Bien-être Infarctus: 5 boissons à éviter

01:05  18 octobre  2017
01:05  18 octobre  2017 Source:   Medisite

Boire trop de sodas light augmente-t-il vraiment le risque d’AVC ?

  Boire trop de sodas light augmente-t-il vraiment le risque d’AVC ? Des chercheurs américains ont remarqué qu’une consommation excessive de sodas allégés augmentait légèrement le risque d’accident vasculaire cérébral. Les sodas light sont régulièrement pointés du doigt : obésité, diabète, hypertension, infarctus… Une étude menée par l’American Heart Association vient ajouter un nouveau risque à la consommation de boissons gazeuses allégées en sucre : l’accident vasculaire cérébral (AVC).Les résultats de l’étude, relayés par la Harvard Medical School, permettent de faire un lien entre la consommation régulière de soda light et la survenue d’AVC.

Infarctus : 5 boissons à éviter . Donnez votre avis. -A +A. Version imprimable. Pour protéger votre coeur, découvrez celles qu’il est préférable de limiter, voire d’ éviter sur les conseils du Dr Jean-Loup Dervaux, médecin et auteur de nombreux ouvrages sur la santé.

Source : Remerciements au Dr Jean-Loup Dervaux, médecin et auteur de nombreux ouvrages sur la santé dont « Infarctus et maladies cardiovasculaires chez la femme » et « Bilans de santé personnalisés » aux éditions Dangles.

La consommation régulière de certaines boissons peut entraîner à long terme des maladies cardiaques. Pour protéger votre coeur, découvrez celles qu’il est préférable de limiter, voire d’éviter sur les conseils du Dr Jean-Loup Dervaux, médecin et auteur de nombreux ouvrages sur la santé.

Le café en excès

Infarctus : 5 boissons à éviter © Istock Infarctus : 5 boissons à éviter

Pourquoi : à doses modérées, la prise de café a des propriétés bénéfiques pour la santé, comme l’amélioration de la concentration, de l’humeur… En revanche, l’excès de caféine augmente la libération d’adrénaline dans l’organisme, ce qui va entraîner une augmentation du rythme cardiaque, des risques d’arythmie, le resserrement des coronaires et l’excitation du système nerveux sympathique.

Connaissez-vous la « maladie du soda » ?

  Connaissez-vous la « maladie du soda » ? Six millions de Français seraient atteints du syndrome de NASH, communément appelé "maladie du soda" ou "maladie du foie gras humain". Pathologie silencieuse en forte progression dans les pays industrialisés, les scientifiques alertent sur la progression de ce fléau qui se répand comme une traînée de poudre. Décryptage. © Getty Connaissez-vous la « maladie du soda » ? Facile de siroter un soda au bord de la piscine ou de se rafraîchir d’une boisson gazeuse à la terrasse d’un café, mais c’est trop souvent sans se méfier des dégâts que peuvent occasionner les 20 morceaux de sucre contenus au litre ! Un cauchemar p

Le contexte auquel cette requête fait référence (-2) est inconnu. Le serveur a peut-être été redémarré depuis votre dernière requête.

Quelle consommation : une consommation excessive de café débute au-delà de 4 tasses de café par jour. La bonne consommation reste autour de 2 à 3 cafés par jour, pas plus !

Attention aussi : aux boissons excitantes comme le "Red Bull". Une canette contient 80mg de caféine, presque la même quantité qu’une tasse de café.

Vidéo. Infarctus : top 3 des aliments interdits

Les soupes industrielles

  Infarctus: 5 boissons à éviter © Istock

Pourquoi : les soupes en briques que l’on trouve dans les supermarchés sont bien souvent trop riches en graisses et en sel. "L'excès de sel pouvant favoriser l'hypertension, et l'excès de graisses, l'athérosclérose, les principaux facteurs de risque pour les infarctus", explique le Dr Dervaux.

Quelle consommation : pas plus d’1 à 2 fois/semaine. Préparez vos soupes le plus possible vous-même en diminuant la dose de sel et de graisses.

Découvrez quels sont les aliments qui vous feront dégonfler

  Découvrez quels sont les aliments qui vous feront dégonfler Parfois, on se sent ballonnée et le besoin de « dégonfler » se fait sentir. Si les causes de ce désagrément peuvent être diverses, certains aliments peuvent nous aider à nous sentir mieux. Voici quelques pistes pour remédier à cette situation.La bonne boisson

Premier portail Internet de Madagascar. Actualités locales, régionales et internationales, contenus thématiques, culture, économie, femme, insolite, multimédia, musique, people, santé, sciences, sport, webmail, services pratiques, outils de communication.

Sachez-le : le sel et les graisses sont des exhausteurs de goût économiques pour le fabricant qui permettent d'augmenter le poids des produits et leur prix au kilo.

L’alcool

  Infarctus: 5 boissons à éviter © Istock

Pourquoi : l’alcool provoque une hypoglycémie réactionnelle qui induit une consommation excessive de calories, induisant un surpoids et des risques de maladies cardiovasculaires, une vasodilatation (augmentation du volume des vaisseaux sanguins), et une perte en eau préjudiciable pour l'organisme.

En plus : "L’alcool est souvent associée à des comportements délétères, comme la sédentarité et la cigarette, qui sont des facteurs de risques dans les maladies cardiovasculaires", explique le Dr Dervaux.

La consommation recommandée : 2 verres/jour pour un homme, 1 verre pour une femme.

Que préférez : le vin rouge élevé en fût de chêne qui a des vertus antioxydantes et qui bu modérément protège le cœur et les artères.

3 aliments qui aident à éviter le cancer du côlon

  3 aliments qui aident à éviter le cancer du côlon Un nouveau rapport de l'American Institute for Cancer Research (AICR) montre que la consommation de plusieurs aliments permet de réduire le risque de développer un cancer colorectal. En France, le cancer colorectal se situe au troisième rang des cancers les plus fréquents. Le rapport de l’American Institute for Cancer Research (AICR) démontre qu’une alimentation particulière et une modification du style de vie peut réduire de 47% le risque de cancer colorectal.

"L'excès de sel pouvant favoriser l'hypertension, et l'excès de graisses, l'athérosclérose, les principaux facteurs de risque pour les infarctus ", explique le Dr Dervaux. Quelle consommation : pas plus d’1 à 2 fois/semaine.

Source : Remerciements au Dr Jean-Loup Dervaux, médecin et auteur de nombreux ouvrages sur la santé dont « Infarctus et maladies cardiovasculaires chez la femme » et « Bilans de santé personnalisés » aux éditions Dangles.

Les sodas

  Infarctus: 5 boissons à éviter © Istock

Pourquoi : les sucres rapides, qu’ils soient pris en liquide ou de façon solide, font augmenter le taux de sucre dans le sang. "Ils entraîne le surpoids, du diabète gras et ont un incidence directe sur la montée de l’athérosclérose", explique le Dr Dervaux.

En plus : les personnes qui boivent plusieurs litres de sodas par jour peuvent se retrouver avec une baisse de leurs niveaux de potassium sanguin. Phénomène qui altère en profondeur le fonctionnement du système cardiovasculaire.

Méfiance également avec les sodas lights : "même s’il n’y a pas de vrai sucre, ils contiennent de la caféine. Bus de façon excessive, cela excite le système nerveux sympathique et resserre les coronaires".

La consommation recommandée : on restera sur 1 verre de temps en temps lors d’occasions.

Les jus de fruits industriels

  Infarctus: 5 boissons à éviter © Istock

Pourquoi : le jus d’orange industriel par exemple est aussi sucré qu’un soda. Pour 100ml de jus d’orange, on retrouve 10g de sucre, avec un taux de vitamines en berne. On privilégiera à la place des jus pressés de fruits frais.

Certains fruits sont plus conseillés que d’autres pour leur taux de vitamines comme les myrtilles, les cranberry, le cassis, les baies d’acérola, les framboises, les fraises.

Quelle consommation : 1 verre par jour de jus de fruits frais.

Crise cardiaque : les premiers signes .
Certains signes avant-coureurs d’une crise cardiaque diffèrent selon le sexe de la personne. Il est donc important de connaître chaque symptôme d’une crise cardiaque afin de réagir avant qu’il ne soit trop tard. Crise cardiaque est le terme couramment utilisé pour désigner l’infarctus du myocarde. Elle intervient lorsque le cœur – muscle cardiaque – n’est plus suffisamment alimenté en sang, du fait de la présence d’un caillot dans une artère coronaire. Cet accident cardiaque peut survenir à tout moment. En France, il concerne chaque année cent-vingt-mille personnes.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!