La vieillesse n'est pas forcément un naufrage et des dames comme Warren Beatty, 80 ans et la Reine Elizabeth II, 91 ans en font la démonstration tous les jours. Mais une nouvelle étude de l'Université d'Harvard vient de prouver une fois de plus que la santé et la vitalité passe aussi par l'état d'esprit. Ainsi, les scientifiques ont analysé les données de 5947 personnes âgées qui ont partagé leur objectif dans la vie. Les participants ont été divisé en deux groupes et ont suivi un programme de quatre ans pendant lequel les experts ont testé leur force de préhension, qui décline à partir de 55 ans et leur vitesse de marche. Les scientifiques ont alors découvert que l'impression d'avoir un but dans la vie diminue de manière significative les risques de perdre de la force et de la rapidité de mouvement. « Le fait d'avoir un but dans la vie peut être altéré pendant la vieillesse, indique le responsable de l'étude, le docteur Eric Kim. On peut imaginer que si l'on aide le plus de gens possible à maintenir cette fameuse « raison de se lever le matin », il sera possible d'aider d'autres seniors qui souffrent de déclins physiques.

Le contexte auquel cette requête fait référence (-2) est inconnu. Le serveur a peut-être été redémarré depuis votre dernière requête.

Si les critiques concernent un problème de performance sur votre travail, n'hésitez pas à demander une réunion de suivi pour discuter des solutions que vous pouvez apporter et rebondir sur les critiques que vous avez reçues. Et si le secret du bonheur était d ' accepter vos émotions négatives ? Société.

"Le bonheur ne consiste pas uniquement à ressentir du plaisir et à éviter la douleur. C'est aussi avoir des expériences utiles et significatives. Toutes les émotions peuvent être positives dans certains contextes et négatives dans d'autres, qu'elles soient agréables ou désagréables", explique l'auteur principal, Maya Tamir, professeur de psychologie à l'Université hébraïque de Jérusalem.

Pour les besoins de l'étude, 2 324 étudiants universitaires ont été interrogés dans huit pays différents : les États-Unis, le Brésil, la Chine, l'Allemagne, le Ghana, Israël, la Pologne et Singapour. Les résultats ont montré que parmi les participants, 11 % ont déclaré vouloir ressentir moins d'émotions transcendantes telles que l'amour et l'empathie dans leur vie quotidienne, tandis que 10 % souhaitaient ressentir des émotions plus désagréables, comme la colère ou la haine.

6 aliments pour mieux gérer ses émotions

  6 aliments pour mieux gérer ses émotions Mieux gérer ses émotions et ses aptitudes grâce à l'alimentation ? C'est possible, avec ces six produits superstars qui mettent (vraiment) en joie. © Getty 6 aliments pour mieux gérer ses émotions Les baies pour booster sa mémoireGrâce à leurs anthocyanes, cassis, myrtille, mûres ou baies de goji et d'açaï retardent le vieillissement cognitif du cerveau et le déclin mental. À manger dès que possible.La recette facile : bol vitaminé. Mixez 100 g de fraises, 100 g de cassis, 2 bananes en rondelles, 15 cl de jus de pomme et 1 cm de gingembre frais pelé et râpé, jusqu'à l'obtention d'une purée mousseuse.

Gares et Connexions est le gestionnaire des gares de France. Le site est momentanément indisponible. Merci de votre compréhension. This website is temporarily unavailable, please try again later.

A partir de la rentrée 2016/2017, le serveur pédagogique est fermé. Vous pourrez mettre à disposition des étudiants vos ressources pédagogiques sur la plateforme MOODLE accessible depuis l'Université de RENNES 1.

A trop chercher le bonheur, on en deviendrait malheureux

Un peu contradictoire nous direz-vous. Pourquoi vouloir être en colère si on cherche à être heureuse ? Ce n'est, à première vue, pas très logique. En réalité, l'étude menée suggère que le fait de ressentir plus d'émotions, même négatives, serait meilleur pour notre bien-être. "Les sondés ont évalué leur satisfaction de la vie et les symptômes de dépression. Les participants qui ont connu plus d'émotions qu'ils ne le souhaitaient ont estimé être davantage satisfaits de leur vie et pensent présenter moins de symptômes dépressifs, et ce peu importe la nature de leurs émotions", souligne le Pr Tamir.

L'étude met également en lumière les attentes irréalistes que nous pouvons nourrir vis-à-vis de nos propres émotions. "Il y a un désir très fort de se sentir bien tout le temps dans les cultures occidentales, surtout aux États-Unis. Même si ce n'est pas le cas la plupart du temps, ils pensent qu'ils peuvent se sentir encore mieux, ce qui à terme pourrait les rendre moins heureux dans l'ensemble", constate le chercheur. Ainsi, à trop chercher le bonheur on en deviendrait malheureux. Ce qui n'est pas tout à fait saugrenu, en effet. Car si on cherche à se sentir toujours mieux mais sans y parvenir, il y a de fortes chances que l'on en ressorte déçu. Or, on sait que déception ne rime pas avec bonheur.

Ce qu'il faut surtout retenir de cette étude, c'est que le bonheur ne se contente pas des émotions positives. En conclusion, si vous souhaitez réellement être heureuse, ne refoulez pas vos émotions négatives.

Méditation : la technique pour ralentir le vieillissement du cerveau .
Une étude de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) révèle que la méditation permettrait de réduire le stress, l'anxiété, les émotions négatives et donc, le vieillissement du cerveau. © Medisite Méditation : la technique pour ralentir le vieillissement du cerveau Bien vieillir, c'est désormais possible. L'Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) a réalisé une étude pilote publiée dans la revue Scientific reports.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!