The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Bien-être Cancer du pancréas : un cancer foudroyant

17:35  10 mars  2018
17:35  10 mars  2018 Source:   medisite.fr

Poisson : l’aliment le plus efficace pour éviter d’avoir un cancer du sein

  Poisson : l’aliment le plus efficace pour éviter d’avoir un cancer du sein Des chercheurs de l'Université de Guelph au Canada ont démontré que les oméga-3 provenant du poisson seraient plus efficaces que les oméga-3 d'origine végétale dans la prévention du cancer du sein. © Medisite Poisson : l’aliment le plus efficace pour éviter d’avoir un cancer du sein Il est temps de mettre les bouchées double dans la consommation de poisson. Des scientifiques de l'Université de Guelph au Canada ont découvert que les oméga-3 marins seraient huit fois plus efficaces que les oméga-3 provenant des plantes pour empêcher le développement et la croissance des tumeurs.

Le cancer du pancréas est le second des cancers les plus foudroyants . De fait, l'espérance de vie des personnes atteintes d' un cancer du pancréas dépasse rarement les 8 mois et certains patients sont emportés en un mois et demi seulement.

Le cancer du pancréas est un cancer très agressif. Le pancréas fait partie de l'appareil digestif et fabrique les enzymes nécessaires à la digestion, ainsi que des hormones comme l'insuline.

Cancer du pancréas : un cancer foudroyant © Medisite Cancer du pancréas : un cancer foudroyant

Le cancer du pancréas est l'un des cancers les plus graves, car l'apparition souvent tardive de signes objectifs retarde le diagnostic. Ce cancer peut se généraliser très vite et entraîner la mort en quelques mois, voire quelques semaines.

Quels sont les signes du cancer du pancréas ?

Les premiers symptômes du cancer du pancréas sont des douleurs abdominales mal systématisées, pouvant passer pour des douleurs d'estomac. Elles peuvent être accompagnées de nausées. Parfois, la douleur se localise au niveau du dos, selon l'emplacement de la tumeur sur le pancréas. Puis apparaissent une perte d'appétit, une jaunisse et des démangeaisons. La perte de poids est rapide et la fatigue alors très importante.

Santé : le vapotage augmenterait le risque de cancer

  Santé : le vapotage augmenterait le risque de cancer Des chercheurs de l’université de médecine de New York ont effectué une expérience sur des souris et des cellules humaines pour mieux connaître les méfaits de la cigarette électronique. Les rongeurs (les pauvres) ont ainsi aspiré en douze semaines l’équivalent de dix ans de vapotage, et les cellules humaines de poumon et de vessie ont été soumises à la même dose de vapeur de nicotine. Mais attention, ce ne sont que les résultats préliminaires de l’enquête, ils sont donc à prendre avec précaution. D’autant plus que ces découvertes vont à l’encontre des conclusions du Public Health England publiées en août 2015 qui affirmaient que le vapotage était à 95% moins dangereux que le tabac classique. Affaire à suivre.

Cancer du pancréas pancreatic cancer . De nouvelles découvertes pour de meilleurs résultats cliniques New Breakthroughs For Better Patient Outcomes. Symposium public gratuit | free public symposium.

Ces signes, plus spécifiques, sont souvent à l'origine de la découverte du cancer du pancréas, mais souvent, la maladie est déjà bien évoluée à ce stade.Comment le traiter et quel est le pronostic du cancer du pancréas ?

Lorsqu'il est possible, on propose, dans un premier temps, un traitement chirurgical. Malheureusement, la tumeur n'est pas toujours accessible à la chirurgie. On envisage alors une chimiothérapie.

Le pronostic du cancer du pancréas n'est pas bon, avec une survie n'excédant pas quelques mois après sa découverte. Des traitements palliatifs sont alors mis en place pour améliorer le confort de vie des malades, car le cancer du pancréas provoque de violentes douleurs et une altération de l'état général profonde et rapide. C'est l'un des cancers les plus foudroyants.

Cancer du poumon : un traitement prometteur bientôt disponible ? .
Un traitement associant un médicament d’immunothérapie et une chimiothérapie classique permettrait de réduire de moitié le risque de décès chez les patients atteints de cancer du poumon. Quatrième cancer le plus fréquent en France, le cancer du poumon est aussi l’un des plus meurtriers. En 2017, il a touché plus de 49 000 nouvelles personnes et a été à l’origine de près de 31 000 décès. Mais la donne pourrait bientôt changer, grâce aux avancées de la recherche médicale. Un traitement en test depuis 2017 sur des patients atteints de cancers du poumon métastatiques a révélé son efficacité : il réduirait de moitié le risque de décès. Une bonne nouvelle qui a été révélée lundi 16 avril à l'occasion du Congrès annuel de cancérologie, organisé par l’Association américaine pour la recherche sur le cancer (AACR), et qui se déroule à Chicago (États-Unis). Ce traitement associe le Keytryda, un médicament d’immunothérapie, et une chimiothérapie classique. Et ses effets sont surprenants : il permettrait à 70 % des malades de contrôler la maladie. "C'est un vrai progrès pour les malades atteints de cancer du poumon à un stade avancé. Les premiers résultats sont vraiment très porteurs d'espoir () Je pense que d'ici un an, cela deviendra assez rapidement un standard pour la prise en charge des patients", explique le professeur Christos Chouaid, pneumologue en oncologie thoracique à l'hôpital Intercommunal de Créteil, à France Info. Et pour cause : ce traitement devrait obtenir une autorisation européenne de mise sur le marché avant la fin de l’année, et pourrait être commercialisé en France courant 2019. Un nouvel espoir pour les malades.

Source: http://fr.pressfrom.com/lifestyle/sante/-80980-cancer-du-pancreas-un-cancer-foudroyant/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!