The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Bien-être Cette nouvelle pratique des Anglaises inquiète les médecins

16:50  29 octobre  2017
16:50  29 octobre  2017 Source:   terrafemina.com

Ce qui change vraiment entre le premier et le deuxième enfant

  Ce qui change vraiment entre le premier et le deuxième enfant Vous attendez un deuxième enfant. Deuxième bonheur, donc, dont on parle beaucoup moins que l’arrivée du tout premier ! Vous êtes plus sûre de vous

Les médecins alertent sur ce geste d'hygiène pratiqué par Cette pratique étonnante va faire de nous de super sportives. Cette pub pour mincir avant l'été met les Anglaises (très) en colère.

On a eu beaucoup de mal à le croire quand on a appris cette information et pourtant malheureusement, c’est vrai. Le Daily Mail a recueilli les propos de Jen Gunter, une gynécologue canadienne qui tire la sonnette d’alarme sur une pratique plus que douteuse qu’elle a pu voir dans son cabinet.

C'est à croire que notre zone intime ne sera jamais assez bien pour être laissée à l'état naturel. Après la déplorable mode du vajazzling (l'art de décorer son pubis avec des strass), celle du vontouring (le contouring de la vulve) et bien sûr celle des fameuses paillettes de vagin pour faire briller nos fonds de culotte, cette nouvelle tendance venue d'Angleterre s'avère aussi douteuse que dangereuse.

Propagée par des blogueuses et sur des forums féminins, elle recommande d'utiliser du Vicks Vaporub pour "booster sa vie sexuelle, apaiser les démangeaisons, nettoyer ses zones intimes et maintenir une odeur agréable".

Tendance inquiétante : après les paillettes dans le vagin, les paillettes sur la langue…

  Tendance inquiétante : après les paillettes dans le vagin, les paillettes sur la langue… Internet et les réseaux sociaux ont tendance à faire émerger des tendances quelque peu… étonnantes ! Internet et les réseaux sociaux ont tendance à faire émerger des tendances quelque peu… étonnantes ! Ces derniers temps, les paillettes ont la cote : après la lubie des paillettes dans le vagin, ce sont désormais des photos de jeunes femmes avec des paillettes sur la langue qui fleurissent sur Instagram, accompagnées du hashtag « #glittertongue » (langue pailletée). Une pratique qui peut avoir des effets néfastes sur la santé.

Cette nouvelle pratique des Anglaises inquiète les Des médecins répondent. Le jeu du piment, le nouveau défi dangereux qui inquiète les écoles. Les médecins alertent sur ce geste d'hygiène pratiqué par tous les parents.

Une pratique aussi curieuse et dangereuse qu’insensée ! Cependant, les médecins ne sont pas de cet avis puisque selon eux, la pratique du « butt chug » est extrêmement dangereuse. Outre le fait que cela doit faire vraiment très mal

Or, cette recommandation est non seulement fausse, mais elle s'avère particulièrement dangereuse, alarment les gynécologues. Et pour cause : le Vicks Vaporub est un onguent non pas destiné à être utilisé sur les muqueuses, qui plus est la muqueuse vaginale, mais un onguent servant à traiter les affections respiratoires banales. L'utiliser en guide de pommade sur sa zone intime risque, selon les médecins, de déséquilibrer sérieusement la flore vaginale et d'entraîner des infections.

Irritation et infections bactériennes

Interrogée par The Sun, le docteur Vanessa Mackay, porte-parole du Royal Collège des obstétriciens et gynécologues (RCOG), met en garde les femmes qui seraient tentées d'utiliser du Vicks Vaporub sur leur intimité pour la nettoyer. "Le vagin contient de bonnes bactéries, qui sont là pour le protéger contre les infections. Le dérangement de la flore naturelle par un nettoyage intensif peut entraîner des infections, tells que la vaginose bactérienne, le muguet ou même une inflammation des muqueuses", insiste-t-elle.

Les dentistes ont une mauvaise nouvelle pour les amateurs de prosecco…

  Les dentistes ont une mauvaise nouvelle pour les amateurs de prosecco… Le prosecco est plus que jamais tendance : ce vin blanc pétillant s’est refait une beauté avec le succès fulgurant du spritz, ce cocktail tout droit venu d’Italie qui combine Apérol, eau pétillante et notre fameux prosecco. Oui mais voilà, ce dernier serait aussi terriblement mauvais pour notre dentition… Des médecins britanniques mettent en garde sur le phénomène du « sourire prosecco ».Il y a quelques semaines, on vous faisait part des risques d’intoxication liés au Moscow Mule, le nouveau cocktail tendance qui a colonisé les bars et les terrasses cet été.

Interrogé par Le Monde, le médecin remet en cause ce jeu : « Le terme de roulette sexuelle a été utilisé par un de mes patients, qui a participé à une soirée “chemsex” [où le sexe est pratiqué en L’eau est vitale et les médecins nous recommande d’en boire au quotidien. Selon eux, le…

Cette pratique alarme les gynécologues outre-Manche qui mettent en garde sur les conséquences que peut causer l'application de cette crème dans une zone aussi sensible Les médecins s' inquiètent aussi du déséquilibre de la flore vaginale que risque de causer l'onguent, constitué d'aloe vera.

Très sensibles, les muqueuses vaginales sont à préserver des agressions extérieures. C'est pour cette raison que le Dr Mackay recommande également d'éviter toute utilisation de savon parfumé, de gel et d'antiseptique. "Ils peuvent affecter l'équilibre sain des bactéries et les niveaux de pH du vagin et provoquer une irritation."

Consulter un psy de chez soi est désormais possible !

  Consulter un psy de chez soi est désormais possible ! Afin de réduire les délais d’attente parfois très longs avant un rendez-vous avec un spécialiste, et permettre des consultations à distance, une nouvelle plateforme est en ligne. Afin de réduire les délais d’attente parfois très longs avant un rendez-vous avec un spécialiste, et permettre des consultations à distance, une nouvelle plateforme est en ligne. Psychiatres, addictologues, nutritionniste et autres spécialistes proposent désormais aux patients des consultations 2.

Cette nouvelle pratique des Anglaises inquiète les Gare aux cotons-tiges. Des conséquences graves qui pourraient pourtant être évitées, rappellent les médecins . Comment ?

Vie pratique . Des chercheurs américains auraient découvert une nouvelle maladie semblable au Sida. Appelée maladie de Chagas, son mode de transmission est similaire à celui du VIH et entrainerait une explosion du coeur.

"C'est un mythe de croire que tous ces produits peuvent être utilisés pour parfumer ou nettoyer le vagin. Utilisez des savons simples, non parfumés pour laver la zone autour du vagin (la vulve), pas à l'intérieur, doucement tous les jours." Le vagin étant auto-nettoyant (la nature est bien faite), il est aussi déconseillé de procéder à une toilette intime poussée en "savonnant" l'intérieur de son intimité. Au contraire, là aussi, cette pratique risque de nuire à l'équilibre de la flore intime et provoquer des infections.

Par ailleurs, rappelle le Dr Vanessa McKay, un vagin n'est pas censé "sentir" une odeur désagréable. Si c'est le cas, c'est probablement qu'une infection telle que la candidose s'y est développée. Dans ce cas de figure, il est vivement conseillé d'en parler à son médecin.

Le sauna, une solution naturelle contre l'hypertension. Découvrez tous ses atouts santé

  Le sauna, une solution naturelle contre l'hypertension. Découvrez tous ses atouts santé Pour diminuer sa pression artérielle sans médicament, et si on testait le sauna ? Pour diminuer sa pression artérielle sans médicament, et si on testait le sauna ? Des chercheurs finlandais ont démontré les effets bénéfiques d'une pratique régulière sur l'hypertension.

Des gynécologues ont lancé un sérieux avertissement à la population, car plusieurs femmes ont pris part à une nouvelle tendance très inquiétante ! En effet, bien que cela puisse sembler incroyable

Des gynécologues ont lancé un sérieux avertissement à la population, car plusieurs femmes ont pris part à une nouvelle tendance très inquiétante ! En effet, bien que cela puisse sembler incroyable

Quant à l'utilisation externe du Vicks Vaporub, sur le clitoris, pour "booster" ses parties de jambes en l'air, elle est aussi vivement déconseillée car elle risque de provoquer une sérieuse irritation qui pourrait durer des heures, voire des jours. Pour pimenter ses ébats, mieux vaut donc opter pour des lubrifiants intimes. Certains, testés et approuvés par les gynécologues, peuvent donner une sensation de chaleur et de picotement, et ce en toute sécurité.

C'est à croire que notre zone intime ne sera jamais assez bien pour être laissée à l'état naturel. Après la déplorable mode du vajazzling (l'art de décorer son pubis avec des strass), celle du vontouring (le contouring de la vulve) et bien sûr celle des fameuses paillettes de vagin pour faire briller nos fonds de culotte, cette nouvelle tendance venue d'Angleterre s'avère aussi douteuse que dangereuse.

Propagée par des blogueuses et sur des forums féminins, elle recommande d'utiliser du Vicks Vaporub pour "booster sa vie sexuelle, apaiser les démangeaisons, nettoyer ses zones intimes et maintenir une odeur agréable".

Des médecins reconstituent la peau d’un enfant qui avait perdu les deux tiers de son épiderme

  Des médecins reconstituent la peau d’un enfant qui avait perdu les deux tiers de son épiderme Atteint d’une maladie rarissime provoquant le décollement de la peau au moindre contact, un enfant allemand de 7 ans a été sauvé par une équipe de médecins qui sont parvenus à reconstituer 80% de son épiderme à partir de cellules souches génétiquement modifiées. C’est une nouvelle vie pour cet enfant, et une grande victoire pour la médecine. Atteint d’une maladie rare qui fragilise la peau, un petit allemand de 7 ans avait progressivement perdu la majorité de son épiderme. Grâce à une thérapie génique inédite, les médecins ont réussi à reconstituer 80% de sa peau.

Les formations permettant d’accéder au nouveau métier d’IPA (Infirmier en pratique avancée) sont censées commencer en septembre 2018. Une première version du décret définissant le rôle de ce professionnel avait provoqué la colère des médecins en mars 2018, inquiets à l’idée que les

Comment pourrions-nous être sexistes ? Être prête à obtenir un corps "prêt pour la plage" n'est pas un concept nouveau . Cette nouvelle pratique des Anglaises inquiète les médecins .

Cette nouvelle pratique des Anglaises inquiète les médecins © Getty Images Cette nouvelle pratique des Anglaises inquiète les médecins

Or, cette recommandation est non seulement fausse, mais elle s'avère particulièrement dangereuse, alarment les gynécologues. Et pour cause : le Vicks Vaporub est un onguent non pas destiné à être utilisé sur les muqueuses, qui plus est la muqueuse vaginale, mais un onguent servant à traiter les affections respiratoires banales. L'utiliser en guide de pommade sur sa zone intime risque, selon les médecins, de déséquilibrer sérieusement la flore vaginale et d'entraîner des infections.

Irritation et infections bactériennes

Interrogée par The Sun, le docteur Vanessa Mackay, porte-parole du Royal Collège des obstétriciens et gynécologues (RCOG), met en garde les femmes qui seraient tentées d'utiliser du Vicks Vaporub sur leur intimité pour la nettoyer. "Le vagin contient de bonnes bactéries, qui sont là pour le protéger contre les infections. Le dérangement de la flore naturelle par un nettoyage intensif peut entraîner des infections, tells que la vaginose bactérienne, le muguet ou même une inflammation des muqueuses", insiste-t-elle.

Migraines : une nouvelle méthode pour réduire les crises se révèlerait très efficace

  Migraines : une nouvelle méthode pour réduire les crises se révèlerait très efficace Des chercheurs britanniques auraient trouvé un anticorps capable de soulager les migraines épisodiques. Les premiers essais sont encourageants. Selon l'Inserm, les migraines touchent 15% de la population mondiale, les femmes sont davantage concernées que les hommes. Des chercheurs du King's College de Londres (Royaume-Uni), travaillent actuellement sur un anticorps qui pourrait être efficace en cas de crise. Les résultats de leur étude, publiée dans The New England Journal of Medicine, sont encourageants.

Published on Oct 27, 2017. Vicks VapoRub et sexe féminin: La pratique qui inquiète les médecins . NOUVELLES 24H 94,550 views.

Les gynécologues outre-Manche, ainsi que le Service national de la santé au Royaume-Uni (NHS), sont alarmés par cette pratique qui, non seulement est inefficace, mais peut se révéler dangereuse pour la santé intime.

Très sensibles, les muqueuses vaginales sont à préserver des agressions extérieures. C'est pour cette raison que le Dr Mackay recommande également d'éviter toute utilisation de savon parfumé, de gel et d'antiseptique. "Ils peuvent affecter l'équilibre sain des bactéries et les niveaux de pH du vagin et provoquer une irritation."

Un médecin radié pour ne pas avoir effectué les vaccins d’un enfant

  Un médecin radié pour ne pas avoir effectué les vaccins d’un enfant Le Conseil d’Etat a confirmé, ce vendredi, la radiation du médecin d’Aix-Les-Bains qui n’avait pas réalisé les vaccinations obligatoires sur une petite fille. Le praticien avait également menti sur le carnet de santé de la fillette, y indiquant quatre injections successives du vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. Ces mentions mensongères et la non-injection des vaccins obligatoires avaient valu, au généraliste, d’être radié le 27 juillet 2015 par l’Ordre des médecins de Rhône-Alpes. Une sanction exceptionnelle, confirmée en appel en octobre 2016, suite à laquelle l’intéressé avait saisi la juridiction suprême. C’est le père de l’enfant qui est à l’initiative des poursuites auprès de l’Ordre des médecins. Séparé de la mère de l’enfant, celui-ci avait demandé que des tests soient réalisés. Ceux-ci avaient permis de révéler l’absence d’anticorps liés aux vaccins soit-disant réalisés. L’Ordre des médecins suppose que le choix du praticien a été guidé par la volonté d’échapper à l’obligation légale des vaccinations, la mère appartenant à une communauté religieuse plutôt réfractaire à la vaccination. Ce verdict survient quelques jours avant l’entrée en vigueur de la mesure faisant passer de trois à onze le nombre de vaccins obligatoires chez les enfants nés à partir du 1er janvier, une mesure contestée par ailleurs par les anti-vaccinations.

"C'est un mythe de croire que tous ces produits peuvent être utilisés pour parfumer ou nettoyer le vagin. Utilisez des savons simples, non parfumés pour laver la zone autour du vagin (la vulve), pas à l'intérieur, doucement tous les jours." Le vagin étant auto-nettoyant (la nature est bien faite), il est aussi déconseillé de procéder à une toilette intime poussée en "savonnant" l'intérieur de son intimité. Au contraire, là aussi, cette pratique risque de nuire à l'équilibre de la flore intime et provoquer des infections.

Par ailleurs, rappelle le Dr Vanessa McKay, un vagin n'est pas censé "sentir" une odeur désagréable. Si c'est le cas, c'est probablement qu'une infection telle que la candidose s'y est développée. Dans ce cas de figure, il est vivement conseillé d'en parler à son médecin.

Quant à l'utilisation externe du Vicks Vaporub, sur le clitoris, pour "booster" ses parties de jambes en l'air, elle est aussi vivement déconseillée car elle risque de provoquer une sérieuse irritation qui pourrait durer des heures, voire des jours. Pour pimenter ses ébats, mieux vaut donc opter pour des lubrifiants intimes. Certains, testés et approuvés par les gynécologues, peuvent donner une sensation de chaleur et de picotement, et ce en toute sécurité.

Un médecin radié pour ne pas avoir effectué les vaccins d’un enfant .
Le Conseil d’Etat a confirmé, ce vendredi, la radiation du médecin d’Aix-Les-Bains qui n’avait pas réalisé les vaccinations obligatoires sur une petite fille. Le praticien avait également menti sur le carnet de santé de la fillette, y indiquant quatre injections successives du vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. Ces mentions mensongères et la non-injection des vaccins obligatoires avaient valu, au généraliste, d’être radié le 27 juillet 2015 par l’Ordre des médecins de Rhône-Alpes. Une sanction exceptionnelle, confirmée en appel en octobre 2016, suite à laquelle l’intéressé avait saisi la juridiction suprême. C’est le père de l’enfant qui est à l’initiative des poursuites auprès de l’Ordre des médecins. Séparé de la mère de l’enfant, celui-ci avait demandé que des tests soient réalisés. Ceux-ci avaient permis de révéler l’absence d’anticorps liés aux vaccins soit-disant réalisés. L’Ordre des médecins suppose que le choix du praticien a été guidé par la volonté d’échapper à l’obligation légale des vaccinations, la mère appartenant à une communauté religieuse plutôt réfractaire à la vaccination. Ce verdict survient quelques jours avant l’entrée en vigueur de la mesure faisant passer de trois à onze le nombre de vaccins obligatoires chez les enfants nés à partir du 1er janvier, une mesure contestée par ailleurs par les anti-vaccinations.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!