Bien-être Digestion : les aliments en conserve peuvent nuire à la fonction intestinale

01:15  12 avril  2018
01:15  12 avril  2018 Source:   Femme Actuelle

Muesli : l’aliment à manger le matin pour combattre l’arthrite

  Muesli : l’aliment à manger le matin pour combattre l’arthrite Cet aliment riche en fibres permettrait de lutter contre les maladies des articulations et des os telles que l’arthrite et l’ostéroporose. Explications. Et si le menu de votre petit-déjeuner pouvait apaiser votre arthrite ? Des chercheurs en rhumatologie de l’université Friedrich-Alexander d'Erlangen-Nuremberg (Allemagne) se sont intéressés au rôle du muesli sur les douleurs liées aux maladies inflammatoires des articulations. Selon eux, le muesli, grâce à sa richesse en fibres, pourrait agir positivement sur les douleurs liées à une inflammation articulaire chronique.

intestinale . BIO-MOS® peut également. améliorer la longueur et la densité des microvillosités dans les intestins, ce qui peut aider à accroître l’absorption en. Optimise la croissance renforce la réponse immunitaire optimise la fonction digestive contribue à la protection

Ce processus diffère en fonction du type d' aliment et certains se digèrent plus vite que d'autres. Les enzymes digestives en vente libre peuvent faciliter la digestion en complétant les enzymes naturelles de l'organisme.

Digestion : les aliments en conserve peuvent nuire à la fonction intestinale © Prisma Media Digestion : les aliments en conserve peuvent nuire à la fonction intestinale

L’oxyde de zinc contenu dans les aliments en conserve modifie la façon dont l’intestin absorbe les nutriments. C’est la conclusion d’une étude parue le 1er mars dernier et menée par des chercheurs américains.

Dans les boîtes de conserve se trouve de l’oxyde de zinc, sous forme de nanoparticules. Utilisé pour ses propriétés antimicrobiennes, il maintient la bonne conservation des aliments. Mais ces nanoparticules ont des conséquences sur la digestion. Pour arriver à cette conclusion, des chercheurs américains de l’université de Binghamton, aux Etats-Unis, ont mené une étude. Leurs résultats ont été publiés le 1er mars dernier dans le journal Food and Function.

Comment bien manger quand on a du cholestérol

  Comment bien manger quand on a du cholestérol L’excès de cholestérol est ennuyeux, car il peut favoriser les troubles cardiovasculaires. La bonne nouvelle, c’est qu’il suffit souvent de bien manger pour abaisser le taux de cholestérol… Excès de cholestérol : les aliments à limiterDans un régime anticholestérolémiant, il faut maîtriser la quantité totale de graisses consommées. Normalement, elle doit représenter 30 % à 35 % des apports de la journée, pas plus. Vous devez aussi restreindre votre consommation d’acides gras saturés. Ils favorisent l’excès de mauvais cholestérol (LDL cholestérol), qui peut boucher les artères.

Comment conserver un organisme en bonne santé et lutter contre l'obésité ? Déglutis, (avalés) les aliments passent dans l'œsophage, puis dans l'estomac. Exemple de résultats de la digestion de quelques aliments . II) Le passage des nutriments dans le sang, l'absorption intestinale .

- Nutriments : Molécule simple, petite et soluble, issue de la digestion des aliments . - Absorption intestinale : C’est à ce niveau que les nutriments passent à travers la paroi intestinale dans le système circulatoire.

Combien y a-t-il de concentration d’oxyde de zinc dans les aliments en conserve ? C’est la première question à laquelle les scientifiques ont voulu répondre. Résultat : "il a été constaté que le zinc présent dans une portion de ces aliments est environ cent fois plus élevé que l’apport nutritionnel recommandé" estime l’étude. Au cours de leurs recherches, les spécialistes ont mis en culture cellulaire un modèle d’intestin grêle, et ces cellules ont ensuite été exposées à des doses réalistes de nanoparticules d’oxyde de zinc et soumises à une simulation de digestion.

Bilan : les scientifiques américains ont découvert que l’oxyde de zinc peut modifier la façon dont l’intestin absorbe les nutriments. En effet, les nanoparticules peuvent se fixer sur la paroi intestinale, engendrant un remodelage ou une perte de microvillosités (des plis qui permettent d’augmenter la surface d’absorption). Cela réduit ainsi la surface disponible pour absorber les nutriments.


Un fromage expérimental pourrait soigner les maladies chroniques intestinales .
D'après un article paru dans Le Parisien le 3 avril 2018, une équipe de chercheurs de l’Institut National de Recherche Agronomique de Rennes (Ille-et-Vilaine) a mis au point un fromage qui préviendrait et aussi soulagerait les maladies chroniques et inflammatoires de l’intestin. Parmi elles, la maladie de Crohn ou les colites s’apparentant au syndrome du côlon irritable. Les scientifiques ont isolé trois souches de bactéries naturellement présentes dans le fromage. Celles responsables des trous dans le gruyère par exemple, de la fermentation des produits, ou encore celles utilisées comme levains dans certains yaourts.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!